Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif au réaménagement du quartier Montparnasse. (Suite).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2018


 

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - La parole est à M. BELLIARD, pour deux minutes, sur le v?u n°°120.

Monsieur BELLIARD ?

M. David BELLIARD. - Quel v?u, Madame la Maire ?

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Le v?u n° 120.

M. David BELLIARD. - 120, optimisation foncière dans la perspective?

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Et je demande à tous ceux qui sont dans les allées, soit de sortir, soit de s'asseoir.

M. David BELLIARD. - Cela tombe bien, ce v?u, c'est la première? C?est celui-là ?

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Monsieur LEGARET, je découvre que vous vous appelez M. PÉRIFAN. Je le note.

Allez, Monsieur BELLIARD.

M. David BELLIARD. - Oui, ce v?u concerne le projet de rénovation du quartier Montparnasse. Avec, là encore, une même orientation, à savoir que ce projet ne fasse pas de la Ville une "shopping city" et que nous préservions, que nous développions, que nous créions des espaces verts.

C'est l'objet du v?u que nous déposons aujourd'hui.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - La parole est à M. MISSIKA.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Quelques mots sur ce v?u car il est très étrange qu'il soit dans ce calendrier.

Personne ne veut faire de Montparnasse un centre commercial géant, contrairement à ce qui est écrit dans ce v?u. Nous bataillions depuis des années pour engager une reconversion de ce quartier qui crée plus de mixité fonctionnelle et sociale. Nous travaillons d'arrache-pied avec la copropriété et les riverains pour intégrer du logement dans le futur projet urbain, créer plus d'espaces publics, des équipements d'intérêt général, diversifier les commerces et, bien sûr, essayer d'en finir avec cet urbanisme de dalle, qui a fait tant de mal à Paris.

Le projet urbain Maine Montparnasse est engagé de longue date. Nous avons eu l'occasion d'organiser deux réunions publiques plénières avec l'ensemble des maires d'arrondissement concernés, de faire voter en Conseil de Paris en mars 2018 les grands principes de ce projet urbain et d'en discuter à plusieurs reprises avec les différentes parties prenantes.

La majorité des éléments proposés dans ce v?u ont pu être retrouvés dans le projet de délibération de mars 2018 : développement de la végétalisation, aménagement pour les mobilités douces, concertations, objectifs très ambitieux en matière d'écologie pour le quartier. Alors pourquoi, Monsieur BELLIARD, faire croire que notre projet urbain va dans une direction contraire ?

Vous construisez un adversaire imaginaire. Vous lui faites porter tous les maux du monde. Vous incitez les gens à la colère contre cet adversaire imaginaire pour des motifs purement politiciens et purement électoraux. Je vous invite à respecter le processus qui a été approuvé par le Conseil de Paris. Nous avons lancé un grand concours d'urbanisme et 4 équipes travaillent actuellement avec le plus grand sérieux, portées par T.V.K, Rogers, U.A.P.S. et l?A.U.C. Ces équipes se sont associées aux compétences de paysagistes, de bureaux d'études, d'experts environnementaux et d'économistes. Ce sont des professionnels aux très grandes compétences. Leur tâche n'est pas aisée. Je rappelle que nous avons lancé ce concours en groupement de commandes précisément parce que nous avons affaire à une grande partie de foncier privé, géré par une très grande copropriété, de très nombreuses copropriétés.

Ces 4 équipes doivent donc non seulement trouver une forme urbaine agréable et écologique, mais elles doivent aussi trouver un modèle économique afin que la copropriété puisse financer les travaux.

Le centre commercial Maine Montparnasse emploie des centaines de personnes et nous ne pouvons pas les obliger à quitter le quartier. Nous devons trouver des surfaces commerciales adéquates dans le futur projet et gérer la transition. L'équilibre programmatique fait partie du travail des urbanistes afin de trouver cette équation qui nous permettra de bâtir ce futur quartier. Il est évident que nous jugerons le travail des urbanistes à l?aune du taux de végétalisation qu'ils proposent, de la part de réemploi de l'existant, de l?importance de l?économie circulaire dans leur projet, de la création d'espaces publics.

Pour le bon fonctionnement de la démarche urbaine, je vous propose donc de respecter la démarche qui a été validée par le Conseil de Paris de poursuivre notre dialogue qui s?est construit au fur et à mesure des grands temps de la concertation et du projet urbain, de manière sereine et efficace.

J'émets donc un avis défavorable sur ce v?u.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Avis défavorable de l'Exécutif.

J'ai une demande d'explication de vote de la maire du 14e arrondissement et d?Eric AZIÈRE.

Madame PETIT ?

Mme Carine PETIT, maire du 14e arrondissement. - Oui, merci, Madame la Maire.

C'est pour approuver pleinement les propos de Jean-Louis MISSIKA et vraiment demander à mes collègues du groupe Ecologiste de Paris de ne pas se tromper de combat, de calendrier ou de temps.

Simplement de relire les propos du Conseil de Paris où l'ensemble des groupes, lorsque nous avions amendé un projet de délibération, ce qui est toujours beaucoup plus intéressant, pertinent et efficace que des v?ux qui tombent ici comme un cheveu sur la soupe, et les propos que nous avions tous tenus, l?ensemble des groupes de ce Conseil, étaient beaucoup plus constructifs. Je voterai donc contre ce v?u, puisque vous faites semblant et vous nous poussez, par ce type de v?u, à voter par exemple contre le fait que la rue du Commandant-Mouchotte soit végétalisée et que davantage d?espaces y soient réservés aux mobilités douces, alors que nous l?avions très concrètement voté lors d?un Conseil de Paris de printemps.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Merci.

Monsieur AZIÈRE ?

M. Eric AZIÈRE. - Je vais rejoindre tout ce qui a été dit.

En effet, il y a de tous ceux qui connaissent bien le projet une forme d?unanimité sur la démarche préalable de consultation régulière de l?atelier Montparnasse animé par les maires d?arrondissement et par tous les acteurs de cet énorme chantier. Celui-ci n?est, d?ailleurs, pas unique puisqu?il concerne trois grands projets de rénovation du quartier de Montparnasse : la tour, le centre Gaîté et la gare Montparnasse, qui forment un seul ensemble. C?est un projet trop sérieux, trop important pour être enveloppé dans un amalgame de bons sentiments et de v?ux pieux - un véritable moulin à prières. Pour une fois, les choses ont été prises dans le bon sens. Il y aurait, sur chaque attendu de ce v?u, des choses à dire. Néanmoins, cette espèce de clafoutis de bonnes intentions n?est pas digérable. En l?occurrence, ce n?est pas du niveau du Conseil de Paris. Nous voterons contre.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - J?ai une demande d?explication de vote de Mme CARRÈRE-GÉE.

Mme Marie-Claire CARRÈRE-GÉE. - Merci, Madame la Maire.

Je m?associe évidemment à ce qui a été dit par mes collègues la maire du 14e arrondissement et Eric AZIÈRE. Nous avons eu un long débat en conseil d?arrondissement. Nous pensions que l?on ne referait pas la plaisanterie en Conseil de Paris. Comme l?a dit Eric, on pourrait discuter des milliards d?heure sur chacun des items. Franchement, ce n?est pas le jour.

Il n?y a aucun support. C?est de la littérature politique. Je ne comprends pas - ou je redoute de comprendre - les objectifs des auteurs du v?u. En tout cas, je les déplore. Nous voterons donc contre. Merci.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Très bien.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Ecologiste de Paris, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.