Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Voeu déposé par le GEP relatif à l’attribution d'un local pour le centre des archives LGBTQI+.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2018


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Nous examinons le v?u n° 158 relatif à l'attribution d'un local pour le centre des archives LGBTQI+.

Monsieur BELLIARD, vous avez la parole.

M. David BELLIARD. - Merci, Monsieur le Maire.

Mes chers collègues, ce v?u est l'expression d'une forte inquiétude sur l'avancement du projet du centre des archives LGBTQI+, qui occupe nos débats depuis le début de la mandature, et même plus largement depuis bientôt plus de 16 ans. Cette inquiétude est double. Elle est d'abord celle du local qui devait être proposé pour permettre le début du travail pour ce centre des archives LGBTQI+. D'ailleurs, il pouvait être parfaitement provisoire. Il devait nous être proposé courant 2018. Pour l'instant, à ma connaissance, nous n'avons pas de proposition de local identifié pour permettre à ce centre des archives LGBTQI+, dont les v?ux et les amendements ont été votés à l'unanimité de ce Conseil, de commencer à travailler. La deuxième inquiétude est dans la gouvernance future de ce centre LGBTQI+. Vous le savez, il y a un collectif de militants LGBT, qui comporte d'ailleurs un certain nombre d'archivistes en son sein, qui s'est réuni et a proposé un projet de très bon niveau, et s'est révélé parfaitement réactif pour répondre à toutes les questions de l'Exécutif. A ce jour, la gouvernance du prochain centre n'a pas été encore fixée. J'aimerais avoir un certain nombre d'informations sur la manière dont l'Exécutif pense définir la gouvernance du prochain centre des archives. Je vous remercie.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci.

Monsieur GRÉGOIRE., vous avez la parole.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Merci beaucoup, Monsieur le Président, pour ce v?u qui nous permet de renouveler notre soutien à ce projet de création d'un centre d'archives. Ne doutez ni de la détermination de la Maire de Paris, ni de la mienne, ni de celle des adjoints concernés, mais l'occasion nous est donnée de refaire un petit point.

Evidemment, nous sommes engagés aux côtés des associations LGBTQI+ pour faire vivre la mémoire des personnes et des mouvements à Paris et dans toute la France. La Ville de Paris entend jouer pleinement son rôle de capitale en s'investissant dans ce projet de dimension nationale.

Les engagements répétés ne suppriment pas les fortes contraintes foncières - en revanche, je suis obligé de l?admettre - sur les demandes de locaux associatifs à Paris. Rappeler qu'il y a environ une centaine de demandes annuelles pour seulement une dizaine d?attributions effectives, parce que les possibilités concrètes sont difficiles à identifier.

Ce projet est bien identifié comme prioritaire. Il fait d'ores et déjà, et depuis de longs mois, depuis l'été 2018, l'objet de recherches par les services pour un local temporaire. J'adresse d'ailleurs mes remerciements aux maires d'arrondissement, qui souhaitent conjointement voir aboutir ce projet et sont forces de proposition pour identifier un lieu.

Plusieurs espaces sont en cours d'instruction. Une proposition pourra être faite au début de l'année 2019, sur laquelle il est encore trop tôt pour se prononcer. Compte tenu des délais, à la fois vous confirmer notre engagement, et donc, le fait que nous souhaitons soutenir votre v?u, mais simplement pour un minimum de crédibilité, vous proposer un amendement qui transforme la fin de l'année 2018, qui est matériellement - chacun le comprend - trop proche pour le début de l'année 2019.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - L'amendement est-il accepté, Monsieur BELLIARD ?

M. David BELLIARD. - Cela fait plusieurs fois que l'on nous dit que l'on va trouver un local et, à chaque fois, c'est repoussé. Je ne veux pas faire de procès et j'entends bien la question de la contrainte foncière. Nous allons accepter cet amendement sous réserve qu'une réunion, si vous l'acceptez, puisse être organisée, une réunion d'information complète avec les membres des groupes représentés au sein de cette Assemblée et les membres du collectif qui travaillent sur ce sujet.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, premier adjoint. - J'y suis tout à fait favorable, d'autant qu?une date est déjà crantée avec le collectif, si je ne me trompe pas, en fin de semaine prochaine. Le plus simple est que chacun y soit associé. Nous pourrons faire un point complet.

Donc, très favorable.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Donc, cela vous convient. Le v?u ainsi amendé, je mets au vote? On ajoute l?explication de vote de M. HONORÉ avant le vote.

Monsieur HONORÉ ?

M. Christian HONORÉ. - Monsieur le Maire, il s'agit donc de la création du centre des archives LGBT. Je n'ai pas compris pourquoi il était nécessaire qu'il y ait encore un v?u. Je croyais que c'était acté. Je prends note que M. BELLIARD est satisfait de votre amendement, mais j'aimerais que l'on en finisse avec cette question. Ce centre des archives est extrêmement important. C'est nécessaire. Nous l'avons soutenu tous unanimement.

A un certain moment, je craignais qu'il y ait une réticence de la part de l'Exécutif. Je suis rassuré. Mais nous tous, nous resterons vigilants pour qu?en effet, ce centre des archives soit réalisé et que le public puisse l'utiliser.

Je vous remercie.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 158 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u amendé est adopté à l'unanimité. Je vous en remercie. (2018, V. 665).

Je donne la présidence de séance à Frédéric HOCQUARD. Je vous dis au revoir.

(M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, remplace M. Christophe GIRARD au fauteuil de la présidence).