Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Parisiens, Progressistes, Constructifs et Indépendants relatif à la mise en place d'illuminations pour les fêtes de fin d'année (17e).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2018


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 127 est relatif à la mise en place d?illuminations pour les fêtes de fin d?année.

La parole est à M. Jérôme DUBUS.

M. Jérôme DUBUS. - C?est à peu près la même demande que Christian HONORÉ, sauf que, là, je vise l'avenue de Saint-Ouen.

Depuis plusieurs années, l?avenue de Saint-Ouen, pour des raisons diverses sur lesquelles on pourrait débattre - difficulté de mobiliser les commerçants, absence de budget, etc. - est plongée dans le noir systématiquement pendant les fêtes de fin d'année. Cela n'est pas du tout normal puisque, bien évidemment, cela nuit à la qualité des commerces, à leur fréquentation et à l'animation générale de ce quartier qui en a pourtant bien besoin.

On nous a dit qu'il n'y avait pas de moyens, que l'association des commerçants était déficiente, que son budget était trop limité, etc. Bref, pendant plusieurs années, on a trouvé des arguments qui sont sûrement réels, mais, là, je crois qu'il faut prendre le taureau par les cornes et faire en sorte que, cette année, l'avenue de Saint-Ouen ne soit pas à nouveau plongée dans le noir. Il y a plusieurs opérations qui sont faites d'illuminations, à la fois dans le 17e arrondissement, dans le sud, et dans le 18e arrondissement. On ne voit pas très bien pourquoi l'avenue qui les relie, puisqu?une partie est dans le 18e et l?autre dans le 17e, serait systématiquement privée d'illuminations.

J'espère que, sans aucune polémique, on va trouver une solution pour que ce Noël 2018 soit le renouveau des illuminations dans l'avenue de Saint-Ouen. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Pour vous répondre, la parole est à Mme POLSKI.

J?aurai ensuite une explication de vote de M. BOULARD.

Mme Olivia POLSKI, adjointe. - Monsieur le Maire, mes chers collègues.

Effectivement, l'association des commerçants de l'avenue de Saint-Ouen - Championnet a été financée par la Ville de Paris à de multiples reprises, chaque année jusqu'en 2015. Cette date est celle à laquelle elle n'a plus déposé de demande de dossier de subvention.

Donc, à ce jour, il n'y a pas, pour cette année, de dossier de demande de subvention qui nous soit parvenu. Sans dossier déposé, il n'est pas possible d'envisager un financement d'illuminations quel qu'il soit. La Ville ne peut pas s'engager sur un financement sans dossier - et cela, vous le comprenez bien parce que c'est de l'argent public - ni même avoir vérifié des éléments comptables, la solvabilité de la structure. Il y a un minimum quand on subventionne une association.

Je vous demanderai donc de bien vouloir retirer votre v?u dans l'attente d?un dépôt effectif d'un dossier de demande de subvention par l'association. Quand ce sera le cas, je serai ravie que l'on puisse y donner un avis favorable. Sinon, si vous souhaitez le maintenir, je me verrai contrainte d'appeler notre Conseil à voter défavorablement.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Vous maintenez, Monsieur DUBUS ?

Il y a une explication de vote de M. BOULARD.

M. Geoffroy BOULARD, maire du 17e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

On a eu les explications de Mme POLSKI sur ce v?u que nous voterons, qui ne mange pas de pain. C?est un v?u d'opportunité. Quoique, cela ne mange pas de pain : on se demande parfois. M. DUBUS récupère des initiatives de ses collègues.

Sur ce v?u, vous savez très bien, Monsieur DUBUS, comment fonctionne une association de commerçants. S'il n'y a pas de cotisants et d'adhérents, il n'y a pas, derrière, de demande de subvention. Ce v?u, on va le voter, il n'y a pas de problème. C?est un v?u d'opportunité.

Derrière, vous pointez quand même le doigt sur une situation que l'on dénonce depuis un certain nombre d'années : c'est la faiblesse des subventions de la Ville à l'échelle parisienne pour les projets d'illumination des rues et des avenues parisiennes. C'est un point important. Mais il faut d?abord une association et des adhérents commerçants pour pouvoir ensuite avoir le cofinancement de la Ville - c'est un point de divergence avec l'Exécutif - qui est relativement faible. Mais nous voterons ce v?u naturellement.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Monsieur DUBUS, le maintenez-vous ?

M. Jérôme DUBUS. - Oui, d'autant qu?une nouvelle association a été créée avenue de Saint-Ouen, qui peut parfaitement porter le projet.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Très bien.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 127 avec un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est rejeté.