Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif à la lutte contre la présence de plastique dans la Seine.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous arrivons au v?u référencé n° 146 relatif à la lutte contre la présence de plastique dans la Seine.

La parole est à M. David BELLIARD.

M. David BELLIARD. - Merci, Monsieur le Maire.

C'est un v?u relatif à la lutte contre la présence de plastiques dans la Seine, nous l'avons déjà dit et redit.

Nous consommons 2 à 4 millions de tonnes de plastique en France chaque année et 5.000 milliards de débris plastiques, suite à cette consommation énorme, se retrouvent dans les océans, ce qui correspond à 8 millions de tonnes de déchets plastiques tous les ans.

Selon un rapport réalisé par l'association "WWF" sorti en juin 2018, l'Europe est le deuxième plus grand producteur mondial de plastique après la Chine et rejette en mer chaque année près de 500.000 tonnes de macro-plastique et près de 530.000 tonnes de micro-plastique. La France est responsable du déversement de 66 tonnes de plastique par an dans la mer Méditerranée. C?était justement l?objet de ce v?u de faire le lien entre les plastiques qui se retrouvent dans les fleuves, qui ensuite sont déversés dans les océans, et un des moyens de diminuer le nombre et le tonnage de ces plastiques qui se retrouvent ensuite dans les océans consiste à éviter de les déverser dans les fleuves.

Notre v?u fait ainsi une demande très simple. C?est qu'une campagne de sensibilisation des Parisiens et des Parisiennes soit menée afin de mettre en lumière justement ces liens qui existent entre les déchets jetés en Seine et ceux qui se retrouvent en mer, avec évidemment pour objectif de diminuer le nombre de déchets dans la Seine.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, David BELLIARD.

La parole est à Mme Célia BLAUEL.

Mme Célia BLAUEL, adjointe. - Merci là aussi, Monsieur le Président, pour ce v?u qui effectivement aborde une problématique environnementale extrêmement préoccupante et qui mérite d'être encore plus mise sous les feux de l'actualité. Les chiffres que vous rappelez sont considérables, les images que l'on peut toutes et tous voir sont assez terrifiantes. Cette pollution est vraiment un fléau qui détériore les milieux naturels et qui menace les organismes qui y vivent.

Vous savez à quel point le sujet de la protection de la ressource en eau me tient particulièrement à c?ur et c?est donc un v?u que je partage totalement.

Je souhaitais tout de même à cette occasion vous confirmer l'engagement de la Municipalité pour engager des actions dans le sens de la diminution drastique de ces polluants dans les cours d'eau. Cette question fait d?abord l?objet d?un engagement fort des équipes de la Ville de Paris, au premier rang desquelles les équipes de la propreté qui notamment aux beaux jours apportent une attention particulière à traiter les espaces des quais, des canaux et de la Seine, jusqu?à parfois tard le soir, pour éviter qu'un maximum de déchets ne tombent à l'eau.

Je sais l'attachement de Paul SIMONDON à ces questions et nous allons pouvoir aller encore plus loin sur ces questions dans les mois qui viennent. D'ores et déjà, les occupants des berges reçoivent des sacs, des cendriers de poche, etc. On sait que le travail de sensibilisation est encore nécessaire.

Engagement aussi de nos équipes pour baisser les quantités de plastique dans notre ville - Antoinette GUHL est à ma gauche et pourrait en parler. Je voulais moi aussi parler, là encore, d'une action d?"Eau de Paris" qui ?uvre pour limiter le recours aux eaux en bouteilles de plastique. Là aussi, il y a une grande marge de progression sur laquelle nous devons travailler.

Engagement enfin et je rejoins là votre v?u, aux côtés des grands acteurs de la société civile, au premier rang desquels "Surfrider Foundation" mais aussi "Sea Shepherd", avec lesquels nous travaillons et nous soutenons les actions de sensibilisation et de mobilisation du grand public, actions que nous allons renforcer avec le renfort de votre v?u.

C'est donc un avis très favorable.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Célia BLAUEL.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Ecologiste de Paris, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 595).