Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe PCF-FG relatif au manifeste pour un accueil digne des migrants.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous passons à l?examen de v?ux non rattachés.

Nous passons au v?u n° 43. Il est relatif au manifeste pour un accueil digne des migrants et la parole est à M. Hervé BÉGUÉ pour deux minutes.

M. Hervé BÉGUÉ. - Merci.

Monsieur le Maire, chers collègues, 45.000 personnes ont signé le manifeste pour un accueil digne des migrants à l?initiative de différents journaux dont "L?humanité" et "Mediapart" ainsi que des personnalités du monde culturel, associatif et politique.

Suite à cela, un serment du CentQuatre est paru, rappelant que nous ne faisons pas face à une crise migratoire mais face à une crise de l?accueil. Ce serment contient plusieurs engagements pour un accueil digne des migrants.

L?hiver arrive et des solutions pérennes doivent absolument être trouvées. La majorité municipale a toujours fait preuve de volontarisme pour garantir un accueil digne et solidaire, notamment en ouvrant ses locaux.

C?est pour cela que nous demandons que la Ville fasse sienne le serment du CentQuatre, en réaffirmant ainsi son rôle de ville accueillante et solidaire, et qu?elle demande au Gouvernement la réquisition des immeubles vides et la création de 50.000 places d?hébergement d?urgence sur le territoire français.

Pour gagner du temps, je dirai avant que vous me posiez la question que l?on accepte les amendements proposés par l?Exécutif. Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Hervé BÉGUÉ, de penser aussi à la nécessité que nous puissions avancer convenablement dans cette séance.

La parole est à Dominique VERSINI.

Mme Dominique VERSINI, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Mes chers collègues, cher Hervé BÉGUÉ, vous appelez l?Exécutif à adhérer aux engagements du serment du CentQuatre en faveur d?un accueil et d?un accompagnement digne des nouveaux arrivants. Ces engagements s?inscrivent pleinement et parfaitement dans le sens des actions que la Ville a mises en place dès 2015 et continue à mettre en place.

Je rappellerai juste quelques-unes des actions phares que nous avons réalisées pour faire face à la crise de l?accueil que l?Etat n?avait pas anticipée et qui nous a amenés et nous amène encore à agir bien au-delà de nos compétences : la création du centre de premier accueil de la Chapelle ; la mobilisation permanente de notre domaine intercalaire avec Ian BROSSAT que je remercie pour son engagement permanent et qui a ainsi permis d?ouvrir le centre d?hébergement humanitaire pour femmes et familles d?Ivry ; le centre de la caserne Exelmans dans le 16e qui accueille des réfugiés et demandeurs d?asile.

Suite à la fermeture du centre de premier accueil de la Chapelle, la bulle, comme on disait, a dû être dégonflée et il n?y a donc plus d?accueil pour les personnes. Pour les familles et les femmes avec enfants, nous avons ouvert un accueil de jour situé boulevard Henri IV dans des locaux appartenant à la Ville de Paris et complètement subventionnés par la Ville de Paris.

Par ailleurs, nous finançons également entièrement une maraude pour réfugiés gérée par "France Terre d?Asile" et nous apportons notre soutien à de nombreuses associations mobilisées pour répondre aux besoins des personnes.

Nous travaillons avec tous les acteurs du territoire parisien dans le cadre d?une plateforme pour réfugiés qui comprend entre 400 et 500 personnes ; ce sont tous les acteurs sur tous les fronts de l?accueil des migrants à Paris.

La Maire de Paris, je le rappelle, avait présenté en juillet 2016 une proposition de texte de loi préconisant la création de centres de premier accueil humanitaire tout le long de la route migratoire et une répartition entre territoires. Cette proposition n?a pas été retenue, l?Etat ayant préféré reprendre en main l?accueil des personnes primo-arrivantes autrement. En tout cas, ce n?est pas d?une façon satisfaisante du tout à Paris puisqu?on voit bien que 600 personnes migrantes dorment à la rue en permanence.

Créer des centres humanitaires tout le long du parcours migratoire est une nécessité. C?est une position que nous maintenons et qui rejoint les engagements du serment du CentQuatre. En 2019, on terminera, et j?en terminerai sur ce point, en créant la Maison des réfugiés de Paris qui sera le lieu qui accueillera tous ceux qui arrivent sur Paris. Elle commencera à ouvrir, en termes de préfiguration, à partir de mars 2019.

J?émets évidemment un avis favorable, chers collègues, sous réserve des amendements proposés.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Dominique VERSINI.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 43 amendé par l?Exécutif avec l?accord du groupe Communiste - Front de Gauche.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le v?u amendé est adopté. (2018, V. 531).