Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Election du premier adjoint à la Maire de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2018


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Suite à la démission que j?ai acceptée de Bruno JULLIARD, en tant que premier adjoint, nous allons procéder à l?élection du premier adjoint, en remplacement du premier adjoint démissionnaire. Je propose à votre suffrage M. Emmanuel GRÉGOIRE comme premier adjoint.

Je vous rappelle que cette élection se fait à bulletin secret.

Je donnerai la parole à Mme BERTHOUT mais j?explique la procédure.

Nous allons donc avoir autour de nous, à la tribune comme membre du Bureau, les quatre plus jeunes d?entre nous, à savoir Alexandre VESPERINI, Fanny GAILLANNE, Anne-Charlotte BUFFETEAU et Marie-Laure HAREL. S?ils ne sont pas là, nous allons prendre les suivants qui sont Emmanuelle BECKER...

Eh oui, on en tirera les conséquences, mon cher Jean-François.

Jean-François MARTINS et Célia BLAUEL, ma chère Célia. Très bien.

Madame BERTHOUT, vous vouliez prendre la parole, je vous la donne avant de procéder au vote.

Mme Florence BERTHOUT, maire du 5e arrondissement. - Merci, Madame la Maire.

En fait, c?est une explication de vote.

Vous avez décidé de renouveler votre Exécutif municipal à la suite de la démission fracassante de Bruno JULLIARD, qui n?est pas dans cet hémicycle ce matin, votre adjoint pendant plus de trois ans. Notre Assemblée ne s?est pas encore exprimée sur son remplacement et les conséquences de ce remplacement, mais vous avez déjà arrêté et donné le résultat du vote à la presse et à votre service de communication, qui s?est empressé de l?afficher sur le site de l?Hôtel de Ville il y a déjà quelques jours.

Derrière les unités de façade, chacun pourra donc apprécier en son for intérieur le peu de cas accordé sur la forme au vote qui va débuter, et en déduire, hélas, sur le fond le peu de cas accordé aux critiques, émises pourtant de l?intérieur, sur la fameuse politique du fait accompli, expliquant pour partie, je crois, l?impréparation des décisions par les équipes et l?impossibilité d?en suivre sereinement la réalisation.

Dans ces conditions, vous comprendrez que le groupe LR et Indépendants ne prenne pas part au vote. Nous souhaitons d?autant moins participer à cette étrange simulacre démocratique que vous allez une fois de plus - une fois de plus, chers collègues - renier votre promesse électorale de limiter le nombre de vos adjoints à 20. Ils étaient 27 adjoints et 5 délégués lors du dernier renouvellement de votre Exécutif il y a un an. Pour autant, avec les membres du groupe LR et Indépendants, parce que nous aimons Paris et que nous sommes préoccupés de son avenir, nous souhaitons que les décisions prises sur le dernier tiers de votre mandat, Madame la Maire, soient les meilleures possibles pour les Parisiennes et les Parisiens, à moins qu?elles ne soient les moins mauvaises possibles. Pour les adjoints qui voient leurs missions élargies ou modifiées, en particulier, si j?ai bien compris, Emmanuel GRÉGOIRE, Christophe GIRARD, Véronique LEVIEUX, Karen TAÏEB, je forme le v?u républicain qu?ils puissent contribuer à ce que le bateau flotte et ne sombre jamais, autant que faire se peut.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci, Madame BERTHOUT.

Je rappelle qu?il est presque de tradition républicaine que les groupes d?opposition ne participent pas au vote, mais merci de l?avoir exprimé.

Conformément à l?article 3 du règlement intérieur, le vote, bien sûr, par procuration est possible. Les pouvoirs sont à déposer auprès de la chef du bureau de séance, à proximité de la salle. Les scrutateurs sont-ils présents ? Non, il manque Fatoumata KONÉ et Hélène BIDARD, donc les quatre plus jeunes présents dans l?hémicycle, puisqu?on en a appelé huit avant.

Je rappelle qu?il est obligatoire de passer par l?urne, qui vient d?être installée.

Et donc, le scrutin est ouvert.

(Il est procédé au vote par appel nominal).

J?ai appelé tout le monde ?

Tout le monde a voté ?

Non. D?accord.

Bien. Je crois que tout le monde a été appelé et a pu exercer son droit de vote, donc je déclare le scrutin clos.

Nous allons procéder au dépouillement.

(Il est procédé au dépouillement).

Je demande qu'il n'y ait pas trop de mouvements autour de la table de dépouillement et puis, je reviens sur le résultat.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Mes chers collègues, je vous demande de rejoindre vos places, je vais proclamer les résultats. Je le dis sans surprise, au cas où le suspens serait. S?il vous plaît... Je demande à chacun de rejoindre sa place. Un peu de solennité ne nuit pas à la fonction.

Nombre d'inscrits : 163

Nombre de votants : 83

Bulletins blancs ou nuls : 4

Suffrages exprimés : 79

Majorité absolue : 40

Emmanuel GRÉGOIRE a obtenu 79 suffrages.

Je le félicite, je suis très heureuse. D'abord, je veux lui dire merci, merci d'avoir accepté de remplir cette fonction à mes côtés, une fonction que j'ai bien connue, pendant 13 ans. J'en connais les aspects les plus beaux, les plus enthousiasmants, mais aussi la difficulté, y compris dans des épreuves difficiles dont certains se souviennent ici après la première "Nuit Blanche" de 2002.

Je sais ce qu'est le rôle d'un premier adjoint et je sais pouvoir compter sur Emmanuel GRÉGOIRE. Je le remercie donc infiniment et je pense que chacune et chacun d'entre vous, majorité comme opposition, aura l'occasion de voir - ils les ont déjà vues, d'ailleurs - ses capacités, ses compétences, son ouverture d'esprit et son sens de l'intérêt des Parisiens, puisque ce que nous faisons ici est entièrement dédié aux Parisiennes et aux Parisiens. Félicitations et merci, cher Emmanuel.