Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Ecologiste de Paris relatif au cinéma "La Clef".

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le v?u référencé n° 123 relatif au cinéma "La Clef".

La parole est à Raphaëlle PRIMET.

Mme Raphaëlle PRIMET. - Madame la Maire, mes chers collègues, suite au non-renouvellement du contrat de location avec la Caisse d?épargne Ile-de-France, le cinéma "La Clef" s'est vu dans l'obligation de fermer ses portes en avril 2018. Pourtant, j?aimerais souligner son importance pour Paris, car il est à la fois un lieu de création et d'accueil d?artistes amateurs, mais surtout un lieu dédié aux activités culturelles des comités d?entreprises. Le lien entre culture et monde du travail doit être défendu, valorisé et enrichi, car c'est un atout pour les Parisiens qui y vivent et les salariés qui y travaillent. C'est aussi un moyen pour eux - ceux qui n?ont pas toujours le temps - d'avoir accès à la culture, comme pour les artistes amateurs.

Aujourd'hui, deux salariés ont pu s'engager pour la défense de leur cinéma en trouvant des partenaires financiers pour le reprendre. Cette reprise dépendra de la négociation qu'ils auront avec la Caisse d?épargne pour une vente à prix raisonnable.

Je salue l'action de Mme la Maire du 5e, Mme BERTHOUT, qui s?est engagée depuis le début auprès d'eux pour les aider dans cette recherche. Le projet qui est présenté par les salariés développe une programmation riche et multiculturelle qui pourrait être un atout fort pour le rayonnement culturel de Paris.

C'est pourquoi nous demandons, avec nos collègues du groupe "Génération.s" et du groupe "Vert", que la Ville appuie la négociation des salariés auprès de la Caisse d'épargne, qu'elle réfléchisse aux dispositions nécessaires qui pourraient être prises, comme elle l'a fait pour les libraires ou les disquaires, notamment avec une enveloppe budgétaire "commerce et culturel", et qu'elle prenne part au projet pour s'assurer du maintien de cette offre dans le 5e arrondissement.

Je vous remercie.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci.

Ce n?était pas une explication de vote que vous souhaitiez ? Donc peut-être la réponse de l'Exécutif et je vous redonne la parole ? Ou c?est en tant qu?explication de vote ou en tant que maire du 5e que vous souhaitez peut-être? ? Alors, allez-y.

On va donner la parole à la maire du 5e arrondissement et après, réponse de l?Exécutif. Ce n?est pas ce que l?on avait indiqué.

Mme Florence BERTHOUT, maire du 5e arrondissement. - Je vais faire vite, certes, mais c'est tout de même un sujet absolument primordial pour moi. Je m'associe totalement à l'esprit du v?u. Je voudrais juste, si vous permettez, réparer trois petites erreurs matérielles.

D'abord, ce n'est pas la Caisse d'épargne d?Ile-de-France qui n'a pas souhaité renouveler le contrat de location avec le cinéma, mais c?est le comité d'entreprise, l?ex-comité d?entreprise. Ce lieu n'était pas dédié à des activités culturelles de comité. De temps en temps, il recevait des activités culturelles de comité, mais c'est surtout un lieu absolument majeur pour les cinémas d'art et d?essai, et ce que l'on appelle aussi "le cinéma patrimonial".

Oui, évidemment, à travers ce v?u, on défend quelque chose auquel nous sommes tous très attachés : c'est la défense de l'exception culturelle française qui transcende les clivages. J'ai la chance et l'honneur d'être maire de l'arrondissement qui accueille le plus de cinémas d'art et d?essai.

J'ai récemment revu le collectif porté par les anciens salariés, Madame, auxquels vous faites allusion. Ils m'ont confirmé toute leur détermination et m'ont assuré avoir les promesses de financement des banques leur permettant de racheter les murs. Je tairai le montant, qui est tout de même très élevé. C'est pour cela que, deuxième petite correction matérielle : un prix raisonnable, ce sera le prix du marché, hélas.

J'ai également eu des échanges très cordiaux avec les nouveaux membres du bureau du comité d'entreprise de la Caisse d'épargne : "à condition" - je cite - "que les fonds soient réunis, le comité d'entreprise de la Caisse d'épargne ne voit aucun obstacle à ce que les murs soient vendus au collectif". Et cela, c'est quelque chose de très important. Bien au contraire, ils seraient soulagés, je crois, et heureux de pouvoir conclure la vente avec les repreneurs du cinéma. Je suis donc très confiante et très heureuse que nous soyons tous mobilisés pour ce magnifique cinéma.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci, Madame la Maire.

Pour vous répondre, la parole est à Christophe GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Je ne vais pas rallonger. Simplement, nous sommes, en effet, tous mobilisés. J'ai également reçu la représentante du collectif. En effet, il y a un sujet à la clé, sans jeu de mots, qui est le montant, aujourd'hui, qui relève de l'économie de marché dans laquelle nous sommes, ce qui ne vous a pas échappé. Donc mobilisation absolue.

Mon échange avec le président de la Caisse d'épargne me laisse penser qu'ils ont tout à fait compris qu'à la fois la maire du 5e arrondissement, l'adjoint à la culture de la Ville de Paris et la Maire de Paris, étaient totalement mobilisés. Le premier adjoint chargé des finances, également, ainsi que mes collègues en transversalité sur la culture. Nous sommes au quotidien engagés, attentifs, mais nous devons avancer en respectant les règles qui sont celles-là. Ce qui compte pour nous, c?est que le cinéma soit sauvé. J?en ai tout à fait l?espoir à ce stade, même si la réponse ne nous appartient pas complètement.

Je souhaiterais donc une demande de retrait du v?u, si cela est possible.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci.

Madame PRIMET, est-ce que vous maintenez votre v?u ?

Mme Raphaëlle PRIMET. - Oui, on va le maintenir, avec nos collègues de "Génération.s" et les "Verts".

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Très bien.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par les groupes Communiste - Front de Gauche, "Génération.s" et Ecologiste de Paris, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ?

Levez la main pour que l?on puisse voir qui vote.

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée?

On recompte. On y va !

Qui est pour ?

Levez bien la main.

Contre ? Non, je ne peux pas interrompre une opération de vote.

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 578).

Veuillez nous excuser, avec mon collègue de séance. Nous avons enchaîné quelques projets de délibération. Elle est effectivement adoptée.

V?u déposé par les groupes Communiste - Front de Gauche, "Génération.s" et