Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif à l'aménagement de la place de Catalogne.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Nous allons examiner le v?u référencé n° 135 relatif à l?aménagement de la place de Catalogne.

Madame CARRÈRE-GÉE, c?est à vous, ensuite à Carine PETIT.

Mme Marie-Claire CARRÈRE-GÉE. - Merci, Monsieur le Maire.

Alors que s?engage la refondation du quartier Montparnasse, l?urgence est aussi de réembellir et de faire revivre la place de Catalogne. Au c?ur de la place siège, comme vous le savez, la fontaine du Creuset-du-Temps, une ?uvre gigantesque qui devait faire couler et ruisseler la vie au c?ur de cet espace d?un modernisme minéral. Mais depuis des années et des années, ses pierres sont sèches. La plus grande fontaine de Paris est sans eau, une vaste et inutile inclinaison de pierre. Elle inonde toute la place et les environs d?une immense tristesse.

Des habitants se sont mobilisés dans le cadre du budget participatif, mais leur projet n?a pas été retenu. Si la fontaine peut techniquement fonctionner à nouveau, il faudrait la remettre en service le plus rapidement possible. Si tel n?est pas le cas, il faut d?urgence aussi inventer autre chose, quelque chose de beau et de vivant sur cet immense espace qui attend immobile que l?on vienne se pencher sur son sort.

La Ville de Paris se doit de tirer toutes les conséquences de l?arrêt du Conseil d?Etat du 11 septembre 2006, selon lequel des modifications peuvent être apportées à un ouvrage sans porter atteinte au droit de l?auteur de l??uvre, si elles sont rendues strictement indispensables par des impératifs esthétiques, techniques ou de sécurité publique, légitimés par des nécessités du service public. On entre bien dans ce cas de figure.

Pour l?ensemble de ces raisons, avec les élus de mon groupe, j?émets le v?u que la Ville de Paris, au vu des conclusions d?une expertise technique sur la possibilité de la remise en eau de la fontaine, soit la remette en service évidemment si c?est techniquement possible, soit engage un réaménagement de la place de Catalogne pour la rendre enfin vivante. Merci.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci.

Mme Carine PETIT, maire du 14e arrondissement qui m?a demandé la parole.

Mme Carine PETIT, maire du 14e arrondissement. - Chers collègues, on n?a pas vraiment oublié la fontaine de la place de Catalogne mais c?est important de rappeler qu?il faut que ce travail soit mené, et il va être mené là, au moment du projet urbain Maine/Montparnasse. En début d?année, nous retenons l?équipe d?urbanistes qui travailler sur ce quartier et remettre la fontaine en service immédiatement n?est pas possible, je le redis, autrement nous faisons perdre beaucoup de litres d?eau de manière générale, ce qui n?est pas vraiment une bonne solution.

Puis en faire autre chose, nous ne pouvons pas sans l?autorisation des ayants droit de l?architecte, mais je fais confiance à la réponse de Karen TAÏEB. Je voulais le dire et on a fait un effort d?entretien en termes de propreté de la fontaine, qui est un espace public assez difficile à entretenir et est parfois pris trop souvent pour une poubelle géante.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

La parole est à Karen TAÏEB, et ensuite j?ai une demande d?explication de vote d?Eric AZIÈRE.

Mme Karen TAÏEB, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire, Madame la Conseillère, chère Marie-Claire CARRÈRE-GÉE, je vous remercie pour votre v?u qui nous permet de parler de cette fontaine ?uvre d?art que l?on doit à l?artiste Shamaï HABER.

Cette fontaine a été construite en 1988, il y a trente ans, et nous déplorons comme vous, et comme la maire du 14e arrondissement Carine PETIT, cette situation embourbée.

Cette fontaine qui aurait dû, comme le souhaitait son auteur, évoquer le ruissellement de la vie, et comme vous le décrivez également dans votre v?u, est en effet en état de coma artificiel. Pour des raisons environnementales et de risque de pollution, la Ville a été amenée à prendre cette douloureuse décision d?arrêter l?écoulement de l?eau. L?eau rejetée par la fontaine polluait en effet le réseau d?assainissement par le chlore et les produits anti-algues nécessaires, compte tenu de la configuration de cette fontaine qui favorise la production de mousses en surface.

Actuellement, la fontaine est asséchée, elle est nettoyée de manière hebdomadaire par l?entreprise "Comsa" en charge de la maintenance des fontaines sur la voie publique.

Dans ce v?u, vous évoquez plus généralement la place, même si la fontaine y occupe une place prépondérante. Je rappelle qu?il y a eu deux projets de budget participatif, l'un en 2016 qui proposait une végétalisation, l'autre en 2018 envisageant l'implantation d'une ferme aquaponique. Ils n'ont pas reçu un nombre de voix suffisant.

Cela étant, il nous paraît, comme l'a dit Carine PETIT, et nous vous y aiderons, utile d'étudier la possibilité d'un réaménagement de cette place en souhaitant, c'est le premier alinéa de votre v?u, qu'il soit techniquement possible de remettre en service la fontaine de Shamaï HABER, en réduisant ses effets polluants et sa consommation importante comme c'est le cas actuellement.

Je pourrai donc émettre, au nom de l'Exécutif, un avis favorable si vous acceptez les petits amendements que je vous ai soumis.

Je vous remercie.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - La parole est à M. Eric AZIÈRE, pour une explication de vote.

M. Eric AZIÈRE. - Evidemment, je soutiens le v?u de Marie-Claire CARRÈRE-GÉE sur cette fontaine de la place de Catalogne, plus largement sur la place de Catalogne qui est une très jolie place. La fontaine est une chose, mais elle ne fonctionne plus depuis trop d'années.

On oublie que la place, dans son style néoclassique, avec son fronton et ses colonnes, est une très belle place qui mérite un réaménagement.

La fontaine, qui fonctionne par effet de ruissellement, par les temps qui courent, j'ai appris à en douter et à douter de leur efficacité, soit on la restaure, soit on la remplace par autre chose.

Il me semble qu'il est urgent d'agir et j'appuierai le v?u de Marie-Claire CARRÈRE-GÉE pour faire quelque chose, et s'il y a une velléité d'action, voire un peu plus de la part de l'Exécutif, alors je le soutiendrai aussi.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Je vous remercie.

Je mets aux voix le v?u n° 135, avec un avis favorable si l'amendement est retenu. Il est retenu ? Oui ?

Mme Marie-Claire CARRÈRE-GÉE. - Oui bien sûr, j'accepte évidemment cette proposition d'amendement. Je compte sur la diligence des services pour réaliser l'étude. Sur votre diligence aussi?

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Ce n'est pas une nouvelle intervention.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains et Indépendants, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2018, V. 587).