Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif au centre sportif Jesse Owens.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous passons à l'examen d'un v?u non rattaché, le v?u référencé n° 91.

Je donne la parole à Christian HONORÉ.

M. Christian HONORÉ. - Je voudrais intervenir sur la dégradation du stade Championnet. Les riverains et les sportifs s'inquiètent de l'affaissement du sol en plusieurs endroits, et en particulier sur le terrain de handball.

Avec Pierre-Yves BOURNAZEL, nous sommes intervenus, depuis, surtout, que la situation s'aggrave, car sur le terrain de handball, la surface neutralisée par des barrières a été étendue, car on ne connaît pas la raison pour laquelle le sol s'affaisse.

D'autre part, l'ascenseur destiné aux personnes à mobilité réduite ne fonctionne pas depuis trois ans. C'est la raison pour laquelle, avec Pierre-Yves BOURNAZEL, nous vous demandons, d'une part, de procéder à une étude pour savoir l'état du sous-sol, pourquoi le sol s'affaisse en plusieurs endroits et en particulier gravement sur le terrain de handball ; d'autre part, nous vous demandons de remettre en fonctionnement cet ascenseur qui, je le répète, ne fonctionne pas depuis trois ans.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Christian HONORÉ.

La parole est à Jean-François MARTINS.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Merci, Monsieur HONORÉ, pour ce v?u.

Avec Anne HIDALGO et Eric LEJOINDRE, nous avons évidemment à c?ur de mettre sur ces terrains d?éducation prioritaire l?ensemble des moyens qui permettent de développer la pratique sportive, comme nous le ferons en permettant de faire émerger une piscine - c?était un engagement que nous avions pris avec Anne HIDALGO - sur ce terrain Jesse-Owens.

Malgré l?ensemble des aléas identifiés, nous avons mis les moyens, avec Eric LEJOINDRE, Maire du 18e arrondissement, et Anne HIDALGO, la Maire de Paris, de demander à l?Inspection générale des carrières d?intervenir. Elle avait besoin d?être consultée car, malheureusement, un affaissement d?une partie du T.E.P. était constaté depuis plus d?un an.

Il n?y avait a priori aucun problème de sol, de type dissolution de gypse, ce qui aurait occasionné de gros travaux d?injection et plusieurs centaines de milliers d?euros. Dieu merci, l?Inspection générale des carrières a formulé un avis auprès d?Eric LEJOINDRE, Anne HIDALGO et moi, mais nous a aussi indiqué que l?affaissement était vraisemblablement lié à un problème de canalisation fuyarde. Il faut donc envisager a minima la reprise de la moitié du terrain pour un budget estimé à 200.000 euros, dont je suis sûr qu?à la fois Anne HIDALGO, Eric LEJOINDRE, Emmanuel GRÉGOIRE et celles et ceux qui composent la majorité municipale, auront la gentillesse de me donner les moyens. Ces travaux d?inspection sont en cours pour trouver les raisons enterrées fuyardes et estimer précisément les travaux.

Quant à l?ascenseur, vous savez que l?accès P.M.R. à nos équipements sportifs est une priorité d?Anne HIDALGO et d?Eric LEJOINDRE et que ce projet d?aménagement de l?accueil et de mise en accessibilité de ces locaux avaient été prévu par phase. La dernière phase ne date pas d?il y a trois ans mais de seulement quelques semaines. Nous attendons désormais, conformément aux engagements d?Anne HIDALGO et d?Eric LEJOINDRE, de mettre en service cet ascenseur. Il nous manquait le contrat de maintenance nécessaire. La DCPA, sur injonction d?Anne HIDALGO et d?Eric LEJOINDRE, a donc?

(Rires dans l?hémicycle).

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Pouvez-vous terminer, cher Jean-François MARTINS ?

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Il y aura donc une demande de retrait, vu les précisions que j?ai données à la fois sur les canalisations fuyardes et sur le contrat de maintenance qui permettra à l?ascenseur P.M.R. de fonctionner dans quelques jours, conformément aux instructions données?

(Rires).

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Reprenez votre souffle, Monsieur le Maire, cher Jean-François MARTINS.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Demande de retrait donc, vu les précisions apportées, sinon malheureusement un avis défavorable.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - C?est parfaitement clair.

Cher Christian HONORÉ, je me tourne vers vous.

Avec Pierre-Yves BOURNAZEL, naturellement, acceptez-vous de retirer ce v?u ?

M. Christian HONORÉ. - Pierre-Yves BOURNAZEL, Pierre-Yves BOURNAZEL, Pierre-Yves BOURNAZEL, Pierre-Yves BOURNAZEL !

(Rires dans l?hémicycle).

Nous ne retirons pas notre v?u parce qu?avec Pierre-Yves BOURNAZEL, nous soutenons les habitants et les sportifs.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - De ce fait, puisque Christian HONORÉ et Pierre-Yves BOURNAZEL refusent de retirer ce v?u, il est donc maintenu.

Jean-François MARTINS, avec Anne HIDALGO et Eric LEJOINDRE, ayant donné un avis défavorable, nous passons au vote.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains et Indépendants, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.

Chers collègues, je vous propose de lever la séance. Je vous souhaite une bonne soirée. La séance reprendra à 9 heures demain matin, merci.