Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

79 - QOC 2003-380 Question de Mme Brigitte KUSTER et des membres du groupe U.M.P. à M. le Préfet de police concernant les nuisances nocturnes engendrées par des établissements situés rue Guy-Môquet et rue Sauffroy (17e)

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2003


Libellé de la question :
"Mme Brigitte KUSTER et les membres du groupe U.M.P. attirent à nouveau l'attention de M. le Préfet de police sur les nuisances engendrées par plusieurs établissements situés rue Guy-Môquet et rue Sauffroy. Leurs activités nocturnes liées à différents trafics polluent littéralement la vie des habitants qui n'en peuvent plus du vacarme, des cris, des disputes et des klaxons à toute heure de la nuit.
Un autre problème de ces rendez-vous nocturnes réside dans le stationnement anarchique et illicite des véhicules dans les rues Guy-Môquet et Sauffroy.
Mme Brigitte KUSTER et les membres du groupe U.M.P. souhaitent savoir s'il est envisageable de verbaliser systématiquement ces véhicules afin de les décourager de se livrer à de tels comportements et à redonner à ce quartier le calme auquel il aspire."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Conscient des nuisances occasionnées par la présence de véhicules en stationnement illicite, les effectifs de la Préfecture de police veillent à sanctionner les infractions constatées dans la Capitale.
En ce qui concerne les rues Guy-Môquet et Sauffroy, à Paris 17e, les effectifs de police locaux, depuis le début de l'année, ont relevé 304 procès-verbaux de contravention et procédé à l'enlèvement de 64 véhicules pour ce motif.
Bien entendu, les contrôles engagés restent maintenus et toute infraction constatée sera systématiquement verbalisée."