Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DLH 341 - Acquisition d'une parcelle 9, rue Gasnier-Guy (20e) dans le cadre de l'appel à projets pour le développement de l’habitat participatif par "Coopimmo". - Garantie d’emprunt du prêt GAÏA (1.233.790 euros).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2018


 

M. Paul SIMONDON, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DLH 341 relatif à l'acquisition d?une parcelle rue Gasnier-Guy, dans le 20e, dans le cadre de l?appel à projets pour le développement de l?habitat participatif par "Coopimmo".

La parole est à Sandrine MÉES, pour le groupe Ecologiste de Paris.

Mme Sandrine MÉES. - Merci, Monsieur le Maire.

Enfin, ces 3 projets de délibération arrivent devant notre Assemblée ! Nous avons réussi à dépasser les contraintes techniques pour trouver une solution adaptée à ce projet socialement et écologiquement innovant. L?habitat participatif répond en effet aux véritables défis d?aujourd?hui : l?accès au logement et la question du dérèglement climatique.

D?une part, ce projet propose une nouvelle façon de construire la ville en associant les futurs habitants à la construction avec un objectif de mixité sociale en faisant cohabiter toutes les catégories de logement, de l?intermédiaire au très social. L?habitat participatif invente donc les outils pour répondre à la spéculation qui frappe Paris avec toujours plus de force et la tension locative qui en résulte. Son modèle repose en effet sur la constitution d?une coopérative d?habitat participatif, elle-même indissociable d?un modèle économique de gestion de l?habitat et du foncier à logique non-spéculative. C?est essentiel pour la Capitale qui souffre d?une explosion des prix de l?immobilier - nous venons d?en parler - car les notions de propriété collective développées dans les projets d?habitat s?oppose à la spéculation. C?est, à notre avis, un modèle plus adapté si l?on veut faire baisser les prix que le modèle de la cession de notre patrimoine.

D?autre part, ce projet limite ses impacts sur l?environnement et sur la facture énergétique des ménages en faisant de la qualité environnementale du bâtiment une priorité. Nous pensons donc que l?habitat participatif doit être investi et développé encore davantage. Les Parisiennes et Parisiens partagent notre avis quand on pense au succès des réunions de lancement qui avaient rassemblé plus de 300 habitantes et habitants. Nous nous étions réjouis que Paris s?engage pour développer cette forme innovante d?habitat à travers le lancement de l?appel à projet habitat participatif en 2014. Certains groupements de l?appel à projets ont eu du mal à boucler chaque étape, notamment en termes financiers, et la Ville a parfois été un allié ambivalent, pas toujours très encourageant.

Ces trois projets de délibération constituent donc un soulagement particulier pour notre groupe qui s?est plusieurs fois mobilisé pour soutenir ces groupements en difficulté. Ils ont fait un travail de pionnier en traçant le chemin pour les prochains. Bravo plus particulièrement au groupe "Utop" qui voit aujourd?hui la concrétisation de ses efforts malgré les difficultés inhérentes à toute aventure collective audacieuse. Nous souhaitons longue vie à leur projet. Je vous remercie.

M. Paul SIMONDON, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. Ian BROSSAT, pour vous répondre.

M. Ian BROSSAT, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Merci à Sandrine MÉES pour son intervention. Ce projet de délibération concerne un des trois projets de délibération de l?appel à projets habitat participatif et plus particulièrement à la parcelle du 9, rue Gasnier-Guy dans le 20e, dont le groupe lauréat, que vous avez évoqué, est "Utop". Il s?agit d?accorder la garantie d?emprunt de la Ville à l?emprunt souscrit par la coopérative afin qu?elle puisse acquérir le terrain. C?est donc une belle réalisation qui se dessine et je suis très heureux que nous puissions avancer sur ce sujet.

M. Paul SIMONDON, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 341.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2018, DLH 341).