Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DAC 160 - Budget participatif : mise en œuvre du projet "Les œuvres d’art investissent la rue". Acquisition d’un bronze de l’œuvre Lutteurs corps à corps d’Ousmane Sow. Vœu déposé par le groupe UDI-MODEM relatif à l'implantation d'une sculpture d'Ousmane Sow.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DAC 160 sur lequel le groupe UDI-MODEM a déposé le v?u référencé n° 118 qui s'y rattache. La parole est à Béatrice LECOUTURIER.

Mme Béatrice LECOUTURIER. - Merci, Madame la Maire.

Je profiterais de ce projet de délibération pour présenter un v?u rattaché sur Ousmane Sow et l??uvre qui doit être installée. Ousmane Sow a été un sculpteur sénégalais doué d?un talent de renommée internationale. Il fut le premier artiste noir à entrer à l?Académie des beaux-arts en 2013. La Ville de Paris souhaite rendre hommage à ce sculpteur en installant une de ses ?uvres intitulée "Les lutteurs corps à corps", place de Valois, dans le 1er arrondissement. Cette sculpture, d?un montant de 200.000 euros, est acquise dans le cadre du budget participatif "Les ?uvres d?art investissent la rue".

Je rappelle que le budget participatif a pour ambition de favoriser le rayonnement de la culture auprès de tous les publics, notamment les publics des quartiers populaires, les plus éloignés de l?accès à la culture, où les ?uvres d?art ne fleurissent pas à tous les coins de rue. Or, il me semble que la place de Valois est un lieu magnifique et un magnifique hommage à l?artiste pour accueillir une telle ?uvre mais elle est située dans un quartier déjà très largement doté en termes de culture : le Ministère de la Culture, bien évidemment, les jardins du Palais Royal, le Palais Royal et les colonnes de Buren, sans parler du Louvre et le Jardin des Tuileries.

Afin de respecter l?esprit du financement par le budget participatif "Les ?uvres d?art investissent la rue" pour installer des ?uvres dans les quartiers les moins dotés, nous vous proposons que cette statue soit installée dans un endroit à Paris en déficit d??uvres artistiques et sur l?espace public, ou alors envisager une implantation à proximité de la future place Ousmane-Sow dans le 15e arrondissement.

Vous nous avez dit en 2e Commission, Monsieur GIRARD, que le lieu de la place de Valois avait déjà été validé. C?est pourquoi je vous demande aujourd?hui s?il est envisageable qu?une seconde ?uvre soit acquise par la Ville de Paris et installée dans un lieu qui souffre d?un véritable déficit d??uvres artistiques et de lieux culturels.

Je vous remercie.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à M. Christophe GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Merci beaucoup.

Je salue le ton et la manière de la présidente de la 2e Commission, Béatrice LECOUTURIER, car nous nous disons des choses et les choses, ensuite, ne sont ni transformées, ni manipulées ; elles le sont pour l?intérêt général. Je l?en remercie beaucoup. Pour être proche et bien connaître la veuve d?Ousmane Sow, Béatrice SOULÉ, puisque nous avons échangé à nouveau ce matin, le lieu qui a été choisi n?est pas - c?est vrai - complètement son rêve, son souhait, même si c?est un lieu très respectable. Jean-François LEGARET n?est pas en séance mais j?aimerais que la décision et le choix pris par les maires d?arrondissement soient respectés. Je sais que c?est son choix et qu?il y a travaillé. Je ne souhaite pas aller contre cette décision. Néanmoins, la marge de man?uvre étant extrêmement réduite après ce que je viens de vous dire, pourquoi ne pas engager en effet, si je suis dans cette situation, dans un an de cela ou au-delà, une souscription ou permettre qu?une deuxième ?uvre d?Ousmane Sow puisse exister dans Paris et, singulièrement, à cet endroit. Pour cela, j?aurai besoin de vos suffrages dans les mois à venir. Je vous laisse juge de cet engagement éventuel. Merci beaucoup.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - C?est donc une demande de retrait. Monsieur GIRARD, vous confirmez ?

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Cela allait de soi, pardon. Oui.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Madame LECOUTURIER, souhaitez-vous le maintenir ?

Mme Béatrice LECOUTURIER. - J?ai bien entendu la réponse de M. GIRARD. Je retire le v?u.

Mme Célia BLAUEL, adjointe, présidente. - Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 160.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2018, DAC 160). Je vous remercie.