Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif au projet de Maison des médias libres. Vœu déposé par les groupes Communiste - Front de Gauche, "Génération.s" et Ecologiste de Paris relatif au projet de Maison des médias libres.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2019


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous passons à l?examen de v?ux non rattachés. Il y en a une dizaine tout de même. Il y a deux v?ux identiques : les v?ux référencés n° 177 et n° 178 relatifs au projet de Maison des médias libres. La parole est à Philippe DUCLOUX.

M. Philippe DUCLOUX. - Monsieur le Maire, effectivement vous l?avez dit, pour ce projet de Maison des médias libres, un v?u a été voté en Conseil d?arrondissement le 24 janvier dernier.

Le v?u que je présente au sein de notre Conseil vise, avant tout, à rappeler le droit à la formation et la liberté d?expression qui sont des éléments garants du fonctionnement démocratique d?une nation, les difficultés économiques que rencontre la presse, on l?a vu encore durant nos débats, quand on a évoqué le journal "L?Humanité", et notamment la presse écrite d?information et d?opinion - c?est une réalité aujourd?hui.

Il faut rappeler aussi que la France pointe au 33e rang seulement du classement mondial de la liberté de la presse établi par "Reporters sans frontières" ; et puis, il y a le débat du moment sur les fausses informations.

Je tiens à rappeler un événement qui a marqué le 11e arrondissement de Paris et toute la France. C?est évidemment l?attentat du 7 janvier 2015 qui a visé "Charlie Hebdo", en plein c?ur de notre ville, et qui évidemment a complètement ciblé la liberté de la presse, considérant l?attachement des habitants de Paris à ces faits.

Vous dire aussi que cette Maison des médias libres est soutenue par 70 structures : des médias indépendants, des diffuseurs, des producteurs, des structures professionnelles de l?édition et de la formation, des éditeurs de structures de l?éducation populaire et des ateliers d?artistes.

Ce projet a pour objectif d?être un lieu public de rencontre, d?échange, d?exposition et de formation autour des métiers du journalisme. Ce projet avait candidaté pour "Réinventer Paris" au "Transfo", 69, boulevard de Charonne ; il n?a pas été retenu.

Le v?u que je propose, sur proposition de François VAUGLIN et des élus du groupe Socialiste et Apparentés, vise en sorte que soient engagées des démarches pour rechercher, avant l?été, un site alternatif, cohérent avec la taille, l?esprit et la portée du projet présenté sur ce site Charonne, permettant d?accueillir la Maison des médias libres dans le 11e arrondissement ou, à défaut, dans un autre arrondissement parisien. Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Philippe DUCLOUX.

Qui présente le v?u n° 178 ?

Il faut que vous vous mettiez d?accord. Il n?y en a qu?un des deux, soit c?est Nicolas BONNET-OULALDJ, soit c?est Joëlle MOREL.

C?est Joëlle MOREL ? Nicolas BONNET-OULALDJ donne-t-il son accord ? Nicolas BONNET-OULALDJ fera donc une explication de vote, très bien. La parole est donc à Joëlle MOREL.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire.

La situation des médias en France est inquiétante à plusieurs points de vue :

- d?une part, car la presse écrite traverse une situation économique difficile ;

- d?autre part, le paysage médiatique français est de plus en plus largement dominé par de grands groupes industriels, ce qui les rend dépendants des pouvoirs politiques et économiques.

En réaction à cette situation préoccupante, des médias appartenant à la presse libre et indépendante, souvent issus de l?économie sociale et solidaire, se sont réunis autour d?un projet de création d?une Maison des médias libres visant à réunir une centaine de journalistes et d?en faire un pôle citoyen, pédagogique, ouvert au grand public, permettant de promouvoir le débat, la liberté de la presse et de lutter contre la manipulation de l?information.

Depuis 2016, les Ecologistes soutiennent ce projet et demandent à la Ville d?appuyer la création d?une Maison des médias libres sur le territoire parisien. Le groupe Ecologiste avait déposé un v?u, en novembre 2016, qui - je vous le rappelle - a été adopté par notre Conseil.

La Ville n?a pas trouvé de lieu pour accueillir ce projet. Le groupe des médias indépendants a fini par candidater dans le cadre de l?appel à projets "Réinventer Paris II" sur le site Nation 1. Ce projet a été plébiscité lors du premier jury, puis rejeté lors du second jury, grâce à une nouvelle composition du jury.

Incompréhensible, ce vote des élus socialistes au jury ! Curieux, ce v?u proposé par les élus socialistes qui est en contradiction avec leur vote pendant le jury ! Nous déposons donc, collectivement, avec les groupes Communiste et "Génération.s", un v?u.

Nous demandons que notre Ville engage avec une grande détermination, avec persévérance, avec une grande volonté, des démarches pour rechercher, avant l?été 2019, un site permettant d?accueillir la Maison des médias libres dans le 11e arrondissement ou, à défaut, dans un autre arrondissement parisien.

Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Joëlle MOREL. La parole est à Jean-Louis MISSIKA.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Merci.

Je voudrais remercier tous les élus et tous les groupes, indépendamment de leur couleur politique, qui ont déposé ces v?ux car ils sont très variés. Ces deux v?ux vont dans le même sens.

Effectivement, Madame MOREL, le projet porté par la Maison des médias libres n?a pas été retenu par le jury de "Réinventer Paris II" sur le site de Nation 1. Je voudrais vous rappeler qu?il n?y avait pas que des élus socialistes qui votaient dans ce jury. Il y avait des experts indépendants, il y avait des élus de l?opposition. Le projet qui a été retenu était un projet d?une qualité exceptionnelle. D?ailleurs, quand on regarde la façon dont la presse, y compris celle qui se revendique des médias libres, a accueilli le projet "MurMure", on se rend compte que ce projet avait les qualités nécessaires pour être légitimement choisi. Ceci étant et conformément aux engagements pris ici même, engagements que j?ai renouvelés directement au responsable du projet des médias libres, la Ville de Paris soutient ce projet et fera ses meilleurs efforts pour trouver un site d?accueil à ce projet. Nous avons missionné la Direction de l?Urbanisme pour rechercher un site adéquat avec les porteurs de projet. Déjà, de premières pistes se sont ouvertes. Je ne manquerai pas de vous tenir informés de l?avancement de ces recherches. Je n?ai donc aucun problème à donner un avis favorable à ces deux v?ux. Nous sommes, tout autant que vous, soucieux de trouver une solution d?accueil pour la Maison des médias libres. Je vous remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci. La parole est maintenant à Nicolas BONNET-OULALDJ, pour une explication de vote.

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Je remercie d?abord Philippe DUCLOUX d?avoir rappelé ma question d?actualité dans la semaine.

Nous sommes confrontés à une situation paradoxale. Il y a un appel à projets "Réinventer Paris" sur lequel les élus du 11e arrondissement semblent tous être d?accord pour créer cette Maison des médias libres. Finalement, il en ressort un autre projet et on se retrouve avec deux v?ux.

Je voudrais dire que, jamais, on n?a eu autant besoin d?une Maison des médias libres après ce qu?il vient de se passer - cette semaine, - à Mediapart. On n?a jamais autant eu besoin d?un contre-pouvoir que dans une démocratie qui fout le camp, comme je l?ai dit dans ma question d?actualité, où la presse est soit asphyxiée pour des raisons financières par les banques, soit étouffée, soit intimidée par le pouvoir en place. Ce n?est pas une question simplement de "Réinventer Paris", ce n?est pas qu?une question de local, ce n?est pas qu?une question de 11e arrondissement, même si je salue le travail des élus du 11e arrondissement et M. le Maire qui préside notre Assemblée, c?est une question profondément politique qui regarde les Parisiens et qui regarde la France. C?est pourquoi on a besoin d?un engagement ferme du Conseil de Paris.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci.

Y a-t-il d?autres explications de vote, en sachant que, de là où je suis, j?ai l?impression que tout le monde est d?accord ? Donc, cela facilitera incontestablement le vote de ces deux v?ux.

Je mets d'abord aux voix, à main levée, la proposition de v?u référencée n° 177 déposée par le groupe Socialiste et Apparentés, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2019, V. 83).

Même vote évidemment pour le v?u n° 178 puisqu?il est identique.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par les groupes Communiste - Front de Gauche, "Génération.s" et Ecologiste de Paris, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ? La proposition de v?u est adoptée. (2019, V. 84).