Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Socialiste et Apparentés relatif à une dénomination de la future école 94-96, rue Jeanne-d'Arc (13e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2018


 

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Nous allons passer à l'examen de v?ux non-rattachés. Le v?u n° 136 est relatif à une dénomination de la future école, 94-96, rue Jeanne-d'Arc.

La parole est à Mme Annick OLIVIER.

Mme Annick OLIVIER. - Merci.

En effet, une école maternelle va ouvrir ses portes à la rentrée de septembre sur le site précédemment occupé par l'école maternelle du 30 boulevard Vincent Auriol, dite Cité Doré. Cet établissement ayant son entrée au 94-96, rue Jeanne d'Arc s?appellera selon la règle parisienne 94-96 Jeanne d'Arc et sera la quatrième école Jeanne d'Arc de notre arrondissement.

Par ailleurs, les habitants sont fortement attachés aux traces du passé de leur quartier et nous considérons qu?il y a importance à transmettre la mémoire de notre arrondissement. L'ancienne école Vincent Auriol Cité Doré portait une partie de la mémoire de ce quartier du 13e. Cette école transmettait aussi le souvenir de M. Doré qui fut à l?initiative d?un lotissement destiné à la population ouvrière au milieu du XIXe siècle, la fameuse cité Doré.

Par v?u unanime du Conseil du 13e arrondissement, nous demandons que la dénomination de la future école soit 94-96 Jeanne d'Arc Cité Doré, qu'une plaque puisse être apposée sur l'école pour rappeler l?école Cité Doré et qu'une exposition temporaire puisse avoir lieu devant l?école à partir des documents retraçant le passé de ce quartier.

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Merci, Madame OLIVIER.

Pour vous répondre, la parole est à M. Patrick BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE, adjoint. - Ce v?u rappelle s'il en était besoin que Paris continue à construire des écoles dans les quartiers où les besoins existent, ce qui est le cas dans cette partie du 13e arrondissement. Je dis cela par rapport aux discours malthusiens, défaitistes ou anxiogènes sur l'effondrement des effectifs scolaires à Paris. C'est vrai dans certains quartiers de Paris, ce n'est pas vrai dans d'autres et notamment dans un certain nombre d'arrondissements périphériques.

A partir de là, je ne dirai rien de plus que ce qu'a excellemment dit la présidente Annick OLIVIER et je donne un avis favorable, évidemment, au vote de ce v?u.

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Merci, Monsieur BLOCHE.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 136 avec un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté. (2018, V. 654).