Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DDCT 162 - Subvention (11.300 euros) et avenant à convention avec l’association AGECA au titre du soutien à la vie associative.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous reprenons nos travaux avec l?examen du projet de délibération DDCT 162. C?est une subvention et un avenant à la convention afférente avec l?association AGECA.

La parole est à Mme Raphaëlle PRIMET.

Mme Raphaëlle PRIMET. - Nous voterons pour ce projet de délibération qui vise à passer une convention avec l?Association pour la gestion d?un centre d?animation culturelle, l?AGECA. Le soutien de notre collectivité à cette association du 11e montre l?attachement de notre majorité à toutes ces structures qui assurent des missions d?accompagnement au projet associatif.

L?AGECA permet de faire vivre le tissu associatif et de renforcer la cohésion sociale dans le 11e arrondissement. Elle met à disposition des salles et des espaces publics numériques et permet la tenue de nombreuses activités. Tous les publics sont concernés, tant dans le domaine de l?éducation ou de la formation que dans celui de la vie quotidienne et des animations. Je pense, par exemple, aux ateliers d?accompagnement informatique à destination des femmes, des chômeurs ou des personnes âgées, mais aussi à d?autres activités à visée plus ludique comme les cours de yoga ou la chorale.

Je souhaiterais donc profiter de ce projet de délibération pour attirer votre attention sur le laboratoire de fabrication, un mini "Fab lab", qui accueille l?AGECA rue Philippe-Auguste. Il met à disposition des outils de fabrication numérique pour les jeunes. Cette action pour une éducation des plus jeunes aux possibilités de fabrication numérique et ce partage des outils et des connaissances participent pleinement de notre vision du "fabriqué à Paris".

Pour toutes ces raisons, il est important que notre collectivité continue de soutenir l?AGECA. Pourtant, celle-ci est aujourd?hui menacée dans ses locaux actuels du 177, rue de Charonne. Le Diocèse de Paris, propriétaire des lieux, entendait augmenter le loyer fortement, menaçant ainsi le renouvellement de bail par l?association. Le Collectif de défense de l?AGECA a lancé une pétition qui a déjà recueilli plus de 2.000 signatures. Les militantes et militants communistes, comme les élus communistes et la majorité municipale du 11e arrondissement, sont mobilisés pour que l?AGECA puisse rester dans ses locaux. Un v?u a été voté avant l?été au conseil du 11e arrondissement et nous avons réaffirmé notre soutien à l?AGECA lors du Conseil de Paris de juin.

Je profite donc de ce projet de délibération pour me faire l?écho de mes collègues du 11e et pour savoir où en sont les négociations et discussions avec l?archevêché de Paris. Nous souhaiterions connaître l?action de la Ville en faveur du maintien de l?AGECA dans ses locaux et savoir si un accord avec le Diocèse pourrait être conclu.

Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Danielle SIMONNET n?étant pas là, je donne la parole à Pauline VÉRON pour vous répondre.

Mme Pauline VÉRON, adjointe. - Madame la Maire, mes chers collègues, chère Raphaëlle PRIMET, merci de me permettre de réaffirmer notre soutien à l?AGECA, acteur associatif du 11e arrondissement, dont le rôle essentiel s?étend, vous l?avez rappelé, bien au-delà de cet arrondissement.

Association historique fondée à l?initiative d?habitants du quartier et implantée rue de Charonne depuis 1974, l?AGECA facilite l?accès au numérique à travers son espace public numérique et contribue fortement au développement de la vie associative parisienne en offrant un appui et un accompagnement aux associations et, surtout, en leur mettant à disposition des salles de réunion.

C?est d?ailleurs à ce titre qu?avec mes collègues Colombe BROSSEL et Dominique VERSINI, nous finançons chaque année cette association à hauteur de 80.000 euros. Au titre de la vie associative, dans le cadre d?une convention pluriannuelle triennale, elle reçoit un financement de 25.000 euros depuis 2015. Enfin, à travers ce projet de délibération, il s?agit d?une subvention complémentaire à une première subvention de 25.000 euros que nous avions votée en février 2018.

Vous connaissez le soutien inconditionnel de la Ville de Paris à cette association et le rôle de médiation que nous avons avec l?AGECA et le Diocèse. J?ai rencontré, avec François VAUGLIN, le représentant du Diocèse, il y a quelques mois, pour pouvoir avancer dans les négociations et les discussions sur la conclusion d?un bail et sur le montant du loyer. Une nouvelle réunion de conciliation est programmée d?ici la fin de cette année.

Bien qu?aucun accord n?ait encore été trouvé à ce jour, l?Exécutif est plus que jamais mobilisé, ainsi que le Maire et les élus du 11e arrondissement, pour trouver des solutions qui permettront à l?association de faire face à l?augmentation du prix du loyer et à rester dans les locaux qu?elle occupe depuis 1974.

Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDCT 162.

Qui est pour ?

Contre ? Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2018, DDCT 162).