Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Rappel au règlement.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2018


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DDCT 110.

Vous avez tout à fait le droit à un rappel règlement mais je vais terminer l?énoncé et je vous donnerai la parole après.

Nous examinons le projet de délibération DDCT 110 - DGRI - DFA et le v?u n° 146. Ce projet de délibération est une convention avec l?Union européenne pour percevoir un financement européen dans le cadre du projet "APProach" consacré à l?inclusion des citoyens européens mobiles dans leur ville d?accueil.

La parole sera successivement à M. BERTHAULT, M. VESPERINI et à M. CHERKI. C?est M. Hermano SANCHES RUIVO qui répondra.

Avant de commencer les débats, j?ai été saisie d?une demande de rappel au règlement d?Alexandre VESPERINI.

M. Alexandre VESPERINI. - Merci, Madame la Présidente.

Je sais qu?il est un peu tard, mais comme on va finir un peu en avance, je me permets de prendre quelques secondes sur le sujet que nous venons de traiter et qui est celui de la Ryder Cup.

Ce n?est pas la première fois que l?on parle de cet événement dans cet hémicycle et je constate qu?à chaque fois qu?il en est question, il y a cette petite goguenardise, vous voyez ? Ta ta ta?

Que M. CHERKI moque le soutien de la Ville de Paris au golf, c?est bien normal, ce n?est pas surprenant, mais que l?adjoint chargé des sports réponde de cette manière aussi méprisante? Si, c?est la vérité ! Et l?escrime, c?est pareil.

Franchement, cette attitude, vous voyez, c?est exactement ce pourquoi vous allez tout paumer en 2020 ! Les gens en ont ras-le-bol de cette espèce de mépris. La Ryder Cup, c?est 50.000 visiteurs jour, Monsieur MARTINS, vous le savez ? Mais non, cela ne vous intéresse pas. Ce qui vous intéresse, évidemment, c?est le sport populaire. Voilà !

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci?

M. Alexandre VESPERINI. - Que tu t?énerves, toi, on est au courant. On est au courant que M. CHERKI s?énerve. Mais que M. MARTINS réponde de cette manière, c?est inadmissible et je tiens à le noter. Voilà !

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Je me permets de nous relire collectivement l?article 5 de notre règlement intérieur : "La parole est accordée à la présidence du groupe ou à son représentant pour un rappel au règlement. Il ne pourra parler plus de 3 minutes. L?auteur de la demande doit faire référence à une disposition précise du règlement autre que celle du présent alinéa, faute de quoi la parole lui est retirée."

Comme je suis extrêmement courtoise, je ne vous lis pas la phrase d?après que vous lirez seul dans votre bureau et qui vous expliquera pour quelle raison je suis extrêmement laxiste comme présidente de séance.