Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par l'Exécutif relatif au soutien à Asia BIBI. Vœu déposé par l'Exécutif relatif au soutien à Asia BIBI et à ses proches. Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif à l'accueil et à l'hébergement d'Asia BIBI et de ses proches.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Nous allons passer aux v?ux référencés nos 86, 86 bis et 87 relatifs au soutien à l'accueil et à l'hébergement d'Asia BIBI et de ses proches.

Je vais donner la parole à Mme BOUGERET.

Mme Alix BOUGERET. - Merci, Madame la Maire.

Dans le prolongement du v?u qui sera présenté par l'Exécutif, le v?u présenté par Brigitte KUSTER et les élus de mon groupe est relatif à l'accueil et au soutien à Asia BIBI. C'est un v?u qui illustre, s'il en était besoin, combien nous sommes toutes et tous mobilisés et sensibles au sort d'Asia BIBI qui a passé 8 ans dans les couloirs de la mort pour blasphème.

Je ne vais pas revenir en détail sur son histoire que nous connaissons tous, malheureusement si j'ose dire. Elle a été acquittée le 30 octobre dernier et libérée, d'ailleurs depuis que ce v?u a été déposé.

Sa situation est pourtant très incertaine car, depuis son acquittement, les manifestations et appels au meurtre émanant de groupuscules islamiques se multiplient, la mettant elle et ses proches dans une situation d'insécurité totale.

Dans ce contexte particulièrement tendu, qui évolue chaque jour, ce Conseil de Paris est l'occasion de réaffirmer notre soutien unanime à Asia BIBI et à sa famille, et réaffirmer que la Ville de Paris est à ses côtés et prête à l'accueillir.

Je vous remercie.

(M. Patrick BLOCHE, adjoint, remplace Mme Pénélope KOMITÈS au fauteuil de la présidence).

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Alix BOUGERET.

La parole est à Patrick KLUGMAN.

M. Patrick KLUGMAN, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Je voudrais remercier Alix BOUGERET et Brigitte KUSTER à l'origine de ce v?u, remercier le groupe UDI qui s'est également longuement préoccupé du sort d'Asia BIBI, ainsi que l'ensemble des groupes du Conseil de Paris, car notre préoccupation, notre soutien, notre suivi, ici à la Ville de Paris, au Conseil de Paris, n'a jamais failli concernant la situation de cette jeune femme.

Si je devais, dans le monde contemporain, résumer d'un nom propre la barbarie, je dirais que c'est Asia BIBI qui la symbolise le mieux dans ce qu'elle a subi. Je rappelle simplement que cette femme a été condamnée à mort en tant que jeune chrétienne pour avoir offert de l'eau à des femmes musulmanes. A la suite de quoi, elle a été accusée d'impureté, de l'eau qu'elle avait servie et elle a dit "le Prophète Mahomet n'aurait pas accepté de telles paroles".

C'est cela qui lui a valu une condamnation à mort dont elle sera finalement acquittée. Mais l'acquittement n'était pas la fin de son calvaire, quand on a vu les manifestations déchaînées pour réclamer sa mort après son acquittement.

La mobilisation internationale, au rang de laquelle je compte bien sûr la nôtre et celle de Paris, n'a pas failli. Asia BIBI a été exfiltrée du Pakistan. L'inquiétude demeure pour sa famille, pour son avocat qui a également subi les mêmes menaces que sa cliente. Nous devons donc rester vigilants.

Il n'y a pas sur ce sujet, sur aucun banc et où que je me tourne dans cet hémicycle, la moindre feuille de papier entre nous. Vraiment, je remercie tous ceux qui nous ont sollicités pour savoir ce que nous pouvions faire.

Nous avons abouti à ce v?u de l'Exécutif qui résume notre position commune d'élus parisiens, avec toutes nos sensibilités. Nous souhaitons réaffirmer notre engagement en faveur d'Asia BIBI, que la Ville de Paris s'engage de nouveau à accueillir et héberger Asia BIBI, sa famille, son avocat à Paris, s'ils en formulaient le souhait. C'est la synthèse de toutes nos préoccupations.

Je porte ici le v?u de l'Exécutif, mais je crois de notre hémicycle, de notre Assemblée, et encore depuis longtemps.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Compte tenu de l'intervention de Patrick KLUGMAN, Alix BOUGERET, acceptez-vous de retirer votre v?u n° 87, que l'on se rassemble tous sur le v?u qui porte paradoxalement?

Mme Alix BOUGERET. - Oui, évidemment, je vais retirer mon v?u au profit de celui de l'Exécutif qui, en plus, a l'élégance de rappeler l'engagement commun de tous les groupes sur ces bancs.

Je retire mon v?u, et nous voterons le v?u de l'Exécutif.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Alix BOUGERET.

Raphaëlle PRIMET, vous souhaitez une explication de vote d'une minute maximum pour votre groupe.

Mme Raphaëlle PRIMET. - Nous nous félicitons qu'Asia BIBI ait pu sortir du couloir de la mort et que le Tribunal suprême pakistanais l'ait graciée.

Un fait est là. Dans un pays qui reconnaît le blasphème dans ses normes juridiques, une femme ne sera pas condamnée pour avoir émis un avis différent de la majorité de ses concitoyens, comme le veut pourtant la Charia, inspiratrice du droit pakistanais.

Il y a encore des recours à cette décision des autorités suprêmes de l'Etat pakistanais, mais il est à espérer que la raison continuera de guider la justice de ce pays.

Au Pakistan, une quarantaine d?autres personnes jugées coupables de blasphème attendent dans les couloirs de la mort ou purgent une peine à perpétuité. Des dizaines d'autres attendent en prison que la justice rende son verdict. Ce verdict qui a d'ailleurs provoqué d'énormes manifestations et la fureur des religieux extrémistes du pays. La vie d'Asia BIBI est donc en danger, et c'est pourquoi que d'accueillir Asia, sa famille et son avocat, est évidemment une proposition que nous faisons nôtre. Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de v?u référencé n° 86 bis déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté à l'unanimité. (2018, V. 559).

Je vous remercie.