Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DEVE 134 - Dénomination "allée Pierre-Herbart" attribuée à l’allée centrale du square Boucicaut située 1, rue de Babylone (7e).

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2018


 

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Nous allons examiner maintenant le projet de délibération DEVE 134, qui est la dénomination "allée Pierre-Herbart", qui est attribuée à l'allée centrale du square Boucicaut située 1, rue de Babylone, dans le 7e.

Je donne la parole à M. BARGETON.

M. Julien BARGETON. - Oui, très rapidement, pour remercier Mme VIEU-CHARIER d'avoir répondu si vite à ce v?u que nous avions déposé pour rendre hommage à cette belle personnalité de Pierre Herbart qui avait été longtemps ignorée mais qui aura désormais un lieu dans Paris. Je suis vraiment ravi que l'on puisse faire le lien entre les v?ux que nous votons ainsi et le choix rapide des dénominations. Voilà, c'est ce que je voulais juste dire aujourd'hui à ce moment du Conseil de Paris. Merci beaucoup d'avoir accepté cette proposition et d'avoir trouvé rapidement un lieu pour rendre hommage à Pierre Herbart.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur BARGETON.

Madame VIEU-CHARIER, vous avez la parole.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe. - Chers collègues, c'est encore un projet que j'ai vraiment eu le plaisir d'instruire à la Commission des dénominations du 11 juin dernier.

Nous saluons ici un grand Résistant, homme de lettres, journaliste, romancier et essayiste français qui effectivement avait un peu disparu des radars de l'histoire. Merci donc d'avoir eu cette belle idée.

Durant la guerre, Pierre Herbart s'est engagé dans la Résistance. Il est le général Le Vigan - c?est son nom - et il aide à la mise en place d'un réseau dans le Sud-Ouest et parmi les réfractaires au S.T.O. Il participe à la création du journal "Défense de la France" et en 1944 il organise la libération de la ville de Rennes. Après la libération, il participe au journal "Combat" avant de fonder le journal "Terre des hommes".

Chers collègues, le v?u que vous avez déposé en novembre 2017 a permis au Conseil de Paris de se souvenir enfin de cet écrivain résistant et à mettre en lumière son parcours hors du commun ; je vous en remercie. Nous lui rendrons hommage à proximité de son appartement parisien dans le 7e arrondissement où il a longtemps habité, afin de se souvenir de ce beau parcours.

Je vous invite tous et toutes à voter favorablement ce projet de délibération et je vous remercie.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci, Madame VIEU-CHARIER.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DEVE 134.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2018, DEVE 134).