Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe UDI-MODEM relatif au marché aux fleurs de l'île de la Cité.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2018


 

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le dernier v?u, le v?u référencé n° 205, relatif au marché aux fleurs de l?île de la Cité.

La parole est à Mme GALLOIS.

Mme Edith GALLOIS. - Merci, Madame la Maire.

Je suis vraiment très contente de clore ce dernier Conseil de Paris avant l?été en vous parlant de fleurs. Je trouve cela assez joli. Je dois dire que je suis assez contente de moi. C?est le hasard qui fait bien les choses, parce que terminer la saison avec des fleurs est quand même plus agréable. Ce marché aux fleurs que l?on appelle aussi "marché reine Elisabeth-II" parce qu?elle nous a fait l?honneur de venir nous rendre visite à Paris. Du coup, on a donné son nom au marché.

Je me suis aperçue d?une chose, alors que je passe quasiment tous les jours à vélo devant ce marché : je n?y étais jamais entrée. Pourtant, j?aime les fleurs, le jardinage, les plantes. En réalité, la raison est qu?il est en train de péricliter et que l?on a de très jolis pavillons Eiffel dans un état de vétusté très avancée. D?ailleurs, je ne sais pas s?il sera possible de les restaurer tels qu?ils sont actuellement. On a des marchands qui ressemblent davantage à des marchands de souvenirs de mauvaise qualité, que des fleurs, des plantes.

Avec tout ce que l?on pourrait faire à Paris pour être à l?image du "Plan Biodiversité" annoncé par Nicolas HULOT et le Premier Ministre, il y a deux jours, pour favoriser la biodiversité, je pense que ce marché pourrait devenir une vitrine non seulement de la fleur, mais aussi de tout ce qui peut se produire à Paris sur nos terrasses ou la culture francilienne ou l?apiculture ou le miel qui est fait sur les toits du 4e arrondissement, par exemple. On pourrait en faire une vitrine et y développer des commerces qui sont liés aux jardins, au jardinage, à l'environnement, à la biodiversité et, pourquoi pas, un atelier de l'école Du Breuil pour que les enfants aient envie de venir et qu'ils comprennent ce qu'est une plante mellifère, ce qu'est la biodiversité.

Voilà ce que je propose à vous tous, mes chers collègues. Je pense que vous serez unanimement d'accord. Je sais qu'il peut y avoir un problème par rapport à la restauration de ces pavillons Eiffel qui datent de 1900 et sont dans un état vétuste. J'attends la proposition de la maire adjointe sur cette question. Je vous remercie.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Véronique LEVIEUX.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe. - Merci, Madame la Maire. Merci, Madame GALLOIS, pour votre intervention.

Le marché aux fleurs de l'île de la Cité dans le 4e arrondissement est un haut lieu touristique et emblématique de la Capitale auquel sont attachés les Parisiennes et les Parisiens. Il accueille les amoureux de la botanique et les curieux depuis 1830. La sélection est large : fleurs de saison, fleurs exotiques, plantes ou arbustes. D'une surface de 1.680 mètres carrés, il développe une activité de vente de fleurs et de plantes toute la semaine, et est constitué de 6 halles métalliques indépendantes, formant 3 travées séparées par 2 allées perpendiculaires aux quais de Seine.

Parce que la Ville de Paris et la mairie du 4e arrondissement ont toujours été attachées à ce marché et soucieuses de son état, un premier diagnostic a été réalisé en 2016-2017 afin de connaître les besoins de travaux de ce marché. Cette étude a mis en lumière la présence de pathologies structurelles. Aujourd'hui, elle nécessite toutefois d'être complétée et mise à jour compte tenu notamment des préconisations de la "Mission Ile de la Cité".

Vous demandez que le marché aux fleurs soit une vitrine de la biodiversité végétale parisienne en promouvant notamment les espèces franciliennes et les fleurs mellifères. Il semble en effet intéressant de valoriser cet aspect de la vente de fleurs.

Concernant la possibilité d'étudier une diversification des commerces et des produits vendus, il s'agit d'une proposition pertinente dans la mesure où ceux-ci restent en lien avec la vente de fleurs.

Enfin, en ce qui concerne plus particulièrement la rénovation du marché aux fleurs, Olivia POLSKI vous a proposé un amendement de l?Exécutif afin de demander au préalable aux services de la Ville de mener des études complémentaires quant à la rénovation du marché aux fleurs de l'île de la Cité, suite aux préconisations du rapport de l'île de la Cité. Si vous acceptez cet amendement, je donnerai bien évidemment un avis favorable à votre v?u. Je vous remercie.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Sur ces amendements, Madame GALLOIS ?

Mme Edith GALLOIS. - Bien sûr. Je vous remercie.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci à vous.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe UDI-MODEM, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2018, V. 433).

Je vous en remercie. 2018 DAE 209 - Subvention d'investissement (250.000 euros) et convention avec Scintillo pour l'accélérateur de projets culturels FAR (11e).

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Mes chers collègues, je vous informe que le projet de délibération DAE 209 relatif à l'attribution d'une subvention d'investissement de 250.000 euros et d'une convention avec Scintillo pour l'accélérateur de projets culturels FAR, dans le 11e, est retiré de l'ordre de jour.

Désignation de représentants du Conseil de Paris dans divers organismes (suite).