Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DPE 21 - Sortie du domaine public de l'eau d'une partie de la parcelle BP05 correspondant à une surface d'environ 1.622 mètres carrés mise à disposition d'"Eau de Paris", située 50 bis rue Saint-Fargeau (20e).

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DPE 21.

Je donne la parole à Mme Virginie DASPET.

Mme Virginie DASPET. - Merci, Monsieur le Maire.

Je voulais intervenir sur ce projet pour qu?il ne tombe pas de manière anonyme parmi de très nombreux projets de délibération qui nous occupent depuis trois jours, et lundi prochain. Simplement, parce que je le trouve assez exemplaire de ce que peut faire la Ville sans que l'on parle véritablement de questions de finances, de ce genre de chose, c'est-à-dire écouter des riverains qui se sont constitués en association. Une association de locataires qui avait remarqué un jardin entourant des bâtiments publics - je dis cela entre guillemets parce qu?à l'époque, nous n'avions pas identifié totalement ce qui se passait sur cette parcelle - a alerté ses élus.

Je me souviens d?une marche exploratoire avec Jacques BAUDRIER - qui était là il y a 3,5 secondes -, que je voulais remercier, lorsqu'il était adjoint de l'urbanisme du 20e, d'avoir porté ce projet et qui permet aujourd'hui quelque chose qui n'est pas tout à fait anodin ni très courant : "Eau de Paris" cède une parcelle pour que celle-ci devienne un jardin public ouvert à tous, avec un espace de jeux, un lieu de promenade et, si j'ai tout bien compris, une mare qui serait, elle aussi, accessible.

Je voudrais vraiment saluer ce projet de délibération qui acte ce nouveau jardin dans un quartier très dense, parce que cela permet de rendre de l'espace public au public, et puis parce que je trouve assez exemplaire ce que fait "Eau de Paris" depuis quelques années. On avait déjà eu une très belle expérience avec le réservoir du côté de la rue Stendhal, un autre endroit du 20e arrondissement où l'on a pu créer un potager et faire des expérimentations d'agriculture urbaine. Il y a quelques années, on nous disait toujours : non, tout ce qui est propriété ou occupé par Eau de Paris, notamment les bassins, ne peut pas être ouvert au public pour des questions de sécurité et de continuité de service.

Je voulais simplement saluer le travail d?"Eau de Paris" et de l'adjointe en charge pour faire bouger certaines réticences culturelles et que cela bénéficie à toutes et tous. Merci.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci, Virginie DASPET.

Je donne la parole à Mme Célia BLAUEL.

Mme Célia BLAUEL, adjointe. - Merci beaucoup, Madame la Conseillère, pour vos mots.

Je me ferai, bien sûr, l'écho de ces mots auprès des équipes d'"Eau de Paris". Je me permets de répondre ici, tant en tant que maire adjointe à l?eau que présidente d'"Eau de Paris", pour dire qu?effectivement, derrière cette grande entreprise d?abord industrielle qu'est "Eau de Paris", qui s'occupe des robinets et des fontaines des Parisiens, il y a un gros patrimoine à Paris et même au-delà, patrimoine industriel mais patrimoine naturel aussi, que nous avons à c?ur, avec les équipes, à chaque fois que c'est possible, quand il n'y a pas de contraintes techniques, parce que nous restons tout de même gestionnaires de l'eau potable et cela peut être très délicat, en tout cas, quand il n'y a pas de contraintes de sécurité, de le mettre en valeur, de l'ouvrir aux Parisiens ou encore de participer aux programmes de la Ville. C'est le cas, là, dans un lien direct avec la mairie du 20e, mais c?est aussi le cas avec "Les Parisculteurs", "Réinventer Paris", le programme de résilience.

Nous avons eu l'opportunité de voir se réaliser un très beau jardin. Nous avons été saisis. Il n'y avait pas de raison de ne pas y aller, donc je me fais fort de transmettre vos remerciements aux équipes d'Eau de Paris qui ont beaucoup travaillé pour rendre cette parcelle dans les meilleures conditions. Je crois que c'est aussi l'occasion de saluer l?une des chevilles ouvrières de ce projet, Florence de MASSOL, qui était très impliquée, maire adjointe dans le 20e. Je vous remercie en tout cas.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPE 21.

Qui est pour ?

Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2018, DPE 21).