Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

G - Subvention (160.000 euros) et convention avec la S.C.M. pluriprofessionnelle "Mathagon" (18e) pour la création d’une maison de santé pluriprofessionnelle (M.S.P.) dans le 18e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2018


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DASES 168 G relatif à la création d'une maison de santé pluri-professionnelle dans le 18e arrondissement.

C'est son maire, Eric LEJOINDRE, qui a la parole.

M. Eric LEJOINDRE, maire du 18e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

Chers collègues, quelques mots, simplement, pour souligner ce très important projet de délibération pour ce qui concerne le 18e, puisqu'il s'agit de pouvoir implanter un projet médical essentiel dans notre arrondissement. Cette subvention permet, en effet, l'installation 75, rue Marcadet, dans le bâtiment appelé "Hôtel Mathagon", d'une maison de santé pluri-professionnelle qui va permettre à ce quartier de bénéficier de huit généralistes, d'une sage-femme et de consultations de spécialistes, mais aussi d'un système de permanence de soins et de suivi social.

Ce projet de délibération est l'aboutissement de plus de deux ans de travail de mon équipe et de la Ville de Paris, mais surtout de l'équipe médicale qui est très reconnue dans le quartier, qui cherchait depuis longtemps à mettre en place un projet très large et des locaux pour le faire. On connaît les difficultés, la problématique de la démographie médicale à Paris. On voit, avec ce projet, que quand on a un peu de détermination, de persévérance et que l?on est capable de faire bouger les lignes avec une équipe médicale particulièrement mobilisée, on arrive à inverser la tendance.

Voilà pourquoi je me réjouis de ce projet de délibération et je vous appelle, évidemment, à la voter.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci, Monsieur le Maire. La parole est à Anne SOUYRIS, pour vous répondre.

Mme Anne SOUYRIS, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire, et merci, Monsieur le Maire, également de cette intervention.

Effectivement, les maisons de santé pluriprofessionnelles ont le vent en poupe en ce moment et c'est bien, car c'est un mode d'organisation de l'offre des soins de proximité qui est devenu présent dans le débat public, notamment depuis que le Président de la République s'est engagé à ce que leur nombre double en 5 ans, mais aussi et surtout, j?allais dire, parce qu?à Paris nous avons pris les devants et que nous avons vraiment commencé à mettre en place les M.S.P. en 2014. Cette M.S.P. du 18e puis celle du 19e que je vous présenterai tout à l'heure font partie des 15 que nous avons déjà mises en place. Elles sont un enrichissement pour notre ville en termes de santé, de premiers recours mais aussi en terme de santé de secteur 1 et d'installation des médecins généralistes et d'équipes pluriprofessionnelles qui permettent à toute personne à Paris de pouvoir se soigner directement sans passer par la case hôpital, voire urgences, qui est souvent un problème majeur, et pour les urgences, et pour les personnes concernées.

Le secteur 1 et l'installation en secteur 1 évoluent. Pour la première fois depuis le 1er janvier 2018, nous avons vu qu'il y avait 1.505 médecins généralistes conventionnés en secteur 1 à Paris contre 1.466 au 1er janvier 2016, c'est-à-dire une augmentation et une inversion de la courbe de l'installation des médecins généralistes. Je pense que nous pouvons nous féliciter de cette situation.

Concernant la M.S.P. du 18e et de Mathagon, cela a été un long périple, mais comme toute installation des M.S.P., c?est très important car, comme vous l'avez dit, cette M.S.P. est composée notamment de 6 médecins généralistes, 2 infirmières diplômées d?Etat et une infirmière Asalée. La M.S.P. proposera les services d?une assistante sociale, emploiera un coordinateur et deux secrétaires. Dans un second temps, l'intégration de deux autres médecins généralistes et d'une sage-femme est prévue, ainsi que des vacations de médecine spécialisée.

Les médecins sont impliqués dans le pôle de santé Paris 18e Nord et cette M.S.P. prévoit des visites à domicile pour les patients en perte d'autonomie. Des actions autour des difficultés liées à la grossesse et la périnatalité, la coordination des soins pour les patients atteints du V.I.H., pour les patients asthmatiques, atteints du diabète, mais également des actions d'éducation à la santé. Outre cette offre de soins de premier recours, la création d'un poste d'assistante sociale permettra de faire face à l?augmentation de la demande de prise en charge sociale des patients, et vous savez que dans le 18e il y a souvent des problèmes de prise en charge, comme dans d'autres arrondissements "politique de la ville". Il sera également proposé un accompagnement social renforcé et de proximité, notamment des visites à domicile, de développer un travail en réseau et de mettre en place des temps de formation pour les professionnels de santé. Je vous propose donc d'accorder à cette maison pluriprofessionnelle Mathagon une subvention d?investissement d'un montant de 160.000 euros pour en financer l'aménagement et l'équipement. Merci, Monsieur le Maire.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup, Madame la Maire.

Je mets aux voix, à main levée, ce beau projet de délibération DASES 168 G.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2018, DASES 168 G).

Je vous remercie.