Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif à un hommage à Robert Endewelt.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Nous allons maintenant examiner le v?u référencé n° 139 relatif à un hommage à Robert Endewelt.

Je donne la parole à Mme PRIMET.

Mme Raphaëlle PRIMET. - Cher Pascal, désolée, je suis une très mauvaise élève et je vais encore contribuer à faire de ce Conseil de Paris un mauvais Conseil de Paris, même si je serai peut-être un peu pardonnée parce que nous ne demandons qu?une plaque et pas une rue.

Je fais partie des gens qui pensent qu?il est important que la rue et l?espace public fassent la place à l?Histoire et aux hommages aux hommes et aux femmes qui ont contribué à l?émancipation et à la Libération des Parisiens.

Robert Endewelt est décédé le 17 octobre 2018. C?est l?une des grandes figures de la Résistance au sein des FTP-MOI. Arrivé à Paris en 1923 parce qu?il fuyait Varsovie et les pogroms, il devient ouvrier, mécanicien, tailleur et adhère au Parti communiste.

Pendant la guerre, il s?engage avec la Résistance, d?abord avec les jeunes communistes du 10e, puis dans la Main-d??uvre immigrée avec Henri Krasucki où il agit contre l?occupant nazi sous le nom de Gabriel Rapert dit "Gaby".

En 1943, il recrute et organise le travail de sabotage dans les entreprises du textile et du cuir, au sein de la fondation de l?Union de la jeunesse juive, dont il devint jusqu?à la Libération le responsable parisien.

La fin de la guerre ne signifie pas la fin de ses engagements, bien au contraire, il s?implique très fortement dans le Mouvement de la paix, participe et milite contre la guerre américaine au Vietnam.

Nous lui devons un riche travail de mémoire, grâce notamment à son engagement dans l?Association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance, A.N.A.C.R., du 19e arrondissement, dans le Comité parisien de la Libération et auprès du musée de la Résistance nationale de Champigny-sur-Marne.

Il avait la volonté de transmettre dans les écoles, collèges et lycées, auprès des jeunes ses témoignages de la Résistance et de la guerre pour que le cauchemar ne recommence jamais.

Figure de la paix, d?engagement et de solidarité entre les générations, il mérite aujourd?hui qu?une plaque commémorative soit apposée sur la façade de l?immeuble où il vécut dans le 19e arrondissement, ce que nous demandons par ce v?u.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme Catherine VIEU-CHARIER.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe. - Chers collègues, merci pour ce v?u, Madame PRIMET, qui rend hommage à cette grande figure d?engagement et de paix qui nous a quittés tout récemment.

Je salue tout particulièrement la famille de Robert Endewelt, et à travers lui je rappelle que nous rendons hommage à la Résistance juive et notamment au FTP-MOI qui ont fait un travail et un combat incroyables.

Je veux rappeler aussi à ce propos la belle figure, puisqu?on parle des hommes et des femmes, de la seule femme qui a été arrêtée au moment de l?arrestation du groupe Manouchian : Olga Bancic qui a, elle aussi, un jardin, dans Paris.

Robert Endewelt a été un combattant. Ensuite, il a été un grand militant et il a fréquenté évidemment l?association MRJ-MOI qui fait un travail énorme d?archives et de préservation des archives et de recherches historiques sur la résistance juive communiste dans le 10e arrondissement. Je donne un avis favorable pour instruction. Je vous remercie.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci, Catherine VIEU-CHARIER.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Communiste - Front de Gauche, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 589).

V?u déposé par le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants r