Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Rappel au règlement.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2018


 

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Monsieur VESPERINI, vous avez de nouveau la parole pour un rappel au règlement.

M. Alexandre VESPERINI. - Je voudrais maintenant faire un rapide rappel au règlement parce que cette question est évoquée régulièrement. Elle a déjà été évoquée hier dans le cadre d?une question d?actualité posée par la présidente du groupe les Républicains, maintenant elle apparaît dans le cadre d?un v?u.

Puisqu?on étudie actuellement la révision du Règlement intérieur, je suis à fond pour les v?ux, mais quand on dépose des v?ux qui ressemblent en fait à des questions d?actualité et qui demandent des informations supplémentaires, je pense qu?il faudrait quand même faire preuve de responsabilité. Quand on pose une question et que l?on a les réponses exprimées par le Préfet de police, je pense que ce n?est pas forcément la peine de porter un v?u qui porte exactement sur le même sujet que l?on a évoqué de manière à ce qu?on ait une deuxième édition.

Notre séance va durer maintenant jusqu?à demain après-midi. Cela pose tout de même un sérieux problème parce que des gens ont des activités professionnelles ici, malheureusement trop peu nombreux mais c?est comme cela. Je voudrais donc inciter l?ensemble des groupes - ce n?est pas du tout personnel contre Dominique STOPPA-LYONNET, absolument pas, car le sujet qu?elle évoque est vraiment un vrai sujet -, car je crois qu?il faudrait tout de même faire court, et limiter le nombre de v?ux qui pourraient être pour le coup limité.

Merci.

M. Jean-François MARTINS, adjoint, président. - Merci, Monsieur VESPERINI. Que la Conférence d?organisation vous entende et que l?ensemble des groupes trouve à travers votre intervention, et un certain nombre d?autres aujourd?hui, l?envie de modifier peut-être notre Règlement intérieur.