Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DEVE 85 - Installation d’un container maritime à usage de production agricole dans le parc de Bercy (12e). - Renouvellement de la convention avec la société "Agricool".

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2018


 

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DEVE 85 relatif à l'installation d?un container avec la société "Agricool" à Bercy.

Mme Joëlle MOREL pour cinq minutes.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire.

Il y a deux ans, nous avions voté contre cette délibération - celle-ci actait le début de la convention d'occupation du domaine public -, le groupe des élus écologistes ne promouvant pas l'agriculture en containers, de façon générale et encore moins quand les fruits grossissent sous les lampes Led grâce à un mélange de synthèse appelé "N.P.K." et occasionnent une consommation énergétique importante.

Le projet de délibération présenté nous demande de voter pour la poursuite de cette convention et nous nous sommes donc penchés sur ce container pour reprendre les promesses annoncées. Ils annonçaient 7 tonnes de fraises produites, 75 containers, une barquette de 250 grammes à 3 euros, une distribution directe au container créant, je cite, "un écosystème local" avec des canaux de distribution locaux comme des restaurants. Où en sommes-nous aujourd'hui ? Nous nous posons la question et nous vous posons la question.

De notre côté, les seuls éléments que nous avons suite à l'installation, c?est 4 containers, une barquette de 250 grammes à plus de 4 euros, de très jolis films et photos ayant permis une levée de fonds de 8 millions d'euros auprès d?investisseurs privés, et des fraises distribuées en grandes surfaces, dans quelques "Monoprix" en particulier.

"Agricool" ne respecte pas ses engagements, ni en nombre, ni en termes de circuit de distribution. La Ville souhaite ici renouveler une convention d?occupation de l?espace public à titre gratuit à une société qui a levé quand même 8 millions d'euros et qui emploie plus de 50 salariés en 2018. "Agricool" se sert donc du site de Bercy pour assurer essentiellement sa communication auprès des médias et non pas, comme le dit l'exposé des motifs, pour poursuivre les nombreux tests de recherche et développement. Le site de la Courneuve où est installé "Agricool" est un gigantesque hangar où travaille l?ensemble des salariés et où sont réalisés les tests qui servent à cet objectif.

Bercy, c'est pour raconter une belle histoire, mais le problème est que celle-ci est remplie de fausses promesses.

Pour toutes ces raisons, le groupe Ecologiste votera donc contre ce projet de délibération. Je vous remercie.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Pénélope KOMITÈS.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe. - Merci, Madame MOREL, pour votre intervention.

Vous dire que c'est une "start-up" qui continue à poursuivre sa recherche et développement, notamment pour réduire, comme vous l?avez dit, les impacts de cette production, d'ailleurs comme toute production sur l'environnement. C'est le sens de cette installation qui se continue, pour pouvoir travailler sur un container d'expérimentation.

Si, effectivement, lors du premier passage il y avait des visées à vente, on est encore aujourd'hui sur un travail qui se poursuit en termes d'expérimentation de culture hydroponique, même si nous avons insisté dans le renouvellement de cette convention - et cela figure dans le projet de délibération - pour qu?il y ait plus de relations avec le quartier et notamment le quartier de Bercy. Vous dire qu'aujourd'hui, cette "start-up" est implantée au parc de Bercy mais pas seulement ; elle est également implantée à côté de la station F dans le 13e arrondissement.

Nous allons travailler pour qu?en sus de leur expérimentation qui se poursuit, on puisse avoir un travail sur le quartier et des ventes de barquettes, comme vous le signalez, notamment au parc de Bercy.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DEVE 85.

Qui est pour ? Levez la main, quand même.

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2018, DEVE 85).