Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Voeu déposé par le groupe SOCA relatif à la circulation des vélos place d'Italie.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous examinons à présent le v?u n° 210 relatif à la circulation des vélos place d'Italie.

La parole est à M. le Maire du 13e arrondissement, Jérôme COUMET.

MJérôme COUMET, maire du 13e arrondissement. - Ce v?u a pour but d'essayer de régler définitivement une difficulté. D'ailleurs, il s'adresse plus directement à M. le Représentant du Préfet de police, que je remercie d'être présent en séance.

Il se trouve que plusieurs cyclistes m'ont interpellé sur des procès-verbaux dressés place d?Italie. Il leur était reproché de ne pas circuler dans les pistes cyclables. Non seulement c?est absurde, car les pistes cyclables ne disposent pas aujourd'hui d'une réelle continuité - d'ailleurs, c'est l?un des sujets examinés pour le futur de la place d'Italie, mais qui n'interviendra pas avant 2020 - mais, plus encore, ces procès-verbaux sont illégaux parce qu'ils ne respectent pas le Code de la route, puisque les panneaux qui indiquent les pistes cyclables place d'Italie ne marquent aucune obligation de les emprunter.

Comme nous n'arrivons pas à comprendre pourquoi ces procès-verbaux ont été établis - il m'en a été montré un ; ce n'est donc pas un fantasme -, j'aimerais que des instructions puissent être données très clairement. D'ailleurs, cela pourrait être élargi à l'ensemble de Paris, parce que je pense que nous n'en sommes plus à cette étape.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Jérôme COUMET.

Pour vous répondre, la parole est à Christophe NAJDOVSKI, puis à M. le Représentant du Préfet.

Directement le Représentant du Préfet ? Allez-y.

MLE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - Merci, Monsieur le Maire.

Monsieur le Maire, vous avez raison, lorsqu'un panneau rectangulaire bleu indique une piste cyclable, il est incitatif ou indicatif, l'obligation d'emprunter la piste ne valant que lorsque le panneau est circulaire et bleu toujours. Si des contraventions ont été dressées sur ce fondement, place d'Italie, qui ne comporte aucun panneau d'obligation d?emprunter les éventuelles pistes cyclables, elles l'ont été au mépris du Code de la route, donc elles ne tiennent pas. Les consignes ont été repassées en ce sens au service verbalisateur, de sorte à pouvoir éviter ce type de confusion. D'ailleurs, nous les repassons pour l'ensemble des services interpellateurs et verbalisateurs dans Paris, afin d'éviter toute méprise.

Je rappelle, néanmoins, notre souhait, lorsqu'un équipement en piste cyclable existe, qu'il puisse être emprunté de façon privilégiée par les cyclistes pour leur assurer les meilleures conditions de sécurité. Mais sur le cas d'espèce que vous venez de citer, il y a bien eu erreur.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Je mets donc aux voix le v?u n° 210 du groupe Socialiste et Apparentés qui nous a été présenté tout à l'heure par Jérôme COUMET, avec un avis?

Pardon, une explication de vote de Mme Edith GALLOIS. Toutes mes excuses.

Mme Edith GALLOIS. - Je vous en prie.

En deux mots, pour vous dire que je partage totalement le v?u qui a été déposé par Jérôme COUMET. Effectivement, il est mieux de rouler sur les pistes, quoi qu'il arrive. J'ai bien entendu ce que vous disiez, Monsieur le Préfet, mais il se trouve que, quelquefois, les pistes cyclables sont plus dangereuses que les voies elles-mêmes. Donc, soyons cléments et surtout en l'espèce, dans la mesure où il n'y avait aucune obligation de les emprunter.

Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 210 du groupe Socialiste et Apparentés, avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté. (2018, V. 616).

Voeu déposé par le GEP relatif à la sécurité nocturne des cyclistes.