Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif au renforcement des moyens dans les quartiers populaires du 20e.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous passons à l'examen de v?ux non rattachés. Tout d'abord, le v?u référencé n° 152, qui va être présenté par Raphaëlle PRIMET.

Mme Raphaëlle PRIMET. - C'est un v?u qui a été présenté en Conseil du 20e arrondissement et adopté, suite à la mort du jeune dans le quartier Mortier - Le Vau, quartier particulièrement désert en termes de commerces, de services publics, et donc évidemment, il y a des solutions qui sont au-delà de ce que la Ville peut faire. Mais en tout cas, il nous a semblé qu'à cet endroit, il faudrait vraiment mettre des moyens supplémentaires.

On porte l'idée qu'une médiathèque soit créée sur l'emprise de la rue de Noisy-le-Sec, et évidemment, d'autres moyens. En tout cas, en ce qui concerne la Ville, c'est surtout de la médiathèque qu'il s'agit.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci.

Je donne la parole à Colombe BROSSEL.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe. - C'est bien cela, Monsieur le Maire.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Oui, mais M. le Représentant du Préfet de police s'exprimera aussi.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe. - D'accord, qui soutient la médiathèque.

Merci, chère Raphaëlle PRIMET, d'avoir porté, au nom des élus du 20e arrondissement, le v?u que vous avez présenté. Vous le savez, notre action est structurée par l'engagement qu'a souhaité marquer la Maire de Paris dès le début de son mandat en direction des quartiers populaires.

Je ne reviens pas sur les engagements pris sur la programmation dans le cadre du plan pluriannuel d'investissement de la mandature, ni sur le soutien que nous accordons aux actions et projets des associations de l'ensemble des quartiers populaires.

Je donnerai de fait un avis favorable à votre v?u, car il est dans la droite ligne de nos actions.

Je rappelle à notre Assemblée que cet engagement n'est pas qu'un engagement tenu en séance du Conseil de Paris : il faut de l'amour et des preuves d'amour. Par exemple, dans le 20e arrondissement, l'enveloppe dite de quartier, qui permet de financer, dans les quartiers "politique de la ville", les quartiers populaires du 20e arrondissement dans ce cas précis, des projets pour les associations qui répondent à l'appel à projets "politique de la ville", a augmenté de 49 % depuis 2014. C'est aussi une preuve d'amour. Et je pourrais vous parler longuement de l'ensemble des projets dans le cadre de l'ANRU, mais Jacques BAUDRIER le fait bien mieux que moi. Bref, c'est un soutien à votre v?u. Nous avons fait une proposition d'amendement qui vise à parler de la création du nouvel équipement. Je sais que c'est une demande de votre groupe, elle se fera bien entendu dans le cadre du débat budgétaire. Et donc, pour ne rien préempter mais ne rien fermer, on vous a fait une proposition d'amendement écrit qui reçoit, je crois, votre assentiment.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Colombe BROSSEL.

Monsieur le Représentant du Préfet de police, vous avez la parole.

M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - Je ne vais pas répondre sur le sujet de la médiathèque, mais sur une interpellation qui figure dans le v?u, à savoir la création de nouveaux postes de policiers de proximité.

Je rappelle que le 20e arrondissement est un arrondissement précurseur en matière de police de sécurité du quotidien, avec depuis assez longtemps une coopération très étroite avec la mairie d'arrondissement pour l'accompagnement de tous les projets, mais aussi des périmètres de sectorisation de patrouille par différents moyens, voiture, VTT, pédestre, afin d'aller au plus proche des habitants.

S'agissant de la création de nouveaux postes de policiers, je rappelle l'objectif qu'avait annoncé le Préfet de police : atteindre et reconstituer à fin 2018 l'effectif des commissariats d'arrondissement au même niveau que l'année 2017. Cet objectif est en passe d'être atteint. Nous pourrons le confirmer au mois de décembre avec l'arrivée de la nouvelle promotion de gardiens de la paix.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci.

Raphaëlle PRIMET, vous acceptez l'amendement de l'Exécutif ? Oui.

Donc de ce fait, nous nous retrouvons avec un v?u n° 152 amendé, sur lequel Nathalie FANFANT a demandé d'intervenir pour donner une explication de vote.

Mme Nathalie FANFANT. - Merci, Monsieur le Maire.

Chers collègues, nous allons aussi soutenir ce v?u, parce qu'il y a nécessité d'augmenter, mais Colombe BROSSEL a un peu apporté réponse, les moyens eu égard aux quartiers populaires, notamment sur la culture, parce qu'en direction des jeunes publics, l'ouverture d'une médiathèque est garante d'une certaine altérité et fait un rempart aux dérives. Nous sommes heureux que nos collègues communistes évoquent également la police de proximité et nous les y encourageons très fortement. Nous espérons qu'ils nous suivront sur la création d'une police municipale de proximité. Nous voterons ce v?u avec plaisir, merci.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Nathalie FANFANT.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Communiste - Front de Gauche, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2018, V. 598).

V?u déposé par le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants