Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DASCO 59 G - Collège Jean Perrin. - Dotation (7.472 euros) pour un projet d’ateliers de pratique théâtrale dans le cadre du Dispositif "Tous Mobilisés".

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Nous allons examiner le projet de délibération DASCO 59 G concernant le collège Jean Perrin, avec une dotation de 7.472 euros pour un projet d'ateliers de pratique théâtrale dans le cadre du dispositif "Tous mobilisés".

Je donne la parole à Nathalie MAQUOI.

Mme Nathalie MAQUOI. - Merci, Madame la Maire.

Le collège Jean Perrin est situé à la porte de Montreuil dans le 20e arrondissement, il fait partie des collèges pour lesquels tous les efforts publics sont mobilisés.

La Maire de Paris y est allée à la rentrée pour montrer son soutien.

Dans le cadre de visite de l'ANRU, le Préfet de Région, le Recteur y ont consacré un temps de réunion sur place.

Pour les habitantes et habitants, il s'agit du seul équipement public du quartier avec l'école qui est à côté. Ils y mettent beaucoup d'espoir parce qu?ils savent qu?une partie de l?avenir de leurs enfants se jouera entre ces murs et ils ont parfois des craintes, car malgré une équipe enseignante et de direction extrêmement investie, les échecs scolaires sont encore trop nombreux.

Depuis plus d'un an, la mairie du 20e accompagne une démarche d'éducation artistique et culturelle originale, dont l'établissement est à l'initiative. Il s'agit de permettre à chaque élève fréquentant Jean Perrin de rencontrer et pratiquer le théâtre. Faire du théâtre, c?est apprendre à jouer avec les mots, apprendre à être à l'aise avec son corps, c?est un temps de partage de ses émotions avec les autres, c'est rencontrer des artistes, c'est partager un processus de création artistique.

Pour permettre cette ambition, les acteurs culturels du 20e se mobilisent depuis un an : "Les Plateaux Sauvages" y ont déployé un projet de transmission artistique avec le collectif "Jeunes Textes en Liberté", "Paris Culture 20" a coordonné une résidence à l'année de la compagnie d'arts de rue "Tout sauf le dimanche", "Le Tarmac", par l'intermédiaire de l'artiste et incroyable transmetteur Pier LAMANDÉ, a animé les ateliers de pratique théâtrale pour tous les élèves de cinquième, "La Colline" a participé au Parcours du spectateur, la Maison des pratiques artistiques amateurs a accueilli les projets supplémentaires. Quand, après avoir passé quelques heures en atelier, un élève souhaitait aller plus loin, il venait s'engager dans une pratique amateur à la sortie des cours. Le théâtre aux Mains Nues a partagé du théâtre d'objets avec les élèves de la classe d'accueil et une classe de sixième.

Cette démarche, nous l?avons coordonnée ensemble, soucieux de se parler, avec dans la tête de tous les acteurs investis que l'essentiel, c'était la réussite des élèves et que celle-ci passait par la réconciliation pour nombre d'entre eux avec l'école. Dans cette réconciliation, l'éducation artistique et culturelle est indispensable, une éducation artistique de qualité, portée par des artistes.

Merci à la Ville de Paris de nous accompagner par cette subvention pour la deuxième année d'expérimentation. Merci, Patrick BLOCHE, pour votre écoute bienveillante.

Cette subvention est indispensable pour que très concrètement, cette année, les enseignants du lycée puissent se former lors d'un stage de théâtre. Grâce à cela, tous les élèves de sixième ont pu passer une semaine dans les théâtres du 20e avant les vacances de la Toussaint pour pratiquer, une semaine intensive de théâtre en groupe à la découverte des ressources du territoire qu'ils habitent.

Merci à l'indispensable "Tarmac", au théâtre aux Mains Nues, à la M.P.A.A. d'avoir fait le pari pendant une semaine d'accueillir les 150 élèves de sixième de Jean Perrin.

Votre soutien précieux, Monsieur BLOCHE, permettra aussi aux élèves du collège d'aller trois fois au spectacle dans l?année. J'ai rencontré un certain nombre de mamans fières que leurs enfants fassent du théâtre, parce que porte de Montreuil, ce sont beaucoup de mamans qui élèvent seules leurs enfants, fières de les entendre répéter, fières de ce réel accès à la culture, fières parce qu'elles avaient aussi l'impression qu'enfin on prenait leurs enfants au sérieux, soulagées aussi parce qu'elles avaient des éléments rassurants permettant de revenir sur une réputation parfois bien entachée de Jean Perrin.

Grâce au soutien de la Ville, celui du Rectorat, de la mairie du 20e, nous allons donc continuer cette année à être mobilisés pour démontrer aux familles, aux enseignants que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour qu?aller à Jean Perrin à l'avenir ne soit pas synonyme d?un échec programmé mais, au contraire, d'une réelle chance.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, je donne la parole à M. Patrick BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE, adjoint. - Merci, vraiment merci, Nathalie MAQUOI, tout d'abord de vous être inscrite sur ce projet de délibération qui est un beau projet de délibération, car cela nous offre l'occasion de parler d'une belle opération qui est l'opération "Tous mobilisés", de parler d'un beau collège, que je fréquente régulièrement depuis que la Maire de Paris m'a confié la délégation qui est la mienne, qui est le collège Jean Perrin, et parce que nous avons pu partager dans le beau 20e arrondissement des moments précieux, pas à Jean Perrin mais dans un autre collège.

Je remercie sincèrement, Nathalie MAQUOI, pour votre engagement qui ne date pas d'aujourd'hui, qui est déjà ancien malgré votre jeune âge. Voilà, merci pour tout ce que vous faites dans le 20e arrondissement et en direction des publics scolaires qui en ont le plus besoin.

Vous valorisez en effet l'opération "Tous mobilisés". Cela veut dire évidemment le Rectorat, cela veut dire la Ville à travers la DASCO, cela veut dire la mairie du 20e arrondissement, cela veut dire encore d'autres directions de la Ville. 14 établissements scolaires étaient dans cette opération "Tous mobilisés" à la rentrée 2017 et nous en avons rajouté 11 supplémentaires à la rentrée dernière, à la rentrée 2018.

Vous avez décrit mieux que je le ferais tout ce qui se passe à Jean Perrin et qui fait l'objet de ce projet de délibération et de cette subvention. Je vous dis, voilà, vraiment, le bonheur, la fierté qui peut être la mienne, qui est visiblement la nôtre de voter ce projet de délibération. Ce n'est certes que 7.472 euros mais cela permet de compléter le financement de cette belle opération et de faire qu'il se passe de belles choses à Jean Perrin. Encore merci à vous, Nathalie MAQUOI.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASCO 59 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2018, DASCO 59 G).