Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Communiste - Front de Gauche relatif à la fusion entre Pôle Emploi et la Mission Locale de Paris. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Les v?ux référencés nos 100 et 100 bis sont relatifs à la fusion entre Pôle Emploi et la Mission locale de Paris.

La parole est à Mme Danièle PREMEL.

Mme Danièle PREMEL. - Merci, Madame la Maire.

"Rien ne se fera sans les jeunes, c'est à eux qu'il revient de donner à construire de nouvelles voies". Ainsi s'exprimait Bertrand Schwartz.

Il est aussi de notre responsabilité d'assurer l'insertion de la jeunesse parisienne, en agissant pour que les parcours vers l'emploi soient sécurisés. En créant des partenariats avec les différents acteurs jeunesse et en renforçant les liens existants, la Ville de Paris permet aux jeunes de s'informer, de s'engager, pour ensuite se projeter dans un avenir.

C'est en ce sens qu'ont été fondées les missions locales, afin de créer pour les jeunes en difficulté, des lieux d'écoute, d'accompagnement global et personnalisé.

Rappelons-nous que les Missions locales s'appuient sur une volonté politique locale et s'organisent pour répondre à des besoins locaux en activant un réseau de partenaires. Le Programme parisien pour l'autonomie des jeunes souligne l'importance du rôle des Missions locales, notamment dans la mise en place de la Garantie jeunes qui propose un accompagnement particulier pour favoriser l'insertion des plus en difficulté, accompagnés de manière intensive et collective, qui peuvent bénéficier aussi d'une mise en situation professionnelle.

Nous sommes persuadés que l'accompagnement des jeunes nécessite un service public de proximité fondé sur la notion du référent unique du jeune, et nous affirmons l'importance des entretiens en face à face.

Ce travail s'inscrit dans une complémentarité avec Pôle Emploi. Nous savons que les organisations syndicales sont mobilisées et inquiètes, et nous craignons, comme elles, le risque d'une fusion-absorption qui causerait à terme la disparition des Missions locales et de leurs fondamentaux.

Nous le savons, proposer une expérimentation de fusion tentera les collectivités rencontrant des difficultés financières.

Je sais que je dois finir très vite. Mais c'est important car il faut sauver les Missions locales. Nous le savons, les petites collectivités seront tentées par cette expérimentation. Entrouvrir la porte, c'est avoir le chemin.

C'est pourquoi nous demandons, dans notre v?u, que la Maire de Paris interpelle le Gouvernement, qu'il ne s'engage pas dans le projet de fusion Pôle Emploi-Missions locales de Paris.

Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Madame PREMEL.

Pour vous répondre, la parole est à Afaf GABELOTAUD qui va présenter le v?u de l'Exécutif.

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe. - Merci, Madame la Maire.

Madame PREMEL, je vous remercie pour votre v?u, et je connais votre engagement et votre fidélité auprès des Missions locales et ce que vous faites pour elles.

Le réseau des Missions locales en France est le premier service public de proximité dédié à l'insertion professionnelle et sociale des jeunes à Paris, avec 8 sites d'accueil. La Mission locale de Paris a pu ainsi accueillir près de 9.000 nouveaux jeunes et accompagner plus de 19.000 jeunes tout au long de l'année 2018.

Tout ceci grâce à l'engagement de 195 salariés et 175 bénévoles. C'est dire toute l'implication de ces Missions locales pour les jeunes à Paris. Je profite de ce moment pour les remercier et leur signifier toute notre reconnaissance pour leur travail au quotidien.

La Mission locale de Paris porte, auprès des jeunes, de très nombreux dispositifs : la Garantie jeunes, l'accompagnement de jeunes sous main de justice, la plateforme numérique d'insertion professionnelle pour les jeunes de l'Aide sociale à l'Enfance, l'accompagnement spécialisé, mais également la lutte contre le décrochage scolaire, l'accompagnement vers la santé, la formation des jeunes et l'accompagnement plus généraliste vers l'emploi.

Le Premier Ministre a fait part récemment de son souhait d'expérimenter la fusion d'une partie des 450 Missions locales au sein de Pôle Emploi, à partir du moment où la collectivité locale en exprimerait la demande.

Nous reconnaissons le travail partenarial indispensable et de qualité entre Pôle Emploi de Paris et la Mission locale qui fonctionne en complémentarité, mais les particularités de fonctionnement, de statut et d'accompagnement entre Pôle Emploi et les Missions locales ne permettent pas que ce rapprochement soit pour la Ville souhaitable.

C'est pourquoi je vous propose un v?u de l'Exécutif qui indiquerait que le Conseil de Paris formule le v?u que la Ville de Paris réaffirme fortement son attachement à l'autonomie de la Mission locale de Paris vis-à-vis de Pôle Emploi. La Ville de Paris réaffirme qu'il n'existe aucun projet à l'échelle de la Ville de fusion entre Pôle Emploi et la Mission locale de Paris. La Ville de Paris se déclare tout à fait favorable à la poursuite du partenariat et au renforcement des coopérations entre la Mission locale et Pôle Emploi, qui reste le partenaire essentiel de la Mission locale de Paris au sein des services publics de l?emploi, et à ce que l?État continue de soutenir - on connaît aussi son désengagement -, aux côtés de la Ville de Paris, la Mission locale de Paris pour garantir un accueil inconditionnel aux jeunes Parisiens à la poursuite des objectifs prévus par la convention pluriannuelle. Si vous acceptez ce v?u, j?aimerais que vous retiriez le vôtre.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup. Madame PREMEL ?

Mme Danièle PREMEL. - Nous retirons notre v?u car celui de l?Exécutif reprend notre demande. Je voudrais tout de même vous alerter pour que nous soyons très vigilants pour l?avenir.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous le serons, comptez sur nous. Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de v?u déposé par l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté. (2018, V. 566).