Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif à la présence d'une bâche publicitaire sur la gare Saint-Lazare.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2019


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous en arrivons au v?u référencé n° 179 relatif à la présence d'une bâche publicitaire sur la gare Saint-Lazare.

La parole est à Jacques BOUTAULT.

M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. - Monsieur le Maire, la Ville dispose d?un règlement local de publicité qui indique que toute publicité est interdite sur des immeubles classés ou inscrits au titre des monuments historiques. Ce faisant d?ailleurs, elle reprend une disposition du Code de l?environnement.

Le Code du patrimoine, lui en revanche, introduit des dérogations pour l?installation de bâches publicitaires lorsque le monument est un bâtiment classé ou inscrit aux monuments historiques. Mais c?est à condition que les échafaudages masquent des travaux extérieurs, que les recettes perçues soient affectées au financement des travaux et que l?affichage publicitaire ne dépasse pas plus de 50 % de la surface de la bâche du chantier.

Or, il s?avère qu?une bâche publicitaire a été apposée sur la façade de la Gare Saint-Lazare, monument classé à l?inventaire, pendant deux ans et demi de juin 2016 à janvier 2019. Or, à notre grande surprise, ces travaux qui ont duré très longtemps ont laissé apparaître une façade identique à celle qu?elle avait masquée deux ans et demi plus tôt.

Donc, le groupe Ecologiste souhaite que la Maire de Paris demande quelques explications à Gares et Connexions sur le type de travaux extérieurs réalisés à la Gare Saint-Lazare, entre juin 2016 et janvier 2019, ainsi que sur la destination et le montant des recettes perçues grâce à la bâche publicitaire, afin d?éviter les abus.

Merci.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Jacques BOUTAULT.

La parole est à Jean-Louis MISSIKA.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Merci, Jacques BOUTAULT, de votre veille très attentive quant au respect de la réglementation de la publicité à Paris.

Effectivement, peut-être que "Gares et Connexions" a inventé des travaux invisibles, mais nous allons les interroger afin de savoir quels travaux se sont déroulés sous cette bâche, leur durée et la destination des recettes générées par la publicité qui a été faite.

Je vous propose d?émettre un avis favorable, avec toutefois le retrait du dernier considérant qui ne me paraît pas du tout adapté au sujet. Si vous acceptez cette modification...

Eh bien, j?admire votre pragmatisme et je vous en remercie.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Parfait. Merci.

Jacques BOUTAULT a accepté l?amendement de Jean-Louis MISSIKA.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Ecologiste de Paris, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2019, V. 85).

V?u déposé par le g