Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par les groupes Socialistes et Apparentés, "Génération.s", Communiste - Front de Gauche et Ecologiste de Paris relatif au fichage ethnique dans le sport.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2018


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l?examen de v?ux non rattachés, ce qui nous permettra d?aller vite. Le v?u n° 153 est relatif au fichage ethnique dans le sport.

Madame BACHE, vous avez la parole.

Mme Marinette BACHE. - Merci, Monsieur le Maire.

Chers collègues, vous avez tous eu connaissance des révélations de Mediapart en ce qui concerne le club de football de la Capitale, sur l?existence d?un fichage ethnique au sein du P.S.G. Les dirigeants de ce club ont eux-mêmes reconnu ce fichage opéré par plusieurs de leurs responsables du recrutement.

Non seulement, c?est discriminatoire, mais c?est illégal. Une enquête du Parquet de Paris est ouverte à ce sujet. Eu égard aux valeurs que le sport est censé porter et que portent notre ville, cela nous révolte encore plus.

Paris Saint-Germain est l?un des plus grands clubs européens. Pour les Parisiens, mais aussi pour beaucoup de Franciliens, pour moi-même, c?est leur club, raison de plus pour qu?il soit exemplaire sur le sujet, raison de plus pour que, indignés, nous soyons exigeants, que la Ville soit exigeante vis-à-vis de lui et intraitable sur ce sujet.

C?est pourquoi je vous remercie de soutenir ce v?u qui a été voté unanimement dans le 20e arrondissement.

Je vous remercie.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Monsieur MARTINS, vous avez la parole.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire. Merci, Madame BACHE.

Nous avons évidemment découvert avec stupeur les informations révélées par Mediapart qui tendait à démontrer la pratique d?un fichage ethnique au sein du club qui est le nôtre, celui des Parisiennes et Parisiens, le Paris Saint-Germain. Nous avons immédiatement saisi la direction du club pour apporter à la fois des clarifications et des engagements pour que ceci n?arrive plus.

Comme cela a été largement révélé par la presse et confirmé par le club, il s?agit exclusivement d?une pratique individuelle d?un collaborateur qui a amené ces pratiques, d?ailleurs en provenance d?un autre club que le Paris Saint-Germain, et que ce collaborateur n?était plus présent dans le club, ainsi que la pratique légitimement incriminée.

Le club a par ailleurs pris un certain nombre d?engagements pour que ces pratiques individuelles n?aient plus l?occasion d?être déployées avec notamment un référent éthique dans le club, un code de l?éthique désormais partagé par l?ensemble des collaborateurs, une clause dans les contrats des recruteurs sur le respect de ces droits fondamentaux, un module de formation avec des associations expertes sur le sujet, notamment la LICRA, et une procédure d?alerte éthique pour à la fois les jeunes joueurs, mais également des membres du "staff", témoins de pratiques de cette nature.

Sur le second attendu, en revanche, je serai moins enthousiaste. Il y a une politique de lutte contre la discrimination extrêmement volontaire, portée par Hélène BIDARD et l?ensemble de la majorité municipale. Il y a un service dédié au sein de la DDCT. Il y a "RéPaRe", le réseau parisien de repérage des discriminations. Nous travaillons avec un certain nombre d?associations de lutte contre le racisme en milieu sportif.

Nous avons, par exemple, au-delà du racisme sur les LGBT-phobies, fait le travail en rapprochant organisateurs et associations spécialisées. Je ne voudrais pas que l?on recrée un comité Théodule peu opérant mais repasser, à l?occasion de votre v?u, le message à l?ensemble des organes de la Ville qui luttent contre les discriminations de se pencher aussi sur le sujet du sport.

C?est pourquoi je vous propose de retirer le deuxième attendu sur le comité, mais je vous propose de maintenir le plus important, celui sur la condamnation sans équivoque de la pratique rapportée par Mediapart.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Acceptez-vous cet amendement ?

Mme Marinette BACHE. - Comme nous nous retrouvons tout à fait sur l?intention, oui, nous pouvons le retirer.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Je mets aux v?ux, à main levée, le v?u n° 153 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u amendé est adopté. Je vous remercie. (2018, V. 663).