Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

15 - 2003, DPVI 12 - Politique de la ville. - Attribution de subventions à des associations menant des actions au titre de la politique de la ville sur le quartier Porte de Vanves - Plaisance - Raymond-Losserand (14e). - Montant total : 26.750 euros

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2003


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous examinons à présent le projet de délibération DPVI 12 concernant l'attribution de subventions à des associations menant des actions au titre de la politique de la ville sur le quartier Porte de Vanves - Plaisance - Raymond-Losserand pour un montant total de 26.750 euros.
La parole est à M. Pierre MANSAT.
M. Pierre MANSAT, adjoint, au lieu et place de Mme Martine DURLACH, adjointe, au nom de la 5e Commission. - Je vais dire un mot à la place de Martine DURLACH. La question était soulevée en Commission.
En fait, l'intervention de M. Philippe GOUJON portait non pas sur le 14e, mais sur le 15e et le quartier des Périchaux. Je voulais indiquer que Mme Martine DURLACH rappelait que le quartier des Périchaux était proposé il y a un an comme devant faire partie de trois micros quartiers supplémentaires désignés pour intégrer le contrat de ville et bénéficier ainsi d'un traitement prioritaire.
Il a été décidé, avec l'avis favorable du Maire de 15e, de lancer une étude afin d'établir un diagnostic social et urbain de cette cité. Un groupe de pilotage très large a été constitué avec le Maire du 15e. Ce groupe de travail s'est réuni à plusieurs reprises, récemment le 8 janvier 2003. Des réunions de travail ont été tenues entre les différents acteurs des institutions sociales sur le terrain.
L'étude a été rendue. Les principaux axes sont les suivants.
D'abord, activer un processus de mobilisation d'acteurs institutionnels et associatifs du quartier pour aboutir à la mise en place d'une gestion urbaine de proximité.
Ensuite, des axes de travail précis ont été adoptés : travailler pour nouer les meilleures relations entre les générations et les différentes cultures présentes sur le quartier ; repenser les espaces, les équipements de proximité ; revoir les conditions d'entretien des bâtiments ; repenser les modes d'intervention des institutions sociales et mettre pour cela en route des ateliers spécifiques ; examiner l'application sur le terrain de l'étude du cabinet SURETIS, en ce qui concerne la tranquillité publique et enfin le recrutement d'un chef de projet adjoint, ce qui a été fait. Ce chef de projet a été, je crois, présenté à M. René GALY-DEJEAN.
Le travail annoncé a été réalisé. Il convient maintenant que le chef de projet adjoint prenne ses marques avec l'appui logistique de l'équipe de développement local du 14e arrondissement et le travail d'ores et déjà démarré se concrétisera.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Pierre MANSAT.
Je remercie les services de la Ville sur ce projet. Effectivement, ils sont très actifs et permettront de donner à ce quartier, en particulier, et sans doute à beaucoup plus, une plus grande qualité de vie.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPVI 12.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, DPVI 12).