Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DVD 122 - Canal de l'Ourcq à Bondy (93). Convention avec la commune de Bondy et EPT Est pour la participation financière aux mesures d'accompagnement social du campement.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Nous en arrivons au projet de délibération DVD 122 relatif au canal de l'Ourcq, sur lequel l'Exécutif a déposé l'amendement technique n° 244.

La parole est à Mme Léa FILOCHE.

Mme Léa FILOCHE. - Merci beaucoup, Monsieur le Maire.

Très rapidement, sur ce projet de délibération. Comme plusieurs autres communes franciliennes, la Ville de Bondy se confronte à la gestion d'un camp de Roms sur son territoire, en bordure de canal de l'Ourcq. En dépit d?une décision de justice visant à l'évacuation de ce camp à la fin de la trêve hivernale, la commune s?est engagée à l'amélioration des conditions sanitaires et sociales de ce camp. Elle s'est notamment chargée, comme le Code de l'urbanisme l?y engage, à raccorder les parcelles occupées au réseau d'eau potable et à l'électricité, et à procéder à l'installation de sanitaires et de matériels de collecte des déchets et des encombrants.

Ville moyenne aux revenus modestes, Bondy a néanmoins avancé le budget nécessaire à ces ajustements. Je tiens à saluer Sylvine THOMASSIN, la Maire de Bondy, pour ses engagements.

En tant que capitale européenne au rayonnement mondial, il semble juste et nécessaire que la Ville de Paris apporte son soutien financier conséquent à cet investissement pour la survie de ces personnes : des hommes, des femmes et des enfants. Il s'agit en réalité du strict minimum, bien en deçà des conditions fixées par le mal-logement.

Par ailleurs, il nous semble souhaitable, au nom de l'engagement de la Ville pour des conditions d'accueil décentes favorisant l'épanouissement et l'intégration des personnes, que ce premier pas nous permette d'aller vers d'autres plus conséquents et que l?on puisse imaginer pouvoir un jour accompagner et accueillir dans notre ville l'hébergement de ces familles, la scolarisation de ces enfants et le retour, ainsi, à une vie décente pour toute cette population.

Je voulais profiter de ce projet de délibération pour remercier "Eau de Paris" de son engagement pour le mieux vivre dans ce camp.

Merci.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci, Léa FILOCHE.

Je donne la parole à Célia BLAUEL.

Mme Célia BLAUEL, adjointe. - Merci, Madame FILOCHE.

C?est un très bon conseil pour "Eau de Paris". Je ne manquerai pas, une fois encore, de me faire le relais de vos remerciements, même si, là, nous sommes sur un territoire "hors Paris" que nous ne pouvons toucher. C'est donc une autre entreprise qui est chargée de ce sujet. Je crois que vous avez tout dit sur ce projet de délibération.

En tout cas, vous dire que nous sommes effectivement sur la commune de Bondy, mais sur une parcelle qui appartient encore à la Ville de Paris, que la commune de Bondy s'est immédiatement mobilisée pour mettre en place, malheureusement, ce que sont désormais les mesures d'accompagnement de ces camps de fortune.

Dire qu'évidemment, qu'il était logique que Paris participe à l'effort et que le projet de délibération qui vous est soumis propose que nous prenions à notre charge 50 % des coûts engendrés par cette mobilisation d'accompagnement.

Et l'amendement : pour dire qu'à plus long terme, Paris prendra à sa charge la remise en l'état du terrain le jour où le projet de la Ville de Bondy se fera sur ce site.

Je vous remercie, là aussi, pour vos mots.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci, Célia BLAUEL.

Je mets tout d'abord aux voix, à main levée, le projet d'amendement n° 244 déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ? Le projet d'amendement n° 244 est adopté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 122 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération amendé est adopté. (2018, DVD 122).