Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif à l'accompagnement des particuliers pour sortir du glyphosate.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2018


 

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Nous examinons à présent? Je rappelle que les v?ux non rattachés, c'est deux minutes maximum, interventions et réponses de l'Exécutif.

Accompagnement des particuliers pour sortir du glyphosate, le v?u n° 112.

M. le Président David BELLIARD.

Monsieur le Président ? Non, c?est Joëlle MOREL ?

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire.

Ce v?u est relatif à l'accompagnement des Parisiens et des Parisiennes pour sortir du glyphosate.

Le Plan Biodiversité de la Ville indique dans son action 22 généraliser la démarche "Zéro phyto" et encourager la gestion écologique des espaces verts sur l?ensemble du territoire parisien.

Les collectivités locales n?ont plus le droit d?utiliser les produits contenant du glyphosate et nos jardins parisiens ont ce label "EcoJardin". Nous nous en félicitons. Mais les particuliers peuvent encore utiliser le glyphosate jusqu?en 2019. Aussi, comme vous le savez, le glyphosate fait partie en France, avec le soufre, des deux substances les plus vendues en tonnage. Il a été classé comme cancérogène probable par le Centre international de recherche sur le cancer.

C?est la raison pour laquelle nous souhaitons que la Ville rappelle aux particuliers l?interdiction d?utiliser du glyphosate à partir du 1er janvier 2019, et de les informer très activement par le mobilier urbain et le site paris.fr sur les pratiques de jardinage sans produit phytosanitaire.

Par ailleurs, nous demandons que la Maison du jardinage organise des ateliers hors les murs de bonnes pratiques pour permettre aux Parisiens et aux Parisiennes d?apprendre à jardiner sans produit phytosanitaire.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Merci.

Pour vous répondre, Pénélope KOMITÈS.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe. - Merci, Madame MOREL.

Effectivement concernant le glyphosate, vous rappelez que la Ville est engagée depuis 2001 dans une démarche zéro phyto. En 2015, j?ai souhaité et demandé la fin de toute utilisation par la Ville de ce produit, et en particulier dans les cimetières qui sont devenus aujourd?hui zéro phyto. Il y a également une action n° 22 très précise du Plan Biodiversité qui vise à généraliser cette démarche et à encourager la gestion écologique sur l?ensemble du territoire parisien.

Cela n?a pas dû vous échapper, parmi ces objectifs, il y a notamment une action qui vise à inciter et accompagner les Parisiens au jardinage naturel, et donc à accompagner la mise en ?uvre de la loi. Il y a déjà des actions de sensibilisation menées à travers la distribution de coccinelles, par exemple, et des ateliers sont actifs à la Maison du jardinage, Madame MOREL, puisque cela existe déjà. Puis il y a une communication spécifique dans les cimetières. Comme nous l?avons déjà prévu, ces actions vont être renforcées avec des ateliers dans les arrondissements qui le souhaitent, des panneaux d?information lors de la Fête des jardins, des campagnes d?information aux Parisiens via des outils numériques ou le Journal de la Ville de Paris. Puisque nous allons le faire et que c?est déjà prévu, Madame MOREL, je ne vais donc pas m?opposer à votre v?u.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - C?est donc un avis favorable.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 112.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2018, V. 395).