Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

G - Subvention (30.000 euros) et convention avec l'association "La Fabrique Nomade" (12e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2018


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Projet de délibération DAE 64 G : subvention à l?association "La Fabrique Nomade".

Monsieur BONNET-OULALDJ, vous avez la parole.

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Merci, Monsieur le Maire.

Je vais être très rapide.

Je voulais m?inscrire pour saluer le travail de "La Fabrique Nomade" qui permet à des personnes réfugiées de retrouver un travail en tant qu?artisan. Ils ont reçu plusieurs prix de la Ville, notamment de l?économie sociale et solidaire. La semaine dernière, avec Anne HIDALGO, Olivia POLSKI, Antoinette GUHL et Frédéric HOCQUARD, nous avons eu le plaisir de leur remettre l?un des prix du label "Fabriqué à Paris".

Pour nous, c?est un acte politique et symbolique très important de montrer à la fois que nous pouvons maintenir l?artisanat à Paris et que nous pouvons aussi soutenir des personnes qui ont traversé le monde entier suite à des conflits ou à des crises climatiques, qui se sont réfugiées à Paris et qui, à travers leur travail, à travers leur savoir-faire, à travers leurs compétences, peuvent reconstruire une vie, peuvent être reconnues, avoir une vie pleine de dignité et être salués par le Conseil de Paris et l?ensemble des élus.

Cette subvention arrive en complément. C?est un complément important pour "La Fabrique Nomade". C?est un complément qui va au-delà de l?accueil par la SEMAEST dans le Viaduc des Arts dans le 12e arrondissement. Je sais que la mairie du 12e arrondissement, que ce soit Catherine BARATTI-ELBAZ ou Richard BOUIGUE, adjoint au commerce, y tient absolument.

Je voulais simplement m?inscrire pour saluer ce travail et saluer le rôle que la Ville de Paris peut avoir au-delà de l?accueil des réfugiés, mais aussi dans l?insertion professionnelle.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

En résonance de la M.I.E. que vous avez présidée, Madame MOREL, vous avez la parole.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire.

"La Fabrique Nomade", c?est une véritable pépinière de savoir-faire. C?est un lieu unique qui accueille des artisans d?art réfugiés, passionnés et désireux de poursuivre leur métier en France. Ce lieu inclusif favorise la rencontre et l?échange entre la société civile et les réfugiés.

Créée il y a deux ans, "La Fabrique Nomade" valorise les compétences des artisans réfugiés à Paris et les accompagne dans leur insertion professionnelle. La SEMAEST a attribué une des voûtes du Viaduc des Arts à "La Fabrique Nomade" pour y ouvrir un nouvel espace-atelier pour ces artisans. Ce lieu comprend à la fois un espace de travail pour six artisans accompagnés depuis septembre 2018, mais aussi une boutique proposant les créations réalisées par les artisans, un espace d?exposition et des ateliers organisés pour le grand public.

Je souhaite, à l?occasion de ce projet de délibération, tout particulièrement souligner le travail fait par la SEMAEST, qui a su reconnaître à plusieurs reprises le travail de "La Fabrique Nomade" à travers le "Paris design week", à travers aussi les Journées européennes des métiers d?art où la SEMAEST a pu mettre en valeur "La Fabrique Nomade". Aujourd?hui, récemment, comme on vient de le dire, "La Fabrique Nomade" a été récompensée lors des trophées de l?E.S.S. Elle est également lauréate du label "Fabriqué à Paris".

Nous nous réjouissons de ce beau travail de partenariat et c?est avec enthousiasme que nous votons ce projet de délibération.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci infiniment.

Madame GABELOTAUD, en quelques mots ?

Mme Afaf GABELOTAUD, adjointe. - Monsieur le Maire, chère Joëlle MOREL, cher Nicolas BONNET-OULALDJ, merci pour vos interventions.

Vous avez tout dit, ce qui me permet de mettre aussi en lumière le travail remarquable réalisé par "La Fabrique Nomade", installée au Viaduc des Arts, comme vous l?avez rappelé. L?association ?uvre à lever les barrières qui empêchent les artisans migrants et réfugiés en France d?exercer leur vrai métier.

Lauréate des trophées de l?E.S.S. et du label "Fabriqué à Paris", elle contribue également au rayonnement de l?artisanat dans notre capitale. "La Fabrique Nomade" accompagne ces artisans dans un projet visant à harmoniser les savoir-faire mis de côté dans leur parcours migratoire, comme vous le soulignez, Monsieur BONNET-OULALDJ.

L?association s?est donnée un triple objectif : valoriser leurs compétences, changer le regard que la société d?accueil porte sur eux et les aider à s?insérer professionnellement. Or, nous savons que l?emploi est une des dimensions essentielles à l?intégration des réfugiés. À travers un programme de formation favorisant la valorisation et la compétence et l?autonomie, elle permet au public suivi de renouer avec leur métier et de retrouver leur dignité.

Par ce projet de délibération, Paris signifie une fois de plus son engagement en faveur de l?insertion professionnelle des réfugiés.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup, Madame GABELOTAUD.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DAE 64 G.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. Je vous remercie. (2018, DAE 64 G).