Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous examinons à présent le v?u n° 209 relatif à une nouvelle génération de "quartiers apaisés" sur le quartier Plateau.

La parole est à François DAGNAUD.

MFrançois DAGNAUD, maire du 19e arrondissement. - Merci.

Le quartier Plateau, autrefois appelé "quartier Buttes-Chaumont", a été le premier, il y a une vingtaine d?années maintenant, à expérimenter ce qu?on appelait à l?époque les "quartiers tranquilles", "quartiers zone 30", qui consistaient notamment à réaménager les plans de circulation pour dissuader les circulations de transit, et donc, anticiper la démarche d'apaisement de la circulation dans laquelle nous sommes aujourd'hui largement engagés dans l'arrondissement, et plus largement à l'échelle de Paris.

L'idée, c'est de prolonger le rôle précurseur de ce quartier et d'y synthétiser tout un ensemble d'aménagements qui, pour partie, existent. Je pense au dispositif d'interdiction de circulation le dimanche, à tous les aménagements sur les sens de circulation, aux revêtements qui permettent d'absorber la pollution sonore, aux revêtements anti-îlots de chaleur. Bref, toute une série d?aménagements qui existent et d'autres qui restent à inventer pour labelliser un nouveau concept, celui de "quartier apaisé", qui permettrait de franchir une étape supplémentaire, en commençant par ce quartier qui en a la vocation, avant de pouvoir le généraliser dans l'arrondissement et à l'échelle de Paris. L'idée, c'est donc de lancer cette expérimentation dans le quartier du Plateau. Merci.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, François DAGNAUD.

Pour vous répondre, la parole est à Christophe NAJDOVSKI.

MChristophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

L'apaisement de l'espace public est une priorité incontestable de notre mandature. C?est une demande incontestable de nos concitoyens, que nous percevons fortement notamment dans le cadre du budget participatif.

Notre action passe par l'abaissement de la vitesse de la circulation, avec la généralisation progressive des zones 30, par l'agrandissement des espaces dédiés aux piétons et par le développement des aménagements cyclables. Dans une optique tout autant de transformation de l'ambiance urbaine et pour contribuer à un aménagement plus écologique de notre ville, en diminuant les îlots de chaleur et en favorisant la nature en ville, des rues végétales ont également été réalisées, notamment avec ma collègue Pénélope KOMITÈS.

Nous entendons également transformer certaines rues en véritables espaces de vie. C'est le cas avec les rues aux enfants, que nous avons créées en collaboration avec les mairies d'arrondissement qui le souhaitaient. Je pense à la mairie du 12e, du 3e, etc., et d'autres. Pardonnez-moi pour celles que je ne mentionne pas.

Votre v?u propose, en quelque sorte, que nous compilions l'ensemble de ces acquis pour réaliser, sur le quartier du Plateau, une nouvelle génération de "quartier apaisé". Il est tout à fait pertinent d'aller encore plus loin que ce que nous réussissons à faire aujourd'hui et de mettre en ?uvre un aménagement qui soit écologique et apaisé à l'échelle de quartiers tout entiers.

C'est donc la raison pour laquelle nous émettrons un avis très favorable à ce v?u.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 209, avec un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté à l'unanimité. (2018, V. 615).