Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe PCF-FG relatif à la création d'une Maison des pratiques artistiques amateurs dans le cadre de l'aménagement "Gare des Mines-Fillettes".

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2018


 

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint, président. - Nous examinons le v?u n° 67 relatif à la création d'une M.P.A.A. dans le cadre de l'aménagement "Gare des Mines-Fillettes".

La parole est au président Nicolas BONNET-OULALDJ pour deux minutes maximum.

Mme Danièle PREMEL. - Non c'est Danièle PREMEL. Ce n'est pas grave.

Monsieur le Maire, chers collègues, ce v?u concernant la création d'une Maison des pratiques amateurs dans le cadre de l'aménagement du quartier Gare des Mines, dans le 18e arrondissement, trouve sa justification au croisement de deux idées.

- Celle que la culture ne se limite pas au seul réseau des structures et des établissements labellisés culturels, au soutien aux industries culturelles et créatives, mais qu'elle doit s'ouvrir aussi de plus en plus du côté de la demande, de l'attente sociale générationnelle des pratiques amateurs.

- Celle que les lieux de culture amateurs doivent accompagner les grands projets d'aménagement urbain, pour être au plus près des gens, pour que se développe un processus d'appropriation, de valorisation des pratiques culturelles de chacune et de chacun, quels que soient son origine, son lieu, sa vie.

Notre proposition répond à cette double approche. En effet, dans le 18e arrondissement, au regard de la richesse artistique et culturelle du territoire, il n'y a pas une Maison des pratiques artistiques amateurs alors qu?il existe cinq Maisons des pratiques artistiques amateurs qui mettent en ?uvre, dans la diversité des publics et en résonance avec l'identité et l'histoire de chacun, des sites et des projets innovants.

L'aménagement du quartier Gare des Mines-Fillettes est une opportunité de doter le 18e arrondissement d'une Maison des pratiques artistiques amateurs, opportunité qui aurait pu voir le jour avec Chapelle International.

Aujourd'hui, si nous regardons l'avenir, il faut noter qu'un tel équipement est complémentaire aux équipements existants, l'espace Glisse et l'espace Jeunes notamment, et va s'appuyer sur la transformation du quartier, son intégration dans la ville et l'implantation de l'Aréna 2.

Je rappelle que le développement des M.P.A.A. était un programme de la Ville, et l'anniversaire des 10 ans de ces M.P.A.A., en ce moment, ne fait que confirmer l'intérêt de cet équipement public.

Aussi, nous demandons, c'est bien important, que la Ville se dote d'une M.P.A.A. dans le 18e, au sein du projet de la Gare des Mines, et souhaitons le lancement rapide d'une étude architecturale pour rester dans le phasage du calendrier de la Gare des Mines.

Je vous remercie.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint, président. - Pour vous répondre, Jean-Louis MISSIKA.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Merci, Madame PREMEL.

Je vais vous proposer de retirer votre v?u, non pas que nous soyons en désaccord avec l'idée de créer une Maison des pratiques artistiques amateurs à Gare des Mines-Fillettes, mais simplement parce que cela nous semble prématuré, que cela suppose de la concertation avec les habitants.

Un équipement culturel pour les habitants trouverait toute sa place dans le futur aménagement, mais il est peut-être un peu trop tôt, aujourd'hui, pour le figer, pour figer et son lieu et la nature de cet équipement culturel. La concertation est en cours. Des ateliers avec les habitants sont encore prévus pour la fin du mois et une réunion publique d'ici la fin de l'année.

Le projet de délibération qui viendra conclure cette concertation vous sera proposé au début de l'année 2019. Je pense que votre démarche est prématurée, tout simplement prématurée.

Nous devons attendre l'ensemble de ces procédures pour mener ensuite des études dans le cadre de la Z.A.C., qui n'est même pas encore créée, avec l'aménageur, permettant d'identifier plus finement le programme et la location de l'équipement public culturel.

Donc, ce n'est que partie remise, mais à ce stade du processus, je vous propose de retirer votre v?u.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint, président. - Merci.

Explication de vote d'Alexandre VESPERINI.

M. Alexandre VESPERINI. - Nous ne voterons pas ce v?u pour plusieurs raisons. La première raison, c?est que ce que dit Danièle PREMEL est très juste. C?est vrai qu'il y a un certain nombre de quartiers dans lesquels ce type d'équipement culturel amateur serait vraiment bienvenu, très souhaitable. Le problème, c?est que cela ne correspond pas à la stratégie financière ni au décollage des différentes M.P.A.A. que nous avons connues.

Pour être administrateur de la M.P.A.A., j?ai eu l'occasion de rappeler que l'engagement financier extrêmement lourd que nous déployons sur un certain nombre de M.P.A.A., sur un certain nombre de sites, comme la Canopée ou comme Broussais, ne nous permet pas de procéder à l'installation d'équipements culturels M.P.A.A. de taille plus réduite qui pourraient trouver leur place, par exemple, dans le quartier que vous évoquez.

Nous ne voterons pas ce v?u-là, non pas parce que nous sommes hostiles à cette démarche par principe, mais parce que je pense que cela nécessite d'avoir une véritable réflexion sur les M.P.A.A., notamment par rapport aux conservatoires. Voilà ce que je voulais dire.

C'est la raison pour laquelle nous ne voterons pas ce v?u.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint, président. - Merci beaucoup.

Le v?u est-il maintenu ?

Mme Danièle PREMEL. - Nous retirons notre v?u. Nous entendons bien ce que vous nous dites. Effectivement, pour l'Arena 2, les choses n'ont pas été aussi prématurées. Nous attendons la prochaine fois.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint, président. - Merci beaucoup.

Le v?u n° 67 est donc retiré.