Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

17 - 2001, ASES 109 G - Subvention d'équipement au Centre Raphaël pour son centre médico-éducatif, 4-6, rue Morand (11e). - Montant : 4.004.447 F. - Autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de signer avec l'association "Le centre Raphaël" une convention

Débat/ Conseil général/ Septembre 2001


Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous passons ensuite à l'examen du projet de délibération ASES 109 G, page 7 de l'ordre du jour : subvention d'équipement au Centre Raphaël pour son centre médico-éducatif 4-6, rue Morand (11e). Autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de signer avec l'association "Le centre Raphaël" une convention.
C'est M. BOHBOT qui est inscrit et Mme KOMITÈS lui répondra.
Monsieur BOHBOT, vous avez la parole.
M. Jack-Yves BOHBOT. - Madame la Présidente, je ne voudrais pas laisser passer ce dossier que je connais bien, car il s'agit là d'une opération exemplaire.
Aujourd'hui, hasard du calendrier, la première pierre de ce centre sera posée ce soir à 18 heures, rue Morand.
Je voudrais me réjouir de l'attribution de cette subvention de fonctionnement au-delà du projet lui-même qui vise à créer dans le 11e arrondissement un centre qui recevra l'année prochaine en accueil de jour 12 enfants polyhandicapés et en internat, 20 enfants polyhandicapés.
L'intervention de la collectivité, vous l'avez dit, est importante, plus de 4 millions de francs. Elle est nécessaire et indispensable quand on sait qu'il n'y a que 120 places actuellement dans Paris pour les enfants polyhandicapés.
Permettez-moi de saisir l'occasion de ce vote pour rendre hommage au rabbin M.CAYES et à son équipe qui l'entoure et qui ?uvre avec beaucoup d'acharnement et de persévérance depuis tant d'années.
Ils ont su surmonter des montagnes de difficultés administratives et financières pour une cause prioritaire. Merci donc à vous, Madame la Présidente, à vous aussi, Madame KOMITÈS. Merci à Jean TIBERI et à Hervé BENESSIANO qui, sous la précédente mandature, ont mis à disposition le terrain de la rue Morand et ont aidé financièrement à la construction de ce bâtiment.
Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Madame KOMITÈS, vous avez la parole.
Mme Pénélope KOMITÈS, au nom de la 5e Commission. - Je vous remercie, Monsieur BOHBOT.
Effectivement ce projet offre aux familles parisiennes qui sont confrontées aux difficultés du poly-handicap la possibilité de confier leurs enfants à une structure extrêmement importante sur Paris.
La Municipalité est bien consciente du manque de structures d'accueil pour les enfants et les adultes handicapés à Paris, que ce soit en maison d'accueil spécialisée, en C.A.T., ou en centre de jour.
Nous travaillons actuellement dans le cadre du contrat de plan Etat-Région à l'étude de localisation de ce type d'établissement sur Paris.
Il nous semble important que ce type d'établissement, quel qu'il soit, soit implanté sur Paris.
Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Je vous remercie.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 109 G.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2001, ASES 109 G).