Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif aux lavatories place de la Madeleine.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2018


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous passons au v?u n° 175.

La parole est à Catherine LECUYER.

Mme Catherine LECUYER. - Monsieur le Maire, on ne compte plus les interventions ici même au sujet des lavatories de la place de la Madeleine qui, depuis leur fermeture en 2011, sont victimes d?une négligence indigne au vu de ce précieux patrimoine parisien classé, témoin d?une époque et d?un courant artistique singulier. Leur état de dégradation, qui a été signalé d?ailleurs par la Commission du Vieux Paris en 2016, est important.

Je vous invite à jeter un ?il dans les escaliers qui y mènent : vieux matelas, excréments humains, seringues? Comment, au c?ur de Paris, cela est-il possible ? Les riverains sont scandalisés ; les touristes effarés. Il se murmure que les agents de la propreté ont peur d?y descendre de peur d?une mauvaise rencontre.

En novembre 2016, nous nous réjouissions que le contrat liant la Ville et "PointWC" permette leur remise en état avant leur exploitation. Je m?inquiétais néanmoins alors du fait que la restauration des parements des escaliers ne soit pas prévue au programme. Deux ans plus tard, rien n?a bougé et l?incompréhension est à son comble.

En effet, le réaménagement de la place de la Madeleine commence et les lavatories semblent oubliés. Leur restauration n?apparaît nulle part et, en janvier dernier, les services de la Ville évoquait le fait que "pour des raisons économiques, le site ne sera pas exploité, même s?il reste bien intégré au marché global voté en 2015". Le projet d?aménagement de la place de la Madeleine comporte néanmoins l?installation de sanisettes JCDecaux, sans doute plus pratiques.

Madame la Maire, il y a urgence : ces lavatories sont magnifiques, nous devons les sauver et nous vous demandons de débloquer un budget en urgence pour leur restauration.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Catherine LECUYER.

Je donne la parole à Karen TAÏEB pour vous répondre.

Mme Karen TAÏEB, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire, mes chers collègues, merci à Catherine LECUYER et Jeanne d?HAUTESERRE pour ce v?u, auquel je peux répondre avec plaisir puisqu?il se trouve que, très rapidement, après ma prise de fonction, je suis allée visiter les fameux lavatories de la Madeleine.

Contrairement à ce que vous décrivez, j?ai découvert des toilettes Art nouveau dans un très bon état. J?ai d?ailleurs pu vous montrer il y a quelques instants quelques photographies où l?on peut apprécier la beauté et l?excellent état des boiseries, des mosaïques, des faïences, des vitraux des lavatories signés Porcher, datés de 1905, classés Monuments historiques depuis 2011 et qui, je suis sûre, feront le bonheur des futurs usagers et visiteurs.

Je tiens à vous préciser que le site a été sécurisé à la demande de la Ville afin d?éviter toute intrusion et que l?escalier, régulièrement sali par les passants ou ceux qui s?y installent, fait l?objet d?un nettoyage régulier. La réfection des mosaïques de l?escalier sera d?ailleurs prise en charge par la DVD après restauration de l?intérieur.

En 2015, la Ville de Paris a, comme vous le savez, concédé à la société "2theLoo" l?exploitation de six lavatories, dont celui de la Madeleine. Le contrat liant la Ville au concessionnaire prévoit que ces six lavatories soient rénovés ou restaurés préalablement à leur exploitation.

Le 18 octobre dernier, j?ai donc pu visiter les toilettes "PointWC" du parvis de Notre-Dame qui offrent une vraie qualité de service et qui sont gérés par la société "2theloo".

Concernant ceux de la Madeleine, la société avait effectivement travaillé en 2016 à un projet de restauration qui n?a malheureusement pas été suivi d?effet. Si la société nous a expliqué avoir mis le projet Madeleine entre parenthèses, ils sont désormais prêts à mener à bien le projet. Nous sommes convenus de nous revoir en janvier en présence des services techniques de la Ville - la mairie du 8e sera bien sûr invitée - pour leur présenter le réaménagement de la place de la Madeleine qui attirera forcément un plus grand nombre de personnes, sans oublier les nouvelles enseignes qui, elles aussi, augmenteront le nombre de passages par les futurs lavatories.

Je me permets enfin de vous préciser que ces lavatories ne font pas concurrence aux sanisettes Decaux, et inversement, comme en témoigne la place de Notre-Dame où coexistent ces deux services, l?un payant et l?autre gratuit.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci.

Mme Karen TAÏEB, adjointe. - J?émettrai donc un avis favorable si vous acceptez l?amendement que je vous soumets, à savoir : la modification de deux considérants, l?un qui fait mention des services de la DVD et l?autre qui parle de l?état dégradé des lavatories, comme en témoignent les photographies que je vous ai montrées.

Merci.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Karen TAÏEB. Catherine LECUYER, acceptez-vous l?amendement de l?Exécutif ?

Mme Catherine LECUYER. - Pas de problème pour les amendements.

Je pense en particulier aux mosaïques qui sont dans les escaliers qui descendent. Ce sont des mosaïques très anciennes et elles sont, pour le coup, très dégradées.

Merci, j?accepte volontiers les amendements. L?idée est que le chantier avance.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Parfait.

Si tout le monde est d?accord, je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 175 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u amendé est adopté. (2018, V. 673).