Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par Mme SIMONNET relatif au budget participatif.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Le v?u référencé n° 94 est relatif au budget participatif.

La parole est à Danielle SIMONNET, pour deux minutes maximum.

Mme Danielle SIMONNET. - Mes chers collègues, c?est pour relater à travers ce v?u un véritable problème, que l?on peut retrouver dans d?autres expériences, hélas, de la démarche du budget participatif, qui par ailleurs est intéressante sur de nombreux aspects. Là, c?est l?exemple du collectif "Envierges en vert" ; c?est la rue des Envierges dans le 20e arrondissement au-dessus des jardins de Belleville.

En 2015, ils ont un projet qui est de végétaliser la rue avec des plantations en pleine terre. Ce projet est retenu par la démarche du budget participatif. Un budget de 450.000 euros est accordé. Puis tout d?un coup, sans que l?on sache pourquoi, le budget s?écroule à une autre somme, puis revient finalement à 450.000 euros. Mais les habitants vont découvrir que le projet initial n?est pas du tout respecté, c?est-à-dire qu?on n?est plus sur des plantations en pleine terre mais essentiellement sur des pots et des jardinières qui vont être posés, et une énorme partie du budget va finalement servir à des travaux de voirie.

Or, il semble que ces travaux de voirie auraient pu faire l?objet d?une emprise du budget classique de la voirie. Il y a là un détournement du budget participatif pour des budgets qui auraient dû être faits. Ou bien alors il y a un déficit énorme de communication - pourtant il y a eu de nombreuses réunions - avec le collectif des habitants, où on n?informe pas suffisamment de l?évolution des évaluations des services.

Vous avez un problème, par exemple, des réseaux en sous-sol qui peuvent rendre impossibles les plantations en pleine terre, mais à ce moment il faut bien l?expliciter auprès des habitants. Vous comprenez bien que de 2015 à 2018, c?est quand même un laps de temps très long de trois ans. Si vraiment les travaux de voirie sont nécessaires pour mettre trois pots et augmenter deux bouts de trottoir, peut-être y a-t-il de bonnes raisons à le justifier, mais à ce moment il faut beaucoup plus de pédagogie.

Je sais que depuis leur mobilisation, et entre le moment de rédaction de ce v?u et aujourd?hui, notre séance, deux nouvelles réunions ont eu lieu au niveau de l?Hôtel de Ville. Je sais l?Exécutif parisien soucieux de l?accompagnement, c?est une bonne chose, mais je souhaite vraiment qu?à l?avenir, on permette de bien améliorer les pilotages avec les habitants des projets du budget participatif.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à Pauline VÉRON.

Mme Pauline VÉRON, adjointe. - Madame la Maire, chers collègues, chère Danielle SIMONNET, j?espère que je n?aurais pas un v?u sur chaque projet du budget participatif parce que nous en sommes déjà à 1.400 réalisations ! Avec 1.400 réalisations, parfois cela se fait comme sur des roulettes, parfois c?est un peu plus complexe. Parfois, comme n?importe quel projet municipal, en fait, on peut être confronté à des difficultés techniques qui n?étaient pas apparues.

Vous souhaitez que l?on discute au Conseil de Paris d?un des projets du budget participatif qui, certes, a mobilisé des riverains qui s?interrogeaient légitimement et qui manquaient peut-être aussi d?informations sur un certain nombre de points sur ce projet. Aujourd?hui, la situation a été, je crois, un peu clarifiée, avec des réponses qui ont déjà été apportées par l?Exécutif parisien sur les conditions de mise en ?uvre de ce projet.

C?est un projet de végétalisation d?une rue du 20e arrondissement qui est en cours. Je rappelle que votre v?u n?a pas été adopté par le Conseil d?arrondissement du 20e et je rappellerai également que les discussions et les réunions se poursuivent. Je recevrai d?ailleurs, avec Frédérique CALANDRA, le collectif que vous avez évoqué le 30 novembre prochain pour continuer à faire le point sur la mise en ?uvre de ce projet.

J?émettrais donc un avis défavorable sur votre v?u.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme SIMONNET, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.