Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants relatif à l'enquête de l'Inspection générale sur le service Vélib'.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous en arrivons au v?u référencé n° 229 relatif à l'enquête de l'Inspection générale sur le service Vélib'.

La parole est à M. Jérôme DUBUS.

M. Jérôme DUBUS. - Merci, Monsieur le Maire.

Au mois de février de cette année, nous avions demandé, compte tenu du fiasco de Vélib', que l'Inspection générale de la Ville soit saisie des dysfonctionnements pour enquêter et savoir où étaient les responsabilités dans cette affaire. Je rappelle que ce v?u avait été refusé par la majorité. Puis, tout à coup, le 25 mai de cette année, Mme HIDALGO fait une déclaration dans la presse et nous annonce qu'elle a saisi, sans nous prévenir - d'ailleurs, elle n'avait pas à le faire ; enfin, le Conseil de Paris aurait pu au moins être informé -, l'Inspection générale de la Ville pour faire un rapport - apparemment, ils sont toujours très bien faits et précis - sur les manquements de cette opération. Six mois se sont écoulés et nous n'avons toujours pas de nouvelles de ce rapport.

Dans ce v?u, nous demandons que ce rapport soit publié, qu'il soit remis aux conseillers de Paris, qu'il fasse l'objet d'un débat ou d'une communication de la part de la Maire de Paris, et enfin, qu'il soit consultable sur le site de la Ville. Les choses sont trop graves pour que nous n'ayons pas tous les éléments de jugement sur cette affaire. Le rapport de l'Inspection générale de la Ville en est un, et certainement un élément très essentiel pour la compréhension de ce qui s'est passé dans le fiasco de Vélib'.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Jérôme DUBUS.

La parole est à Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Monsieur le Conseiller, il ne vous a pas échappé que Vélib' va mieux, qu?il va même beaucoup mieux. Après des débuts que l'on peut qualifier de "catastrophiques", le prestataire a su se réorganiser pour identifier et résoudre les problèmes majeurs un par un, de telle sorte qu'aujourd'hui, le parcours client peut être considéré comme quasiment fiabilisé et le service, opérationnel.

D'ailleurs, je tiens à remercier, à ce titre, les élus qui ont participé tout au long de l'année 2018 aux travaux que j'ai menés avant chaque Conseil de Paris, de manière à assurer une pleine information des conseillers de Paris. Je pense notamment au président AZIÈRE et à notre collègue, Didier LE RESTE, qui ont été présents de manière assidue aux différentes réunions que nous avons menées et pas simplement au moment où la crise était la plus aiguë.

Le déploiement se poursuit. La millième station a été mise en service la semaine dernière.

Par ailleurs, ainsi que vous le soulignez, l'Inspection générale de la Ville de Paris a été saisie de manière à évaluer les manquements et les responsabilités éventuelles au sein de la Ville, qui auraient pu jouer un rôle en amont de la crise qu'a traversée Vélib? au cours des six premiers mois de l'année. Le travail de l?Inspection générale de la Ville de Paris n?est pas encore achevé. Les derniers entretiens ont, en effet, eu lieu la semaine dernière. Le rapport final sera achevé probablement en début d'année. Il sera, bien entendu, disponible pour les conseillers de Paris, à l'instar des autres rapports qui sont rendus par l'Inspection générale.

Votre v?u est prématuré, sans objet. C?est la raison pour laquelle je vous demanderai de le retirer. A défaut, j'émettrai un avis défavorable.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Christophe NAJDOVSKI.

Vous maintenez votre v?u, j'imagine, Monsieur DUBUS ?

M. Jérôme DUBUS. - Non, je vais le retirer puisque nous avons une date de publication et l'assurance que les conseillers de Paris auront ce rapport et pourront l'analyser.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci.

Le v?u n° 229 est donc retiré.