Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DDCT 119 - Subvention (21.000 euros) et convention avec l’Association française d’astronomie (A.F.A.).

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2018


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DDCT 119. Subvention et convention avec l'Association française d'astronomie.

La parole est à Mme Joëlle MOREL.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire.

Il y a encore quelques années, les écologistes, qui demandaient d'éteindre les lumières pour se donner la possibilité de se reconnecter au ciel et aux étoiles, étaient incompris. Cela semblait irréalisable en ville. Avec ce projet de délibération, qui offre dix soirées dans dix parcs à Paris, animées par l'Association française d'astronomie à l'occasion des jardins ouverts la nuit, nous franchissons une nouvelle étape cet été : donner la possibilité aux Parisiens et aux Parisiennes, aux touristes, de lever les yeux vers le ciel et de prendre conscience de la place des humains dans l'univers. Voilà un beau projet pédagogique et écologique.

Cette sensibilisation gratuite s'adressera à un public familial et intergénérationnel. Elle donnera la possibilité d'observer les planètes, Saturne, Jupiter, Mars. Elle permettra de s'interroger sur les représentations du ciel à travers les âges, de s'interroger sur les espaces infinis et inévitablement sur la place de la Terre, sur la place des terriens sur la Terre.

Alors, dès à présent, je souhaite que des observations puissent être programmées également dans le 11e, à l'été 2019, et pourquoi pas, le Jour de la nuit, le 7 octobre prochain, que régulièrement, depuis quatre ans, nous fêtons dans le 11e.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. Frédéric HOCQUARD pour vous répondre.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire, merci, Madame MOREL.

Quelques mots sur ce "Paris sous les étoiles" que nous organisons pour la première fois. Comme vous le savez, depuis trois ans, nous ouvrons les parcs et jardins avec ma collègue Pénélope KOMITÈS, 24 heures sur 24, donc toute la nuit pendant toute la durée de l'été. L'idée n'est pas de développer et de faire de ces parcs et jardins, des lieux festifs -il y a déjà de nombreux lieux festifs dans cette ville avec plus de 8.900 bars et plus de 600 établissements ouverts après 2 heures du matin - mais d'en faire des endroits de respiration, de détente, une sorte de "chill out" de la vie nocturne parisienne.

C'est pourquoi nous avons souhaité cette année, pour la première fois, développer des activités qui ne développent pas de nuisances nouvelles particulières et qui soient des activités pédagogiques. Ce sera donc le "Paris sous les étoiles" qui va permettre, dans la plupart des parcs et jardins de cette ville, de découvrir les étoiles. En plus, nous soutenons cette année l'Association française d'astronomie qui mettra à disposition télescopes et lunettes pour pouvoir voir les étoiles. A Paris, on peut voir plus de quarante étoiles. Evidemment, on voit beaucoup plus de planètes à la campagne, mais malgré tout, on peut en voir plus de quarante. Saturne, Jupiter et Mars seront très proches de la Terre cette année. Donc on pourra bénéficier du fait de leur proximité. Il y aura, le 27 juillet, une éclipse de lune que l'on pourra venir admirer. C'est dans les différents parcs de la ville, je ne vais pas tous les citer. On commence le 6 juillet dans les 14e, 6e, 4e, 12e, et 20e arrondissements. Il y a, et en juillet et en août, des dates différentes à chaque fois. Dans le 11e, il n'y a pas de parcs organisés, mais je signale que le parc et jardin, qui était ouvert dans le 11e arrondissement l'année dernière, a été fermé cette année pour son ouverture nocturne. Mais si l'année prochaine, nous en ouvrons un dans le 11e arrondissement, nous pourrons bien évidemment organiser une vision nocturne des étoiles. Il y a une très belle affiche que je vous présente ici même en direct et en exclusivité. Tout cela est lancé le 6 juillet dans le parc et jardin de Montsouris. Cela commence à partir de 21 heures - 22 heures, et cela dure jusqu'à plus soif, avec des gens qui viennent regarder les étoiles et que le jour se lève, c'est-à-dire vers 5 heures du matin.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci pour tous ces détails. Ces nuits s'annoncent impressionnantes.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDCT 119.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2018, DDCT 119).

Les étoiles font l'unanimité.