Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DASES 401 G - Subvention (250.000 euros) et convention avec le Groupement de coopération sociale et médico-sociale Paris au titre de la mise en place du service d’accompagnement des seniors.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2018


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous arrivons au projet de délibération DASES 401 G.

La parole est à Marie ATALLAH.

Mme Marie ATALLAH. - Merci, Monsieur le Maire.

Mes chers collègues, en France comme en Europe, faire face aux enjeux multiples du vieillissement de la population constitue une question majeure pour nos sociétés et nos pays.

Pour accompagner la réalité du vieillissement de la population qui reste, certes, moins importante à Paris qu?au niveau national - 20,8 % à Paris contre 24 % au niveau national -, notre majorité s?efforce d?adapter sa politique de prise en charge des seniors en multipliant les mesures et les dispositifs prenant en compte la diversité des profils et des besoins des seniors parisiens.

Après la mesure phare de la gratuité des transports sous conditions de ressources pour soutenir les seniors dans leurs déplacements dans la ville et contribuer ainsi à la lutte contre leur isolement et leur dépendance, nous voilà aujourd?hui sollicités pour approuver un financement pour la mise en place d?un nouveau service dit "Paris en compagnie" dédié aux seniors parisiens âgés de 65 ans et plus.

De quoi s?agit-il ?

"Paris en compagnie" est destiné aux seniors âgés de plus de 65 ans. Il vise à favoriser les sorties pour les aînés fragiles ou vulnérables qui ne veulent pas ou plus sortir seuls dans la ville. Le service consiste en un accompagnement en dehors du domicile du senior. Il est gratuit et propose, à partir de janvier 2019, un accompagnement physique du public senior dans ses déplacements de proximité par des équipes de bénévoles.

"Paris en compagnie" va également permettre de valoriser les actions de proximité des associations investies auprès des seniors en organisant l?information via des relais humains, c?est-à-dire les accompagnateurs des aînés, sur les offres existantes dans le quartier.

Le groupe Ecologiste pense que la création de ce nouveau service gratuit d?accompagnement est une excellente nouvelle pour les seniors parisiens qui vont en bénéficier. Il suffit de rappeler ici le constat des chiffres annoncés dans le Schéma Senior de 2017 à 2021 pour se rendre compte de son utilité évidente. Paris compte 300.000 personnes âgées ayant entre 60 et 74 ans, 174.000 d?entre elles - c?est-à-dire plus de 50 % - vivent seules à leur domicile et 15,5 % sont en situation de précarité.

Oui, ce projet est très utile pour rompre l?isolement auquel conduit trop souvent cette difficulté qu?ont les seniors à sortir de chez eux ; oui, ce service est utile à une époque où le lien social tend par ailleurs à se diluer et où les personnes âgées peuvent être trop souvent dévalorisées ou ostracisées comme une charge pour la collectivité.

Pour conclure, le groupe Ecologiste de Paris tient ici à féliciter tout particulièrement notre adjointe Galla BRIDIER en charge des personnes âgées et de l?autonomie, son cabinet et, bien évidemment, les services de la DASES et le C.A.S.-V.P. pour la création de ce nouveau service "Paris en compagnie".

Il s?agit pour nous, ici, d?un pas de plus vers le progrès humain et social dans notre Ville qui peut s?honorer avec cette nouvelle réalisation en faveur de nos seniors et nos aînés.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Marie ATALLAH.

La parole est à Galla BRIDIER pour vous répondre.

Mme Galla BRIDIER, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire, et surtout un grand merci à vous, chère collègue Marie ATALLAH, pour votre intervention enthousiaste sans laquelle je dois dire ce projet de délibération, qui me tient très à c?ur, serait passé inaperçu dans ce Conseil. Or, effectivement, cela aurait été bien dommage.

Vous l?avez dit : c?est presque un nouveau service public qui est créé avec ce projet de délibération. C?est un nouveau service public que nous lancerons dès ce soir dans la salle des Fêtes de l?Hôtel de Ville avec de nombreux acteurs du champ de la lutte contre l?isolement.

Vous avez presque tout dit. Ce service d?accompagnement pour seniors isolés est destiné à donner le bras aux Parisiens et aux Parisiennes les plus âgés et les plus isolés qui ne sortent plus ou très peu de chez eux.

Cette action s?inscrit dans le cadre de la lutte contre l?isolement que nous avions identifiée dans notre Schéma Senior à Paris. Vous l?avez dit aussi : les chiffres parlent d?eux-mêmes. A Paris, ce sont 190.000 personnes âgées de 60 ans qui vivent seules à leur domicile et 84.000 de plus de 75 ans. L'isolement social s'accentue avec l'avancée en âge et il est une cause d'accélération de la perte d'autonomie chez les personnes âgées.

"Les Petits frères des Pauvres" ont également démontré dans une étude en 2017 qu'il y avait près de 300.000 personnes en France de plus de 60 ans qui ne rencontrent quasiment jamais ou très rarement d'autres personnes. Cette étude avait également fait le constat du lien entre isolement et précarité : plus les revenus sont faibles, plus on est isolé, moins on s'investit dans le secteur associatif, et plus le sentiment de solitude est exacerbé. L'isolement est donc un enjeu majeur pour la cohésion sociale.

C'est fort de ces constats que la Maire de Paris a annoncé, lors de ses v?ux en janvier dernier, mettre sur pied ce nouveau service d'accompagnement qui consistera pour des bénévoles à aller au pas de porte, à aller chercher au pas de porte de leur appartement les seniors isolés et de les accompagner dans les tâches de leur vie quotidienne, que cela soit pour aller chez le médecin, pour aller à la gare ou tout simplement pour se balader dans notre ville et reprendre goût à sortir de chez soi.

Vous l'avez dit, ce service sera entièrement gratuit et il sera opérationnel dès le 15 janvier prochain. Les seniors pourront appeler un numéro de téléphone pour l'actionner. Il y aura également une "appli" "Paris en compagnie", en ligne d'ailleurs dès aujourd'hui, destinée aux bénévoles qui voudront s'engager avec nous pour les seniors isolés de notre ville.

Je voudrais aussi vous faire part de quelques résultats de l'expérimentation que nous avons mise en place dès le mois de juillet dernier dans les 10e et 12e arrondissements. Nous en sommes à plus de 200 accompagnements pour une moyenne d'âge de personnes de plus de 85 ans qui n'osaient plus sortir de chez elles. Je pense vraiment que nous pouvons être très fiers de voter aujourd'hui, je l'espère évidemment, et de lancer ce projet qui répond aux attentes des aînés de notre ville. Je voudrais vous préciser que ce projet sera porté par le groupement de coopération médico-social appelé "Paris, les Aînés d'abord". Ce groupement associe "les Petits frères des Pauvres", "Lulu dans ma rue" et l'association "Autonomie Paris Saint-Jacques". Je suis sûre que la complémentarité de l'ensemble de ces structures fera le succès de ce projet.

Enfin, pour finir, je voudrais citer la phrase du sociologue Michel BILLÉ en introduction de l'étude des "Petits frères des Pauvres" dont je vous parlais : "Lutter contre l'isolement, faire société avec tous nos concitoyens exige un engagement personnel de chacun et un engagement collectif, finalement politique au sens le plus noble du terme".

La lutte contre l'isolement impose de susciter de nouvelles complémentarités, notamment entre implication citoyenne et action publique. C'est ce que nous mettons en ?uvre avec ce projet de délibération que je vous invite à voter. Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Galla BRIDIER.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 401 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est donc adopté. (2018, DASES 401 G).