Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par M. DAGNAUD, Mme CORDEBARD, MM. MADEC, TINTI et Mme KONÉ relatif à l'"illectronisme" des seniors.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Je soumets à la discussion l'examen d'un v?u non rattaché, le v?u n° 27 relatif à l'illectronisme des seniors.

Je donne la parole à M. DAGNAUD.

Comme il n'est pas là, je donne tout de suite la parole à Mme Galla BRIDIER pour répondre à une question qui ne lui est pas posée.

Mme Galla BRIDIER, adjointe. - Merci, Madame la Maire.

Pour un retour, c'est effectivement assez étrange. Je vais donc vous dire de quoi il en était, s'agissant de ce v?u.

Les élus du 19e arrondissement, mais également du 10e arrondissement, ont demandé à ce que les résidences services et les résidences appartements, gérées par le Centre d'action sociale, puissent être équipées de Wifi. C'était un v?u relatif à l'illectronisme des seniors.

Pour répondre à nos collègues, je veux leur dire qu'effectivement, la lutte contre la fracture numérique et la lutte contre l'illectronisme est un engagement que nous avons pris dans le cadre du Schéma Seniors à Paris 2017-2021.

Nous avons d'ailleurs financé l'appel à projets "Inclusion numérique" pour 180.000 euros l'an dernier. Nous avons déployé, dans l'ensemble des mairies d'arrondissement, des espaces de facilitation numérique qui permettent à tous les Parisiens les moins familiers avec les ordinateurs d'être accompagnés, surtout dans leurs démarches administratives en ligne.

Le Centre d'action sociale, lui-même, fait déjà des expérimentations, notamment dans deux résidences : dans les 17e et 18e arrondissements, avec la mise à disposition des résidents de tablettes avec une application dédiée aux seniors.

Cette expérimentation a d'ailleurs pour but d'évaluer l'apport de ces outils dans la coordination des aidants et des intervenants à domicile, ainsi que leur utilité dans le cadre de la lutte contre l'isolement.

Pour revenir plus précisément à l'objet de ce v?u, je tiens à apporter à votre connaissance quelques éléments, notamment le fait que le C.A.S.-V.P. étudie actuellement déjà la possibilité de déployer un accès Internet par Wifi dans ses E.H.P.A.D., C.H.U. et C.H.R.S., ainsi que dans les clubs Emeraude implantés dans les résidences services.

Un marché est en cours d'élaboration en vue d'un début de déploiement au deuxième semestre 2019.

C'est pourquoi nous vous proposons d'amender votre v?u pour inscrire la demande que soit réalisée une étude portant sur les coûts de la mise à disposition du Wifi gratuit dans ces résidences pour seniors, qui représentent près de 5.700 logements en tout.

Le C.A.S.-V.P. met également en ?uvre de nombreuses actions pour favoriser l'accès des seniors parisiens à l'informatique et à Internet. Je rappelle qu'en 2018, c'est près de 6.300 participants aux stages informatiques et diverses activités autour de l'Internet et de l'ordinateur dans les clubs Emeraude, mais aussi près de 5.000 utilisateurs dans les espaces informatiques en libre-service.

J'émets donc un avis favorable à ce v?u, sous réserve des amendements qui ont été proposés.

(M. Patrick BLOCHE, adjoint, remplace Mme la Maire de Paris au fauteuil de la présidence).

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Galla BRIDIER.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 27 ainsi amendé avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u amendé est adopté. (2018, V. 521).

2018 DASES 329