Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe SOCA relatif à l'accompagnement social des sans-abri installés dans le bois de Vincennes.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous passons à l'examen de v?ux non rattachés.

Le v?u n° 41 est relatif à l'accompagnement social des sans-abri installés dans le bois de Vincennes.

La parole est à Mme la Maire du 12e arrondissement, Catherine BARATTI-ELBAZ.

Mme Catherine BARATTI-ELBAZ, maire du 12e arrondissement. - Monsieur le Maire, merci beaucoup.

Mes chers collègues, je vais aller très vite. Dans le domaine de la prise en charge de la grande exclusion, je fais partie des gens qui préfèrent agir que de parler longuement. Je préfère des actes aux longues déclarations.

J'ai ouvert un centre d'hébergement d'urgence de 300 places pour 7 ans, où nous avons réservé des places pour les sans-abri du bois. Sauf que, depuis fin septembre, nous avons estimé à 200 le nombre de personnes qui vivent dans le bois de Vincennes. C'est beaucoup trop, c'est dangereux pour eux et pour les autres. Je rappelle que des militaires ont été grièvement blessés, il y a quelques semaines, dans le bois.

J'ai demandé, depuis de nombreux jours, l'augmentation des moyens des maraudes, et je voudrais saluer l'engagement de l'Etat qui a accordé un équivalent temps plein de plus à "Emmaüs Solidarité", mais cela ne va pas suffire.

J'ai également sollicité le Président de territoire qui regroupe les communes riveraines du bois de Vincennes, parce qu'aujourd'hui, je ne trouve pas normal que ces communes ne participent pas à l'effort financier de ces maraudes sociales. C'est le cas uniquement de Vincennes et Saint-Mandé. J'en appelle au Président de territoire, Jacques J.-P. MARTIN, qui m'a fait de belles promesses, mais qui ne les a toujours pas concrétisées. Cela me pose problème parce que tout le monde vote ces v?ux à l'unanimité - c'était le cas dans le 12e arrondissement - mais quand il s'agit d'agir, il y a moins de monde.

Je continue donc à alerter. L'Etat doit ouvrir deux nouveaux lieux spécifiques adaptés à ce public. Nous avons fait des propositions et j'espère que nous pourrons aboutir en ce sens très prochainement.

Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Madame la Maire.

Pour vous répondre, Dominique VERSINI.

Mme Dominique VERSINI, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Madame la Maire du 12e arrondissement, chère Catherine BARATTI-ELBAZ, mes chers collègues, oui, ce v?u permet d'évoquer le sujet très important de la situation de personnes sans-abri installées dans le bois de Vincennes. Vous l'avez dit, il y a vraiment beaucoup de personnes en ce moment, et beaucoup trop.

Depuis 2008, il y a cette coordination des maraudes qui est assurée par "Emmaüs Solidarité" et qui est cofinancée par la Ville, par l'Etat et, je crois, les villes de Vincennes et de Saint-Mandé.

On me dit que c'est souvent cité comme un exemple d'intervention auprès des sans-abri puisqu'il y a la question de l'accompagnement social à la sortie du bois, mais là, on l'a vu, et l'incident, qui aurait pu être très grave et dont vous avez parlé, a montré que le compte n'y était plus. C'est-à-dire que si cette coordination et cette action ont été longtemps un exemple d'intervention, là, c'est trop. Il faut donc aller plus loin.

Vous avez raison de le demander, d'autant que vous faites partie des maires, et je vous en remercie, qui sont toujours très volontaires pour accueillir.

Vous pouvez compter sur notre engagement aux côtés de l'Etat pour apporter un financement complémentaire qui permettra à "Emmaüs Solidarité" de recruter un travailleur social supplémentaire.

Vous le savez, il va y avoir une halte de nuit ouverte à l'E.S.I. Saint-Michel du Samu social, qui est tout près du bois de Vincennes, sachant, je le rappelle, que le bâtiment - l'hospice Saint-Michel - est la propriété de la Ville, d'ailleurs du C.A.S.-V.P. Cet E.S.I. pourra accueillir des personnes qui séjournent dans le bois de Vincennes. Par ailleurs, nos services sont en cours d'identification d'un site qui permettra prochainement de mettre à l'abri les personnes les plus vulnérables du bois. L'Etat est tout à fait favorable à cela parce qu'il est bien conscient de la difficulté dans ce site. En tout cas, vous pouvez compter sur notre pleine mobilisation pour trouver des solutions à vos côtés. Evidemment, nous émettons un avis favorable à votre v?u.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Madame VERSINI.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 41 du groupe Socialiste et Apparentés avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté. (2018, V. 529).