Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le GEP relatif au contrôle et à la traçabilité de l'abattage d'animaux.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2018


 

Mme Olivia POLSKI, adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen de v?ux non rattachés.

Le v?u n° 100 est relatif au contrôle et à la traçabilité de l'abattage d'animaux.

La parole est à M. Jacques BOUTAULT pour deux minutes.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. - Madame la Maire, plus personne n'ignore que les animaux sont des êtres sensibles. Nous en avons débattu tout à l'heure et c'est inscrit désormais dans le Code rural et notre Code civil.

Or, les questions d'abattage de ces animaux se posent de façon très nette lorsque l'on visionne les vidéos prises par l'association "L214", où l'on constate des pratiques cruelles, illégales envers les animaux destinés à la consommation, au moment de leur abattage. Cela est absolument insupportable, au-delà d'être illégal.

La Ville de Paris, qui défend la condition animale et qui devrait encore mieux la défendre, a les moyens d'agir, notamment parce que nous sommes une ville qui consomme un volume important en commandes publiques de viande dans les restaurants scolaires, ou dans les résidences pour personnes âgées et les crèches.

Grâce à ce levier important en tant qu?acheteur, nous pourrions inciter à mieux respecter ces règles, en demandant que des contrôles soient effectués dans les abattoirs pour s'assurer que les animaux sont bien traités avant d'être mis à mort.

Le v?u est destiné à ce que la Ville de Paris saisisse les autorités compétentes pour que ces contrôles aient lieu et pour que, au final, nous n'achetions que de la viande qui respecte strictement la réglementation au regard de la condition animale, et qui apporte toutes les garanties de traçabilité et de qualité. Je vous remercie.

Mme Olivia POLSKI, adjointe, présidente.- Pour vous répondre, je donne la parole à Mme Célia BLAUEL.

Mme Célia BLAUEL, adjointe. - Merci, Madame la Maire et merci, Monsieur le Maire, pour ce v?u qui, effectivement, met en lumière cette problématique très spécifique des pratiques cruelles et d'ailleurs illégales, vous l'avez dit, envers les animaux dans les structures d'abattage et, j'ai envie de dire, fort heureusement de mieux en mieux connues grâce au travail des associations, dont celle que vous avez citée. On a malheureusement tous en tête ces images terribles sur ces pratiques, qui circulent de plus en plus. Je rejoins donc bien sûr toutes vos préoccupations. Je voulais à l'appui de ce v?u dire d'abord l'engagement de la Ville sur ces questions à travers notamment la mise en ?uvre du Plan d'alimentation durable. Par la montée en puissance d?achats de produits labellisés Bio ou encore Label Rouge, nous nous assurons un cadre plus strict dans la gestion des abattages, en rappelant aussi que les caisses des écoles s?emploient à acheter uniquement des produits d?abattoirs agréés par l?Union européenne et contrôlés par les services vétérinaires français, même si, je crois que nous en conviendrons tous les deux, nombre d'irrégularités échappent encore à ces services. Au regard et à l'appui de votre v?u, je vous confirme que nous allons reprendre les échanges avec les services de l?Etat pour faire avec eux un état du respect des grilles réglementaires et rappeler nos exigences pour plus de contrôles dans le cadre de ce Plan alimentation durable. C'est donc un avis favorable.

Mme Olivia POLSKI, adjointe, présidente. - Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 100 du groupe Ecologiste de Paris avec un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté à l'unanimité. (2018, V. 390).

Je vous remercie.