Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif à la suppression des pailles en plastique. Vœu déposé par le groupe Démocrates et Progressistes relatif aux pailles en plastique.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2018


 

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Nous passons maintenant à l'examen des v?ux référencés nos 200 et 201, relatifs à la suppression des pailles en plastique.

La parole est successivement à David BELLIARD et Thomas LAURET, pour deux minutes.

M. David BELLIARD. - Merci, Madame la Maire.

Mes chers collègues, ce v?u a pour but de nous débarrasser des pailles en plastique, véritable fléau, puisqu'en France ce sont près de 9 millions de pailles qui sont jetées par jour, uniquement dans l'industrie du fast-food. Ces pailles ont des effets dévastateurs. Par leur poids et leur taille, elles sont peu ou pas recyclées et se retrouvent facilement dans la nature, en particulier dans les océans, où elles ont des impacts extrêmement nocifs sur les poissons.

Nous avons dans l'opinion publique une mobilisation très forte sur la question du plastique, en particulier sur les pailles, au regard notamment de la pétition interdisant les pailles en plastique en France, qui a été menée par le collectif "Bas les pailles", et qui a atteint près de 150.000 signatures.

Considérant l'ensemble des actions que nous menons, notamment dans les questions d'économie circulaire, au travers du Plan Climat et dans notre volonté d'être parfaitement exemplaires sur les questions climatiques et sur les questions de déchets, notre v?u demande que notre Ville se montre éco-exemplaire en supprimant progressivement la distribution de pailles en plastique dans l'ensemble des équipements municipaux, en fonction évidemment du renouvellement des contrats, qu'une sensibilisation soit faite auprès de tous les cafés, hôtels, restaurants situés sur le territoire parisien, afin qu?ils utilisent des alternatives, puisque des alternatives à la paille en plastique existent. Enfin, qu'une information soit faite sur les mobiliers urbains de la Ville pour inciter les Parisiens, les Parisiennes et toutes celles et ceux qui visitent et travaillent à Paris à préciser qu'ils ne souhaitent pas de paille dans leur verre.

Je vous remercie.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur le Président.

Pardonnez mon erreur, la parole est en fait à Julien BARGETON.

M. Julien BARGETON. - Merci, Madame la Maire.

Dans le même sens, je crois que nous avons tous été choqués, frappés par ces images de ce continent en plastique qui flotte dans les océans, ou les images aussi des tortues disséquées, où on a vu les effets que produisent les pailles dans l'organisme des poissons, des tortues, etc. Je crois que le mouvement de prise de conscience est maintenant très engagé. D'ailleurs, l'association "Bas les pailles", en effet, a porté une pétition qui demande l'interdiction des pailles en plastique en France et qui prend une ampleur importante.

Une chaîne de restauration célèbre propose d'interdire les pailles en plastique en France après l'avoir fait au Royaume-Uni, signe là aussi que ce mouvement commence à se traduire dans les faits.

Nous avions déposé un v?u. Thomas LAURET, qui en a fait un de ses chevaux de bataille avait déposé un v?u avec notre groupe au Conseil de mai 2018, et l'Exécutif avait répondu sur la feuille de route du Plan Economie circulaire. C'est pourquoi nous demandons, par ce v?u, que tous les acteurs soient associés. Le plan prévoit des éléments nouveaux, comme par exemple faire de "Paris Plage" un laboratoire d'expérimentations sur l'interdiction des pailles en plastique en lançant l'opération "Paris Plage sans paille".

Je crois que l'Exécutif propose des amendements. Les amendements de l'Exécutif nous iront et je voudrais saluer l'engagement de toutes et de tous sur un mouvement extrêmement important et que nous puissions voter ces v?ux.

Je vous remercie.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Antoinette GUHL.

Mme Antoinette GUHL, adjointe. - Madame la Maire, mes chers collègues.

Messieurs BELLIARD et BARGETON, vos deux v?ux posent très bien le diagnostic et dressent ensemble les premières mesures à prendre, et je suis personnellement très satisfaite que nous puissions là aussi avoir deux groupes qui portent dans cet hémicycle cette question de la suppression des pailles en plastique.

Vous avez raison quand vous dites que le monde entier se sensibilise à la pollution plastique et de nombreuses actions commencent à être mises en place à travers le monde. Bien sûr, nous pouvons citer l'Angleterre qui a fait la une des journaux récemment, mais aussi la ville de Seattle, le Costa Rica ou encore, parmi les entreprises, McDo, Hilton ou Franprix ici même à Paris.

Des images fortes pour illustrer ces enjeux, c'est bien sûr cette vidéo devenue virale qui a enregistré des millions de vues et qui montre le sauvetage d?une torture à qui on enlève de ces narines une paille en plastique. Pour l'illustrer, je peux également vous donner un autre chiffre. Je vois que la musique nous accompagne. Oui, c'est un sujet important, il faut le faire en musique. 3,2 milliards de pailles en plastique sont produites et consommées en France dans l'industrie des "fast-food". Pour vous donner une image, si nous mettions côte à côte ces pailles, nous ferions dix fois le tour de la planète, et ce uniquement avec la consommation française distribuée en "fast-food". C'est pour vous dire que cela ne représente pas?, que ce n'est pas une paille !

Les deux v?ux proposent l'exemplarité de la Ville avec l?étude des alternatives. Là aussi, je le dis, nous l'incluons dans la feuille de route. La deuxième feuille de route est dans cette action "zéro plastique" et nous y travailleront dès la rentrée pour pouvoir faire en sorte que l'ensemble des équipements de la Ville puissent devenir des équipements sans paille.

Je porterai également au niveau international, puisque j?ai l?honneur, au nom de la Ville de Paris, de participer au lancement de CE100, les 100 grandes villes du monde, pour l?économie circulaire, qui est lancé par Ellen MacArthur. Nous introduirons également, dans ce rassemblement des villes, la suppression des pailles plastiques.

Sur la sensibilisation, nous l?avons déjà fait avec Olivia POLSKI, Mao PENINOU, dans d?autres cadres. Bien sûr, nous pourrons intégrer les acteurs, cafés, hôtels, restaurants, les acteurs privés dans cette réalisation d?action. Quant à la sensibilisation des Parisiens, cela rentre parfaitement dans le plan de réduction des déchets.

Pour "Paris Plage", nous intégrerons l?inscription "zéro plastique et zéro paille plastique", bien entendu pour l?édition 2019. Cette année, nous sensibiliserons les commerçants, mais bien sûr l?inauguration ayant lieu samedi, à l?impossible nul n?est tenu. Toutefois, nous ferons cette information auprès des acteurs de "Paris Plage" dès cette année.

Je terminerai juste en citant l?association "Bas Les Pailles" qui dit : "Ce n?est pas la mer à boire, c?est juste une paille en moins". Sous réserve de l?acceptation des amendements proposés aux uns et aux autres, je vous invite donc à voter pour ces deux v?ux. Comme ce sont bientôt les vacances d?été, je vous invite également à ponctuer toutes vos commandes de boissons cet été, que ce soit en terrasse ou sur la plage, par un "sans paille", s?il vous plaît.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci, Madame la Maire.

Je me tourne vers le groupe Ecologiste de Paris. Les amendements sont acceptés.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u référencée n° 200 déposée par le groupe Ecologiste de Paris, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est amendée est adoptée. (2018, V. 429). Je me tourne, à présent, vers le groupe Démocrates et Progressistes. Pareil, les amendements sont acceptés.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u référencée n° 201 déposée par le groupe Démocrates et Progressistes, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2018, V. 430).