Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2019
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants relatif à la sécurisation des "escaliers du Parc de Passy".

Débat/ Conseil municipal/ Février 2019


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous examinons le v?u référencé n° 139 relatif à la sécurisation des escaliers du parc de Passy.

La parole est à Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER, pour deux minutes.

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER. - Monsieur le Maire, cet escalier qui comporte un intérêt patrimonial, même s'il n'est pas classé, a en tout cas forte valeur ajoutée affective dans le 16e arrondissement. Il a été créé en 1930, pour grosso modo relier la Seine à la colline de Chaillot. Il fait l'objet de vandalisme régulier et récurrent, ce qui agace beaucoup les riverains et coûte très cher à la Ville. Ce v?u est déposé pour proposer que puisse être mis à disposition un dispositif de vidéosurveillance afin que, s'il n'est pas d'une grande efficacité, il puisse dissuader les contrevenants dans un tel cas. Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Pour vous répondre, la parole est à Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Il est incontestable que les escaliers de Passy dans le 16e arrondissement nécessitent d'importants travaux de remise en état, eu égard à la vétusté de l'ouvrage.

En 2018, ont été réalisées des premiers travaux pour un montant d'environ 100.000 euros, consistant en la reprise superficielle des marches, la réfection de balustres endommagés ou accidentés à la suite des chutes de branches d'arbre. Par ailleurs, les arbres ont également été élagués et, en janvier 2019, la Direction des espaces verts a procédé à la suppression des arbres dangereux et de la végétation ayant poussé de façon spontanée sur les perrés. Il est encore nécessaire de remettre en état de façon pérenne les marches et les perrés qui seront minéralisés et de rénover les mains courantes et les balustres en pierre.

Pour ce faire, un bureau d'études va être missionné afin d'établir un diagnostic précis de l'état des balustres. Ce bureau aura également pour mission d?identifier les solutions techniques garantissant la bonne tenue des garde-corps. Ainsi, les travaux de rénovation seront réalisés dès lors que les solutions techniques seront définies et estimées. Enfin, la DEVE et la DVD mèneront cette année une intervention destinée à végétaliser le terre-plein central avec des végétaux à faible développement.

Pour autant, le déploiement d'un dispositif de vidéosurveillance n'apparaît pas comme une réponse adaptée et opportune pour répondre à l'enjeu principal, qui est la réhabilitation de l'escalier. Les incivilités auxquelles vous faites référence, Madame BOULAY-ESPERONNIER, sont un problème certes, mais de moindre importance que celui de la rénovation de l'escalier, et, en tout état de cause, nous pensons que l'installation d'un dispositif de vidéosurveillance ne nous semble pas prioritaire par rapport à la question de la rénovation elle-même de l'escalier. Je ne sais pas si Mme BROSSEL souhaite éventuellement compléter ma réponse sur ce point. Elle ne le souhaite pas. C'est un premier élément de réponse en tout cas, qui ne nous permet pas de donner un avis favorable à votre v?u. Cela étant dit, je vous confirme que la rénovation de l'escalier, parce que c'est bien là qu'est la priorité, sera engagée et se poursuivra en 2019.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe PPCI, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée. V?u déposé par le groupe Parisiens Progressistes, Constructifs et Indépendants relatif aux cartes de stationnement résidentiel.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous allons donc poursuivre avec le v?u référencé n° 140, relatif aux cartes de stationnement résidentiel, et la parole est à Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER, également.

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER. - Merci, Monsieur le Maire.

Là, c'est un v?u non pieu, j'espère, pour améliorer l'efficacité du dispositif de demande de carte de stationnement résidentiel.

En effet, quand on augmente de plus de deux fois le montant du forfait post-stationnement, encore faut-il que les services de la Ville suivent derrière ; je sais que j'en ai fait les frais. J'ai récemment demandé une carte de renouvellement de stationnement, car avant d?être une élue, je suis une usagère des services de la Ville et une citoyenne parisienne. J'ai eu une réponse des services de la Ville un mois après. Quand on sait que le forfait a été multiplié par 2, c'est un peu court.

J'ai trois suggestions à vous faire : Que les services de la ville parviennent à réduire ce délai. Qu'une alerte soit automatiquement envoyée aux Parisiens 15 jours avant l'expiration de leur abonnement de stationnement résidentiel, afin qu?ils ne se retrouvent pas le bec dans l'eau. Enfin, que le renouvellement dudit abonnement soit automatiquement réalisé et facturé, sauf pour les abonnés ayant fait part de leur volonté de ne pas le reconduire. Ce sont des suggestions visant à améliorer ce dispositif, et donc constructives par nature. Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci à vous.

Pour vous répondre, la parole est à Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - J'ai déjà eu à répondre en 2018, au Conseil de Paris, à des interventions portant sur le renouvellement des cartes de stationnement résidentiel. Je répète donc que nous veillons à raccourcir les délais de traitement des demandes et que le délai de 15 jours est rarement dépassé.

Nous avons renforcé les équipes en 2018, année qui a été particulièrement chargée, car la mise en place d'un contrôle plus efficace a généré une augmentation du nombre de demandes de carte.

La situation aujourd'hui est en cours de normalisation. Les derniers postes vacants seront en effet prochainement pourvus, et les nouveaux personnels formés. Je vous répète également que les titulaires des cartes de stationnement résidentiel sont contactés systématiquement deux mois avant l'échéance de leur carte de stationnement. Soit par courriel, soit par courrier papier, en fonction des coordonnées qu'ils ont bien voulu laisser lors de leur précédente demande. Enfin, je rappelle qu'il n'est pas envisageable de renouveler automatiquement les cartes résidentielles. La mobilité résidentielle est importante à Paris. Environ 10 % des logements changent d'occupant chaque année, avec des habitants qui changent de quartier ou déménagent en dehors de Paris. Il paraît normal de renouveler les droits tous les trois ans en réexaminant la situation de chacun. En conséquence, malheureusement je ne peux accepter votre v?u et donnerai un avis défavorable.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Monsieur NAJDOVSKI.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe PPCI, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.