Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

- Convention de partenariat cadre entre les conservatoires de la Ville de Paris et la Cité de la musique - Philharmonie de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2018


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DAC 343. Il s?agit de la convention de partenariat cadre entre les conservatoires de la Ville de Paris et la Cité de la musique. La parole est à Mme Nathalie FANFANT.

Mme Nathalie FANFANT. - Merci beaucoup, Monsieur le Maire.

Chers collègues, le groupe LRI s?abstiendra lors du vote de ce projet de délibération, ainsi que sur le projet de délibération DAC 345 qui sera discuté plus tard.

Conformément à notre position de départ, nous nous sommes opposés à la rupture d?égalité d?accès aux conservatoires parisiens introduite par la mise en place du tirage au sort. C?est encore le sens du v?u que nous déposons, lors de ce conseil, qui portera à défaut de la suppression de la procédure de tirage au sort sur l?introduction d?une pondération à l?ancienneté, pour ceux ayant déjà échoué précédemment.

Nous nous abstiendrons lors de ces votes puisque, sous des objectifs louables, vos projets de délibération introduisent une double rupture d?égalité.

Premièrement, au terme du projet de délibération DAC 345, certains enfants ne passeront pas par la procédure de tirage au sort.

Deuxièmement, les places occupées par ces heureux enfants réduiront d?autant les places disponibles aux enfants qui n?auront pas la chance d?avoir été sélectionnés pour cette procédure.

Pour ces raisons, nous nous abstiendrons lors du vote de ces deux projets de délibération et rappelons notre opposition constante à la procédure du tirage au sort pour l?entrée dans les conservatoires parisiens. Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci. Pour vous répondre, je donne la parole à Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Monsieur le Maire, je ne sais pas trop à quoi je réponds.

J?imagine sur l?intervention sur les DAC 343, 345 et votre v?u, tout en même temps ?

Mme Nathalie FANFANT. - DAC 343 et DAC 345.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Vous présenterez votre v?u ensuite. Très bien.

Sur ces deux projets de délibération qui permettent de poursuivre et d?amplifier nos conventions de partenariat entre, d?une part, les conservatoires de la Ville de Paris et la Cité de la musique - Philharmonie de Paris et, d?autre part, le Groupement d?intérêt public pour la réussite éducative à Paris, un mot puisque nous en avons parlé très longuement, il y a un mois, lors de notre débat sur les politiques culturelles. Parmi les objectifs de la réforme des conservatoires, il y a l?amplification des partenariats avec des tiers, notamment dans le champ social - c?est le cas pour la réussite éducative -, ou d?autres établissements culturels, en l?occurrence la Philharmonie. Il s?agit que nos conservatoires soient plus ouverts avec des partenaires divers. C?est un pilier essentiel de la réforme des conservatoires et c?est bien l?objet de ces projets de délibération. Concernant le fait qu?il puisse y avoir des priorités accordées à l?entrée dans les conservatoires, je vous donne simplement un exemple. Nous avons un dispositif extraordinaire à la Philharmonie qui s?appelle "Démos". Il permet que des enfants qui ne connaissent pas l?apprentissage de la musique dans les conservatoires puissent le faire grâce à "Démos". Un des problèmes que ce dispositif a rencontré est la poursuite de l?éducation musicale. Lorsqu?ils ont fini "Démos", ils sont trop grands pour intégrer les premiers cycles de conservatoire. Nous avons donc mis en place des dispositifs particuliers pour que les enfants puissent poursuivre après "Démos" car la Philharmonie ne propose rien après. Un travail extraordinaire a été mené entre nos professeurs et ceux de la Philharmonie pour proposer une poursuite d?éducation musicale d?exigence au sein des conservatoires. Cela m?apparaît en tout point bénéfique et je vous invite peut-être, si vous le souhaitez, à reconsidérer votre vote car si nous avions le temps que je vous présente ce point plus en détail, je suis sûr que j?arriverais à vous convaincre in fine.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 343.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2018, DAC 343). 2018 DAC 345