Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe SOCA relatif à la nouvelle dénomination du Centre de santé au Maire Volta.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2018


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous passons à l?examen de v?ux non rattachés. Le v?u n° 72 est relatif à la nouvelle dénomination du Centre de santé au Maire Volta.

La parole est à Pierre AIDENBAUM pour deux minutes.

M. Pierre AIDENBAUM, maire du 3e arrondissement. - Merci, Madame la Maire.

Je regrette que Mme HAREL, qui nous a sorti tout à l?heure une série d?énormités, ne soit pas là. J?ai noté qu?elle avait dit dans son propos que depuis que Mme HIDALGO était Maire de Paris, 2014, il y avait une augmentation des violences faites aux femmes, peut-être dans cette enceinte mais pas autre part. Voilà !

Dans une préface au livre de l?historienne Malka MARCOVICH, "Parisiennes, ces femmes qui ont inspiré les rues de Paris", Mme la Maire de Paris avait souligné qu?il n?est pas un Conseil de Paris - c?est vrai et vous le remarquez encore aujourd?hui - où elle ne rappelle l?impérieuse nécessité de rendre hommage à celles qui ont marqué Paris, la France ou le monde.

De 2001 à 2011, 73 rues et bâtiments publics ont pris le nom de femmes qui méritaient un hommage de notre ville. Durant ces six dernières années, près d?une centaine de noms féminins ont été attribués à des places, des jardins ou des rues de Paris. Mais il reste naturellement encore beaucoup à faire puisque sur environ 6.000 rues de Paris, 4.000 portent des noms masculins et seulement 300 des noms féminins.

Il est important de donner de la visibilité et de mettre en avant plus de places à Paris au nom des femmes et aux minorités pour offrir aux jeunes en particulier des modèles d?inspiration et de courage à suivre pour toutes celles et tous ceux qui ont joué un rôle important, et pourtant méconnu dans l?histoire de France, pour bâtir ensemble une société plus ouverte, plus inclusive et plus égalitaire.

Aussi aujourd?hui, j?ai le plaisir de vous présenter le v?u qui a été voté à l?unanimité par le Conseil d?arrondissement du 3e pour la nouvelle dénomination du Centre de santé au Maire Volta, fruit d?une consultation publique réalisée de juin à septembre 2018 et qui avait pour objet de mettre à l?honneur une femme méritante dans les secteurs de la santé et il y avait le choix entre quatre femmes.

C?est Mme Yvonne Pouzin qui a reçu le plus de suffrages : 849 voix sur 1.888 votants, ce qui est très important puisque c?est 10 % du corps électoral. Qui était Mme Yvonne Pouzin ? Ce fut la première femme médecin des hôpitaux en France. Elle fut reconnue pour cela et aussi grâce à ses travaux sur la tuberculose.

Conformément à la volonté des habitants du 3e arrondissement, des usagers et du Centre Volta, je vous propose que la Ville honore Yvonne Pouzin, première femme médecin des hôpitaux, en donnant son nom au prochain centre de santé qui sera rénové très rapidement. Je voudrais vous dire aussi que, grâce à cette rénovation, nous aurons deux médecins de plus et 125 heures de plus de consultation. La livraison est prévue pour septembre 2019. Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Monsieur AIDENBAUM.

Pour vous répondre, la parole est à Anne SOUYRIS.

Mme Anne SOUYRIS, adjointe. - Merci beaucoup.

Je suis, moi aussi, très heureuse que ce centre prenne le nom de Yvonne Pouzin qui a été la première médecin des hôpitaux. C?est en sachant que les hôpitaux n?ont pas toujours été l?endroit le plus féminisé et qu?il reste encore d?ailleurs un peu d?efforts à faire, même s?il y a beaucoup de femmes. Par exemple, les professeurs d?université qui sont à l?hôpital sont encore extrêmement peu femmes. Il y a donc encore un petit effort à faire.

Néanmoins, pour en venir à notre sujet, je nous félicite, d?une part du nom de ce nouveau centre, mais aussi du fait que ce centre fasse partie de toute la rénovation des centres de santé, avec en particulier le fait qu?il y a une augmentation de l?offre de soins en secteur 1 et complètement accessible aux citoyens parisiens.

Je vous dirai au fur et à mesure bien entendu des autres séquences à quel point ces centres sont importants. C?est ce qui nous permet de pouvoir aussi développer tout ce que nous avons commencé à dire pendant que nous parlions de santé numérique, c?est-à-dire aussi le lien avec l?hôpital et le fait d?avoir vraiment un secteur beaucoup plus fonctionnel à toutes les heures du jour et de la nuit, ce que nous espérons voir arriver, peut-être pas d?ici la fin de la mandature mais en tout cas que ce soit en bonne voie. Merci beaucoup.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci à vous.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 72 du groupe Socialiste et Apparentés.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté. (2018, V. 471).