Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe UDI-MODEM relatif aux terrasses chauffées.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Nous passons maintenant à l?examen de v?ux non rattachés.

Nous débutons avec le v?u référencé n° 116 déposé par le groupe UDI - MODEM, relatif aux terrasses chauffées.

La parole est à M. Eric HÉLARD.

M. Eric HÉLARD. - Merci, Madame la Maire.

Nous ne manquons pas de terrasses à Paris. Il y en a des milliers et c'est bien ainsi. Elles n'arrêtent d'ailleurs pas de fleurir et, j'espère, toutes dans des conditions de totale légalité.

La plupart d?entre elles sont équipées de dispositifs de chauffage afin d'accueillir les clients lorsque les températures baissent. Pourquoi pas ? Mais franchement, alors que nous avons adopté un "Plan Climat Air Energie" ambitieux, adopté à l'unanimité, qui prévoit de réduire de 35 % la consommation énergétique sur le territoire parisien d'ici à 2030, à quoi assistons-nous ? Hélas, très souvent, à des abus. Ce matin encore, non loin d?ici, pour deux clients qui prenaient un café dehors, pas moins de six radiateurs étaient réglés à fond la caisse et créaient une atmosphère irrespirable et quasiment à une température estivale. Et c'est très souvent le cas.

Je sais bien qu?à la montagne, on utilise de la neige artificielle. Faut-il pour autant laisser à Paris des trottoirs chauffants en plein dérèglement climatique ? Non.

Notre v?u a pour objet d'inciter les professionnels à devenir raisonnables. On peut tout de même prendre un café dehors en plein hiver à Paris avec son manteau, disons à 15° C. Il faut intégrer des seuils à respecter - c'est l'objet de notre v?u - et donc, faire évoluer le règlement des étalages et terrasses à Paris.

Je vous remercie.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur HÉLARD.

La parole est à Olivia POLSKI.

Mme Olivia POLSKI, adjointe. - Mes chers collègues, d?abord, je veux répéter l'attachement de la Maire à ces cafés, dont les terrasses participent à l?image de la Ville de Paris partout dans le monde.

Vous m'interrogez dans votre v?u sur l'utilisation de dispositifs de chauffage par les établissements disposant d'une terrasse. Le règlement des terrasses et étalages, qui a été approuvé par un arrêté en date de mai 2011, précise qu'un mode de chauffage de la terrasse ouverte peut être installé, à condition qu'il ne génère pas d?émission de gaz polluant et que son installation respecte la réglementation en vigueur. Les dispositifs de chauffage au gaz sont interdits.

Dans la continuité de ce règlement, je suis favorable à ce que l'on étudie l'intégration de ces critères environnementaux. C?est la raison pour laquelle j'appelle naturellement à voter favorablement à votre v?u. Je vous remercie.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci, Madame la Maire.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe UDI-MODEM, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 576).

Je vous remercie.